janvier

Odeur de gaz d'échappement dans le nez

Question

Bonjour, Depuis que je suis rentrée de l'hôpital suite à une sigmoïdite diverticulaire aiguë sans opération et suite au rajout à mon traitement de l'ultra levure, j'ai l'impression que dans la maison ça sent les gaz d'échappement sans arrêt. D'où cela peut-il venir?? Je prends de l'Augmentin et de l'ultra levure et du Citalopram. Depuis l'hospitalisation. Merci de me répondre. Cordialement

Réponse

Bonjour,

Vous venez d’avoir une sigmoïdite diverticulaire et vous suivez un traitement médicamenteux pour traiter diverses pathologies. Depuis votre retour de l’hôpital, vous ressentez comme une odeur de gaz d’échappement dans votre domicile et vous vous demandez si ce trouble olfactif a un lien avec les traitements qui vous ont été prescrits.

A titre d’information générale, sur le site du Figaro santé, voici un article sur les troubles de l’odorat :

Trois troubles olfactifs se caractérisent par la perception d’une odeur que personne d’autre ne sent. La cacosmie est le plus fréquent d’entre eux.
« Le patient sent des mauvaises odeurs qui proviennent de l’intérieur de son corps. Seules les personnes ayant des rapports intimes avec lui pourront être en mesure de les percevoir », explique le Pr Pierre Bonfils, chef du service ORL et chirurgie cervico-faciale de l’hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP).
[…]
Cette distorsion, appelée parosmie, est provoquée par une atteinte des fibres nerveuses qui relient l’organe de l’odorat situé dans le nez chargé de capter les molécules odorantes et le bulbe olfactif dans le cerveau responsable de l’identification des odeurs. Pour qu’une odeur soit perçue, les molécules odorantes doivent stimuler plusieurs neurones olfactifs bien spécifiques. Par exemple, notre cerveau perçoit la rose seulement si les molécules odorantes de la fleur se fixent aux neurones capables d’envoyer la bonne information au cerveau. Si ces neurones sont sectionnés par un traumatisme ou altéré par un virus, le cerveau ne sait plus reconnaître la rose. Il ne sent que du brûlé ou une odeur putride.
[…]
Mais pour un petit nombre de malades, les odeurs qu’ils perçoivent mais que leur entourage ne sent pas sont en réalité imaginaires. Ces patients souffrent d’hallucinations olfactives, aussi appelé phantosmie.

http://sante.lefigaro.fr/article/troubles-de-l-odorat-quand-notre-nez-nous-joue-des-tours/

Le Manuel Merk pour le grand public (ouvrage de référence américain rédigé par des experts des différentes spécialités médicales) précise les causes possibles de ces troubles olfactifs :

Certains troubles peuvent fausser le sens de l’odorat, ce qui rend les odeurs inoffensives soudainement désagréables (trouble appelé dysosmie). Ces troubles comprennent notamment :
- Infection des sinus
- Dommages partiels aux nerfs olfactifs
- Mauvaise hygiène bucco-dentaire
- Infection buccale
- Dépression
- L’hépatite virale qui peut provoquer une dysosmie qui entraîne des nausées déclenchées par des odeurs inoffensives sinon.

https://www.merckmanuals.com/fr-ca/accueil/troubles-du-nez,-de-la-gorge-et-de-l%E2%80%99oreille/sympt%C3%B4mes-des-troubles-du-nez-et-de-la-gorge/pr%C3%A9sentation-des-troubles-de-l%E2%80%99odorat-et-du-go%C3%BBt

Nous vous rappelons que Questions-santé est un service de documentation en ligne et ne peut émettre d’avis médical. Seul un médecin ORL après vous avoir examinée et connaissant votre dossier médical, pourra vous dire d’où viennent ces sensations et comment les traiter.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions