janvier

Coronavirus chinois

Question

Bonjour, A l’occasion des festivités du Nouvel An Chinois et vu la sinistre actualité sanitaire chinoise, quelles recommandations faites-vous pour des gens (comme moi) qui ne sont pas particulièrement en contact avec la communauté chinoise au quotidien mais qui aime bien aller voir ce genre d’événements festifs ? Auriez-vous des pages de sites web à recommander dans un principe de précaution ? Ma question vient du fait que les magasins chinois hors de Chine ont dû s’approvisionner depuis longtemps, peut être même en Chine, et le virus ne s’est pas encore réveillé mais sera pleinement actif le jour le plus critique. Voir ce qui s’est passé à Wuhan: l'épidémie a été repérée début décembre, elle fait la une de nos médias occidentaux depuis quelques jours à peine (mi-janvier). Ne faudrait il pas mettre cette alerte en haut de votre page jusqu’aux prochains défilés du Nouvel An Chinois vu la rapidité de la propagation de l’épidémie déjà à Wuhan et la catastrophe sanitaire qu’elle engendre ? Ce n’est évidemment pas ma petite question de rien du tout qu’il faut mettre en une mais les recommandations de précaution, évidemment, Cordialement,

Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez avoir des informations sur la conduite à tenir face à l’arrivée de cas de pneumonies associées à un nouveau coronavirus (2019-nCov) venu de Chine.

Tout d’abord, voici les informations qui sont données par le Ministère des solidarités et de la santé :

Les coronavirus font partie d’une vaste famille de virus susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’Homme, ces maladies vont du rhume banal à une infection pulmonaire sévère, responsable d’une détresse respiratoire aiguë. Deux coronavirus ont entraîné des épidémies graves chez l’Homme : le SRAS responsable d’une épidémie mondiale entre novembre 2002 et juillet 2003 et le Mers-CoV identifié pour la première fois en 2012 au Moyen-Orient. Début janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus (2019-nCov) en lien avec des cas groupés de pneumopathies a été annoncé par les autorités sanitaires chinoises et l’OMS.
[…]
Modes de transmission du virus
D’après les autorités chinoises, la majorité des premières personnes malades s’étaient rendues sur le marché de Wuhan (fermé depuis le 1er janvier 2020) ; l’hypothèse d’une maladie transmise par les animaux est donc privilégiée, toutefois le réservoir animal à l’origine de cette transmission n’est pas connu à ce jour.
La contamination interhumaine est avérée à ce jour, toutefois le niveau de contagiosité de virus n’est pas connu.
Diagnostic et prise en charge

Conformément à la définition des cas de Santé Publique France, des signes d’infection respiratoire non liés aux virus hivernaux habituels, chez une personne revenant de Chine dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes nécessitent une prise en charge adaptée.
Les patients potentiellement infectés par le 2019-nCoV doivent être pris en charge dans l’un des établissements identifiés sur le territoire français pour la prise en charge des cas possibles et confirmés d’infections à MERS-CoV. Il n’y a actuellement pas de traitement spécifique vis-à-vis de ce type d’infection à coronavirus. Le traitement est donc symptomatique.
Toute personne présentant une infection respiratoire aiguë (fièvre, toux, essoufflement) dans les 14 jours après être revenue d’un séjour à Wuhan doit composer le 15 qui décidera de la conduite à tenir.
Un test diagnostique développé par le centre national de référence des virus respiratoires (Institut Pasteur) est actuellement disponible en France.

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/article/coronavirus-2019-n-cov#Diagnostic-et-prise-en-charge

Par ailleurs, un point épidémiologique est disponible sur le site de Santé Publique France. Vous pourrez y lire notamment les modes de transmission :

[…] Il est probable que ce coronavirus soit similaire à celui des autres coronavirus humains, qui sont généralement transmis lors de contacts étroits après l’inhalation de gouttelettes infectieuses émises lors d’éternuements ou de toux par le cas ou après un contact avec des surfaces fraîchement contaminées par ces secrétions. Les coronavirus survivent jusqu’à 3 heures dans le milieu extérieur, sur des surfaces inertes sèches. En milieu aqueux, ces virus peuvent survivre plusieurs jours. […]

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/cas-de-pneumonies-associees-a-un-nouveau-coronavirus-2019-ncov-a-wuhan-en-chine

Vous trouverez également sur ce site, des informations pratiques à destination des médecins sur la conduite à tenir face à un patient présentant des symptômes suspects :
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/cas-de-pneumonies-associees-a-un-nouveau-coronavirus-2019-ncov-a-wuhan-en-chine

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) précisait quant à elle le 12 janvier 2020 :

[…] Conseils de l’OMS
Sur la base des informations données par les autorités nationales, les recommandations de l’OMS relatives aux mesures de santé publique et à la surveillance des nouveaux coronavirus s’appliquent.
L’OMS ne recommande aucune mesure sanitaire spécifique pour les voyageurs. En cas de symptômes évocateurs d’une affection respiratoire pendant ou après un voyage, les voyageurs sont invités à consulter un médecin, à qui ils donneront toutes les informations relatives à leur voyage. Les orientations relatives aux voyages ont été actualisées.
Sur la base des informations actuellement disponibles à propos de cet événement, l’OMS déconseille toute restriction des voyages et du commerce avec la Chine.

https://www.who.int/csr/don/12-january-2020-novel-coronavirus-china/fr/

Vous trouverez des informations complémentaires et mises à jour dans la Déclaration sur la réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire ‎international (RSI) concernant la flambée de nouveau coronavirus  ‎‎(2019-nCoV) publié sur le site de l’OMS en date du 23 janvier 2020 sur les procédures et les moyens à mettre en œuvre par toutes les parties, l’OMS, la République de Chine et les autres pays de la communauté internationale :

Celui-ci formule l’avis suivant :
À l’intention de l’OMS
Le Comité se tient prêt à une nouvelle convocation dans dix jours environ, ou plus tôt si le Directeur général le juge nécessaire.
Le Comité a appelé l’OMS à appuyer les efforts en cours moyennant une mission internationale multidisciplinaire, à laquelle participeraient des experts nationaux. Cette mission de l’OMS aurait pour objectif de passer en revue et d’appuyer les efforts visant à déterminer la source animale de la flambée et à évaluer l’ampleur de la transmission interhumaine, et de soutenir les efforts de dépistage dans les autres provinces de Chine, le renforcement de la surveillance des infections respiratoires aigües sévères dans ces régions, et les mesures de confinement et d’atténuation. Une telle mission permettrait de fournir des informations à la communauté internationale pour aider à comprendre la situation et son impact potentiel sur la santé publique.[…]
Compte tenu du fait que la situation épidémiologique évolue et que déclarer ou non une USPPI présente un caractère binaire restrictif, l’OMS devrait envisager un système plus nuancé, qui permettrait un niveau d’alerte intermédiaire. Un tel système permettrait de mieux refléter la gravité d’une flambée, son impact, et les mesures requises ; et d’améliorer la coordination internationale, y compris les efforts de recherche pour mettre au point des contre-mesures médicales. […]

https://www.who.int/fr/news-room/detail/23-01-2020-statement-on-the-meeting-of-the-international-health-regulations-(2005)-emergency-committee-regarding-the-outbreak-of-novel-coronavirus-(2019-ncov)

Enfin, le site du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères donne les informations suivantes :

Nouveau coronavirus
Les autorités chinoises et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont confirmé avoir identifié un nouveau virus (coronavirus nCoV).
Plusieurs cas ont été confirmés dans différentes régions de Chine et certains cas importés sont signalés à ce jour notamment en Asie, aux États-Unis et en France.
Le risque de propagation de l’épidémie ne peut être exclu.
A ce stade, l’OMS ne préconise pas de restrictions de voyages ni la mise en place de procédures de dépistage pour les pays concernés.
Si vous êtes en Asie, il est recommandé :
(i) de s’informer régulièrement de la situation en consultant la rubrique Dernière minute des Conseils aux voyageurs du pays concerné, et de consulter régulièrement les pages de : l’OMS et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) ;
(ii) de suivre les recommandations de prévention des autorités locales ;
(iii) d’éviter tout contact avec des animaux morts ;
(iv) d’éviter tout contact rapproché avec des personnes ayant de la fièvre et qui toussent ;
(v) d’éviter de manger de la viande crue ou peu cuite ;
(vi) de se laver les mains avec du savon ou avec des solutions hydro-alcooliques.
En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est recommandé de consulter rapidement un médecin localement, de porter un masque chirurgical si l’on est en contact avec d’autres personnes, d’utiliser des mouchoirs jetables et de se laver les mains régulièrement.

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/informations-pratiques/article/nouveau-coronavirus

La situation étant évolutive, nous vous conseillons de regarder régulièrement les mises à jour faites sur les sites officiels afin de vous tenir informé des dernières avancées.

Nous espérons néanmoins que ces éléments d’information répondent à vos attentes et restons à votre disposition pour toute autre recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions