août

Canal lacrymal bouché

Question

J'ai 66 ans et souffre du canal lacrymal droit qui est bouché depuis janvier suite à une otite rhinite, et conjonctivite de l'oeil droit. 3 infections de l'oeil depuis. Je suis sujet à des sinusites chroniques et polypose généralisée opérée il y a vingt ans. Les muqueuses sont très épaissies et laissent trés peu de vide dans les sinus. Le radiologue n'a pas pu me faire de dacryoscanner, mais le tuyau employé pour injecter le produit IOPAMIRON faisait environ 3 mm de diamètre et il n'a pas pu le passer. Est-il possible de faire un essai pour le déboucher avec un tuyau beaucoup plus fin ?? Sinon quelles sont les autres solutions si ceci ne va pas? Merci

Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’un canal lacrymal bouché depuis le début de l’année et un dacryoscanner vous a été prescrit. Au cours de cet examen, le radiologue n’a pas réussi à vous injecter le produit de contraste iodé et vous vous interrogez sur les alternatives en terme de cathéters (tuyaux) existants ou de méthodes d’exploration.

Nous vous proposons un extrait d’un article issu de la base de données médicales EM Consulte des éditions Elsevier Masson qui rappelle le contexte de recours à cet examen :

 […] Le dacryoscanner est un examen très bien supporté, que l’on réalise dans des conditions strictes d’asepsie après anesthésie locale. C’est l’examen d’imagerie de première intention lorsque, après l’examen clinique avec des manœuvres instrumentales fait pour un larmoiement persistant, il persiste un doute diagnostique sur la perméabilité ou non des voies lacrymales excrétrices, lorsque l’on suspecte une lithiase, une tumeur, ou devant l’échec d’une dacryocystorhinostomie. Il existe plusieurs méthodes : par instillation ou par cathétérisme, soit d’emblée, soit en cas de non-visualisation du conduit lacrymonasal après instillation. Une sténose non spécifique idiopathique du conduit lacrymonasal est l’étiologie la plus souvent retrouvée chez le sujet de plus de 50 ans ; des lithiases sont présentes dans 5 à 20 % des sténoses du conduit lacrymonasal. Dans le même temps, on analysera l’environnement naso-sinusien en particulier si une chirurgie par voie endonasale est envisagée (médicolégal) afin de dépister des anomalies pouvant compliquer le geste chirurgical.[…]

In Journal de radiologie,Vol 90, N° 11-C1  - novembre 2009
https://www.em-consulte.com/en/article/231580

Au cours de nos recherches, nous n’avons pas trouvé d’informations plus détaillées quant au matériel utilisé par les radiologues pour réaliser cet examen. Nous vous conseillons d’interroger le radiologue et/ou l’ophtalmologiste qui vous suit, ces 2 spécialistes étant les mieux à même de vous apporter les réponses à vos questions pour vous proposer une prise en charge adaptée à votre situation.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions