janvier

Rage en France

Question

Puisque le virus de la rage est transmissible par simple contact, en cas de lésion ou de plaie sur la peau, est-ce que la France est réellement indemne de rage chez nos animaux domestiques ? Est-elle devenue réellement circonscrite aux pays en développement et sous-développés ? Merci à vous.

Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si la rage a totalement disparu de France.

Les 3 sites institutionnels que nous avons consultés confirment la disparition de la rage en France métropolitaine. 

- Ministère des solidarités et de la santé :

Epidémiologie
 La France est officiellement indemne de rage depuis 2001. Les rares cas observés chez l’animal dans notre pays concernent d’une part des chauves-souris, mais également des chiens et des chats, ou encore d’autres animaux infectés dans les pays où sévit la maladie, puis importés illégalement.
La rage animale fait l’objet d’une surveillance épidémiologique en France. Il s’agit d’une maladie à déclaration obligatoire. Les seuls cas observés chez l’animal concernent des chauves-souris, et des animaux carnassiers infectés et importés illégalement de pays où sévit la maladie. Aujourd’hui, les seuls cas de contamination humains sur notre territoire sont dus à des animaux importés (ou à des chauve-souris) infectés.
Dans le monde, la rage continue de sévir dans de nombreux pays d’Asie, d’Afrique, d’Europe Centrale, du Moyen-Orient, d’Amérique du Sud…). Cliquez ici pour visualiser la carte (source OMS)

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/rage

- Ministère de l’agriculture :

Rage : informations grand public et voyageurs (24/06/2019)

La France est indemne de rage. Les cas de rage en France proviennent tous d’animaux contaminés à l’étranger. La rage ne se transmet pas d’homme à homme. […]

https://agriculture.gouv.fr/rage-informations-grand-public-et-voyageurs

- Institut Pasteur :

Epidémiologie
La rage est responsable d’environ 59 000 décès annuels dans le monde, principalement en Asie et en Afrique, le plus souvent suite à une morsure par un chien enragé. Chaque année, environ 17 millions de personnes reçoivent un traitement après exposition à des animaux chez lesquels on soupçonne la rage.
Aucun cas de rage humaine acquise sur le territoire français métropolitain n’a été rapporté depuis 1924. En 2008, un cas humain a été rapporté en Guyane probablement suite à une morsure de chauve-souris. Des cas humains acquis hors du territoire français et diagnostiqués en France ont été aussi recensés. Le dernier patient mort de rage en France (un enfant âgé de 10 ans, dans la région lyonnaise) a été diagnostiqué en octobre 2017, après avoir présenté les premiers signes cliniques, à la suite d’un séjour prolongé au Sri Lanka.
Des précautions sont donc à prendre vis à vis des animaux sauvages et domestiques pour les voyageurs en zone d’endémie : Asie, Afrique essentiellement et dans une moindre mesure en Europe Centrale, Moyen-Orient, Amérique du Sud…

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/rage

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé. Merci pour cela d’utiliser le formulaire pour poser votre question : http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/posez-votre-question/

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/

Retour à la liste des questions