janvier

Traitement de NMO ou maladie de Devic

Question

J'ai été diagnostiquée atteinte de la maladie de Devic. Ma neurologue veut prévenir tous nouveaux épisodes d'attaque par mon système immunitaire en rendant celui-ci moins agressif à mon endroit. Avant ce traitement, on me propose de subir une série de vaccins dans le but de prévenir toute infections. Ici, en Amérique du nord, cette maladie est très rare. Est-il logique de subir une série de vaccins qui pourrait stimuler mon système immunitaire et ainsi provoquer une nouvelle poussée d'attaque à ma moelle épinière?

Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’une neuromyélite optique ou maladie de Devic et vous vous étonnez que votre médecin vous propose des vaccinations avant le début d’un traitement immunosuppresseur.

A titre d’information générale, nous vous proposons un dossier réalisé par le Dr Romain Marignier (Neurologue à l’hôpital Pierre Wertheimer - HCL, Lyon, France) sur votre pathologie : Neuromyélite optique ou maladie de Devic
https://www.arsep.org/library/media/other/docs_patients/NMO-dossier-complet-ARSEP-2018.pdf

Vous pourrez lire ensuite dans un mémoire de DU Thérapeutique anti infectieuse (Grenoble, 15 mars 2019) élaboré par Cécile Janssen : Vaccination de l’immunodéprimé :

Pourquoi vacciner ? (p.5) :
Ces populations présentent une immunodépression différente 
- un risque infectieux différent mais plutôt plus élevé que la population générale
- prévention repose selon les cas
      - sur les mesures d’hygiène ,
      - l’antibioprophylaxie,
      - l’administration d’immunoglobulines
      - la vaccination
[…]
Comment vacciner ?  p(.7)
Quand vacciner ? (p.8)
[…]
Recommandations vaccinales Patients immunosuppresseurs, biothérapie, corticothérapie pour maladie auto immune et maladie inflammatoire chronique (pp.41-42)

https://www.infectiologie.com/UserFiles/File/formation/du/grenoble/vaccination-et-immunodepression-cjanssen-du-grenoble-2018-19.pdf

En complément vous pouvez lire les Recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (France) sur la Vaccination des personnes immunodéprimées ou aspléniques. (2e éd.  Déc. 2014.)
Chapitre 5

VACCINATIONS DES PATIENTS TRAITÉS PAR IMMUNOSUPPRESSEURS, BIOTHÉRAPIE ET/OU CORTICOTHÉRAPIE POUR UNE MALADIE AUTO-IMMUNE OU INFLAMMATOIRE CHRONIQUE (pp.75-82)
« Dans cette population de patients traités par immunosuppresseurs, biothérapie et/ou corticothérapie pour une maladie auto-immune ou inflammatoire chronique, se pose plus particulièrement la question de la tolérance du vaccin et du risque potentiel de poussée de la maladie après vaccination. Ceci explique que la population des patients atteints de maladies systémiques est moins bien vaccinée que la population saine, ce qui est paradoxal [1,2].
La démarche bénéfice/risque que peuvent adopter praticiens et patients pour arriver à une décision de vaccination la plus informée et pertinente possible, tient compte des informations disponibles dans la littérature médicale [3-6, Annexe]. […]

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=2ahUKEwi35NP3gIjnAhWS0eAKHfKxD-0QFjAAegQIBRAB&url=https%3A%2F%2Fwww.hcsp.fr%2FExplore.cgi%2FTelecharger%3FNomFichier%3Dhcspr20141107_vaccinationimmunodeprime.pdf&usg=AOvVaw3I1EYoHIfOjXuTfWtfysSR

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront de mieux comprendre les préconisations de votre neurologue et d’enrichir le dialogue avec elle. 

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions