août

Future opération sur 4e et 5e lombaire canal lombaire étroit

Question

J'ai 75 ans en pleine forme hormis ce canal lombaire trop étroit. Quels sont les risques d'une telle opération ?

Réponse

Bonjour,

 Vous voulez connaître les risques liés à une opération d’un canal lombaire étroit.

Dans une fiche d’information consacrée au Canal lombaire étroit, la Société Française de chirurgie rachidienne donne des précisions suivantes sur la chirurgie du canal lombaire étroit et les suites opératoires :

[…] QUELS SONT LES RISQUES ENCOURUS ?
La chirurgie a ses limites, elle ne permet jamais de refaire aucun organe, aucune articulation, à l’identique de la nature ; d’inévitables séquelles (ne serait-ce que cicatricielles), le plus souvent mineures, doivent être acceptées en contrepartie du bénéficie obtenu ; un résultat n’est jamais garanti d’avance, même avec les techniques les plus éprouvées et les plus fiables.

L’anesthésie, qu’elle soit générale, péridurale, locorégionale ou locale, comporte ses propres risques.  Les médecins anesthésistes vous donneront toutes les explications nécessaires lors des consultations préopératoires.

Les complications les plus fréquentes et les plus graves pouvant survenir suite à l’intervention envisagée sont : L’échec de l’intervention réalisée, l’infection, l’hématome, la désunion cicatricielle, le retard ou trouble de cicatrisation, la nécrose cutanée, la cicatrice disgracieuse ou douloureuse.

La survenue d’une phlébite, d’une embolie pulmonaire, d’une compression vasculaire, nerveuse ou oculaire (n’entraînant que très exceptionnellement une cécité)

La survenue d’une paralysie, d’une rupture ou défaillance d’implant ou de matériel d’ostéosynthèse, retard de consolidation, pseudarthrose, ...etc.

La plupart de ces complications guérissent parfois avec des séquelles, d’autres nécessitent un traitement approprié, parfois même une nouvelle intervention chirurgicale. Certaines complications peuvent laisser des séquelles aux conséquences fonctionnelles graves et définitives.

Quelques risques sont propres à cette chirurgie
:

Des troubles de la sensibilité dans le membre inférieur (engourdissements), qui peuvent réapparaître ou s’accentuer.

Le risque de paralysie des membres inférieurs est possible mais exceptionnel.

Le risque d’une paralysie partielle ou totale d’un segment musculaire (au niveau du pied le plus souvent) existe. Ceci peut être temporaire mais malheureusement aussi définitif.

La survenue d’un hématome rachidien peut causer une paralysie nerveuse motrice, sensitive et des fonctions sphinctériennes urinaires et analeset nécessiter une ré-intervention en urgence.

Le risque de fuite du liquide céphalo-rachidien. Cette complication peut survenir lorsque les méninges sont déchirées pendant l’intervention, même si elles sont recousues et étanchéifiées.

Comme toute opération comportant une greffe osseuse (une arthrodèse), il existe un risque de non consolidation (pseudarthrose) d’autant plus fréquent que certains facteurs sont présents : diabète, artérite, tabagisme, alcool.

Le risque d’infection du site opératoire est élevé dans ce type de chirurgie, c’est à nouveau souligner la nécessité de se mobiliser rapidement après l’intervention, il faut éviter de rester sur le dos c’est à dire sur la cicatrice. En cas d’infection une ré-intervention sera nécessaire, ainsi qu’un traitement par antibiotiques.

Des risques exceptionnels existent, comme la blessure d’un gros vaisseau abdominal (veine cave ou aorte) pouvant causer une hémorragie importante voir le décès.[…] .

http://www.sfcr.fr/uploads/media/default/0001/02/canal-lombaire-etroit-20150520164745.pdf

Par ailleurs, sur le site Allo docteurs, le Pr Christian Mazel, chirurgien orthopédiste, explique :

 "C'est une opération de la colonne vertébrale. Et comme toute opération de la colonne vertébrale, le risque c'est d'avoir des signes neurologiques avec des risques d'être finalement moins bien après l'opération qu'avant. Mais ce risque est minime. Et il est à mettre en parallèle avec l'évolution naturelle d'une compression. Si on attend trop, on s'expose à 100% de complications. La chirurgie c'est 1-2% de complications."

https://www.allodocteurs.fr/se-soigner/chirurgie/neurochirurgie/canal-lombaire-etroit-l-039-operation-est-elle-risquee_13387.html

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous invitons à prendre l’avis de votre chirurgien qui, connaissant votre dossier médical, pourra vous proposer une prise en charge adaptée à votre situation.

Bien entendu, nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions