août

Nexplanon non retiré

Question

Bonjour, je voudrais savoir quels sont les risques si mon implant contraceptif n'a pas été retiré. Situation plutôt compliquée, je suis allergique à la xylocaïne ( pas une grosse allergie) cependant je ne supporte pas non plus la crème anesthésiante de plus elle ne me fait aucun effet. Je devais me faire retirer mon implant mais le planning familial m'a demandé un certificat ou une ordonnance pour mon allergie à la xylocaïne pour être sûr qu'il n'y a pas trop de risques, en raison d'autres problèmes de santé, je suis régulièrement hospitalisée en dermatologie qui fait aussi allergologie mais les médecins refusent de me faire passer un test allergologique, du coup depuis je n'ai jamais pu reprendre rendez-vous avec le planning familial et cela fait maintenant 2 ans et demi que mon implant aurait dû être retiré. Y-a-t-il beaucoup de risques car plus le temps passe et plus j'imagine qu'il va y en avoir si effectivement il y en a. Merci de votre réponse.

Réponse

Bonjour,

Vous êtes porteuse d’un implant contraceptif qui aurait dû être retiré il y a plus de 2 ans. Vous nous précisez être allergique à certains anesthésiants ce qui semble compliquer l’intervention. Vous souhaitez savoir si ce délai dans le retrait présente un risque pour votre santé.

A titre d’information générale, nous vous proposons tout d’abord la lecture d’un article du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français sur l’implant contraceptif : 

[…] Le retrait de l’implant peut être effectué à tout moment (3 ans maximum après la pose). Pour retirer l’implant, le médecin pratique une petite incision de la peau après avoir pratiqué une anesthésie locale (comme pour la pose). Le jour du retrait, un nouvel implant peut être posé au même endroit. […]

http://www.cngof.fr/menu-la-contraception/304-l-implant-nexplanon

Concernant plus précisément l’impact d’un implant non retiré dans le corps, voici les explications de Martin Winckler, médecin généraliste spécialiste de la santé sexuelle féminine :

Au pire, quand on ne le retrouve pas du tout (ça peut arriver, il y a eu un ou deux cas en France), il n’y a pas de danger à le laisser en place. Si la femme veut une grossesse, évidemment, elle doit attendre que l’effet de l’implant se termine (ça peut être de l’ordre de quelques mois). Si elle n’en veut pas, on peut très bien lui mettre un autre implant et laisser l’implant vide en place. C’est du plastique inerte, il ne peut pas vraiment entraîner plus de problèmes que quand il était plein d’hormones ! 

http://www.martinwinckler.com/spip.php?article429

Ces informations vous sont données à titre général et peuvent ne pas s’appliquer à votre cas. En tant que documentalistes, nous ne sommes pas en mesure de donner d’avis médical et vous conseillons de consulter un médecin généraliste ou un gynécologue afin qu’une solution thérapeutique tenant compte de vos allergies puisse vous être proposée.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions