Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - janvier

Titre de la question Rétention d'eau suite à l'appareillage de l'apnée du sommeil
Question Bonjour, Retraité de 72 ans, j'ai été appareillé une seconde fois pour l'apnée du sommeil sur les conseils et observations de mon cardiologue. Un appareil eau, air, incluant nez et bouche me fût alors recommandé. En 2013, on m'avait appareillé suite à une cure nutritionnelle dans une clinique. 1 an plus tard je rendis cet appareil ne le supportant plus du tout. Depuis la deuxième tentative d'appareillage, je supporte aussi très mal ce traitement. Bien que j'ai diminué le débit d'eau conseillé à 5 et diminué à 2,5 je suis souvent réveillé la nuit par une sensation d'humidité froide, la partie du visage masquée trempée, mais aussi d'une sensation d'une augmentation de pression provoquée après deux heures de fonctionnement. Je suis alors obligé pour stopper cette "surpression" dont je ne sais pourquoi et d'arrêter l'appareil entre 2 à 5 minutes. Il repart alors normalement avec sa pression initiale de démarrage normale, sans aucun bruit ni fuite, puis je me rendors. Mais cette opération peux se répéter parfois deux fois dans la nuit ce qui est extrêmement pénible et contraignant. J'ai aussi et depuis le début de cet appareillage le visage et les yeux gonflés de plus en plus, à présent avec une prise de poids frisant actuellement les 100 kg? Alors que j'étais à 92, 93 kg auparavant en moyenne. Et j'ai également, chaque nuit, un problème salivaire. La gorge complètement sèche, la nuit seulement. Problème auquel je pare en laissant fondre tout seul un bonbon, ce qui me permet de saliver un peu mieux la nuit, mais qui parfois ne fonctionne pas! Ce système d'appareillage me favoriserait-il de la rétention d'eau en conséquence??? Je dois préciser qu'avant d'être appareillé je dormais pratiquement normalement. Bien qu'il me fut décelé 30 apnées/heure. Je me réveillais une à deux fois dans la nuit pour aller aux toilettes ce qui est encore aujourd'hui. En Janvier 2016 je fus opéré de l'artère Iliaque Gauche et contrôle de celle de droite qui fût "elle" débouchée en Avril 2011. Le 12 Mai 2016, il fût décelé un problème de pincement de l'artère coronaire gauche. Problème semblant être résolu à ce jour et auquel s'ensuivit mon deuxième appareillage pour l'apnée du sommeil. Je me sens de plus en plus fatigué avec beaucoup de difficultés à marcher en sus de mon accident du travail de mars 1994, fracture ouverte du pied droit ayant nécessité deux mois d'alitement, neuf mois d'hospitalisation complète et trois années de rééducation intensive! Je mange des aliments à faible calorie et de façon équilibrée sans la moindre exagération! Je ne sais plus quoi penser ni comment trouver quel moyen de me remettre d'aplomb. En vous remerciant de votre aimable attention.
Réponse

Bonjour,

Vous éprouvez de nombreuses gênes à l’utilisation de votre appareil contre les apnées du sommeil et vous vous demandez s’il ne favoriserait pas la rétention d’eau de surcroît.

Concernant les effets secondaires recensés de l’usage d’un appareil à PPC, vous pouvez lire ce qu’indique le « Guide SPLF à l’usage des patients et de leur entourage : Tout ce que vous voulez savoir sur le syndrome d’apnée du sommeil » coordonné par la Société de pneumologie de langue française (SPLF) :
« Les inconvénients en rapport avec la respiration d’air frais et sec ou le port du masque nasal doivent être connus par les patients. Il s’agit essentiellement d’une sécheresse du nez et de la bouche, du nez bouché ou d’un écoulement nasal.
Au niveau du point d’appui du masque peut apparaître une irritation de la peau (plus rarement une allergie) ainsi qu’une irritation des yeux en cas de fuite autour du masque.
[…]
Les masques nasaux sont aujourd’hui plus souples, plus légers et moins encombrants.
Les zones d’appui au niveau du front, ainsi que les sangles de fixation ont été améliorées pour un meilleur confort. Si vous constatez la moindre gêne, vous devez contacter votre prestataire pour lui demander de vous proposer un autre type de masque car il en existe une grande variété.
[…]
Enfin, en cas de gêne due à une sensation de pression trop élevée en début de nuit, pouvant gêner votre endormissement, on peut régler l’appareil pour qu’il monte à son niveau de pression progressivement, sur une durée de 5 à 20 minutes. Si votre niveau de pression efficace déterminé initialement est très élevé, certains appareils de ventilation dont le niveau de pression diminue spontanément au cours du sommeil peuvent aussi être installés. » (Voir p. 31-32)
www.arairlor.asso.fr/docs/patients/guide%20SAS%20au%2022%2001%2009.pdf

Sur le site Respiradom du réseau Morphée, spécialiste des troubles du sommeil, vous trouverez des conseils d’utilisation du masque :
« La morphologie de votre visage
Si vous avez tendance à avoir le nez bouché vous aurez intérêt à prendre un masque bucco-nasal qui couvre à la fois le nez et la bouche.
- Choisissez le masque le plus petit possible qui ne pince pas vos narines.
- Le masque doit être ajusté dans votre position de sommeil.
- Le harnais doit être immobile, sans être trop serré. Ajuster les courroies pour minimiser les fuites, en particulier vers des yeux.
- Le coussinet ne doit pas être écrasé contre le visage, si c’est une bulle, gonflez-la avec un peu d’air avant de l’appliquer sur le visage.
- Ne bloquez pas l’orifice d’expiration entre le masque et le tube. Si possible placez-le de façon à ce que l’air évacué ne dérange pas votre partenaire.
- Vous pouvez faire passer le tube sur la tête de lit pour qu’il ne tire pas trop sur le masque.
- Si vous utilisez un masque intégral et que vous avez un dentier pendant la journée, n’oubliez pas d’ajuster le masque sans le dentier. »
http://respiradom.fr/vivre-avec-sa-ppc/quelques-conseils-dutilisation-du-masque/

Nous n’avons pas trouvé d’informations quant à la question du rapport entre rétention d’eau et appareil contre l’apnée du sommeil, ainsi que concernant la prise de poids. Nous vous conseillons de demander l’avis de votre médecin traitant ou de votre cardiologue.
Nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut