Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - janvier

Titre de la question Auto-immune
Question Bonjour J'ai 19 ans et suite à de nombreuses prises de sang j'ai appris que je souffrais de la mononucléose et de l'hépatite A mais pas seulement. Sur mes analyses on a trouvé que j'étais positive à l'auto-immunité, mon docteur m'a fait d'autres analyses, mais suite à mes nouveaux résultats il ne me prescrit aucune autre prise de sang et se focalise seulement sur mon acné qui est chaque jour de pire en pire ... et qui cependant pourrait être un symptôme... donc si je suis positive à l'auto-immunité c'est donc que je suis malade à vie? Devrais-je aller faire d'autres analyses, voir un autre docteur? J'ai besoin de renseignement tout est compliqué...
Réponse

Bonjour,

Des analyses de sang ont révélé une auto-immunité et votre médecin ne vous a pas donné plus amples informations. Vous nous demandez conseil.

Nous vous proposons les explications du site Labtestonline (site sur les analyses de biologie médicale réalisé par des membres de la Société Française de Biologie Clinique)  qui vous donne des précisions au sujet d’un résultat positif :
« Comment interpréter son résultat ?
Un résultat positif peut indiquer la présence d'une maladie auto-immune. Le biologiste effectue alors d'autres tests plus spécifiques comme la recherche d’anticorps anti-ADN natif et  anti-Sm précisant le LED, anti-SSA et anti-SSB précisant le syndrome de Gougerot Sjögren, anti-centromère pour la sclérodermie localisée, anti-Scl70 pour la sclérodermie systémique (plus sévère).
Un test AAN positif peut aussi indiquer que le patient présente un lupus médicamenteux induit. Cette situation s’observe lorsque l’organisme synthétise des anticorps dirigés contre des composants de la double hélice d’ADN appelés histones. La recherche d’anticorps anti-histone peut être utilisée pour étayer le diagnostic de lupus induit.
Un résultat AAN positif peut également être retrouvé chez les patients avec une maladie de Raynaud, une arthrite chronique juvénile, ou un syndrome des anti-phospholipides. Le médecin doit tenir compte des symptômes cliniques et de l'histoire clinique pour le diagnostic différentiel.
Le seuil de positivité des AAN augmente avec l’âge.
[…]
Y a t-il d'autres choses à savoir ?
Certains médicaments et infections ainsi que d'autres situations pathologiques peuvent donner un résultat AAN faussement positif. Ces médicaments peuvent provoquer des symptômes comprenant ceux du LED: on parle de lupus médicamenteux induit. Les symptômes disparaissent en général à l’arrêt des médicaments. Bien que de nombreux médicaments aient été incriminés dans la survenue du lupus induit, ceux le plus souvent mis en cause sont l’hydralazine, l'isoniazide, la procaïnamide, et plusieurs anticonvulsivants.»
http://www.labtestsonline.fr/tests/anticorps-anti-nucl-aires.html?mode=print

Vous vous étonnez que votre médecin ne vous prescrive pas d’autres examens. Peut-être que compte-tenu de vos deux infections, il considère que ce sont elles qui provoquent un  résultat faussement positif comme indiqué dans le paragraphe précédent. Vous pouvez peut-être l’interroger à ce sujet à la lumière des informations ci-dessus. Sinon, sachez que vous pouvez toujours prendre un second avis auprès d’un autre médecin.

En tant que service documentaire, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut