Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - mai

Titre de la question Goître
Question Bonjour, ma question : est-ce que le goître fait des effets secondaires dans le cadre d'une tension ?
Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez obtenir des informations sur les effets secondaires d’un goitre.

Tout d’abord, nous vous proposons un article de l’Encyclopédie Larousse qui donne une définition du goitre, les causes de son apparition, les symptômes et les traitements qui sont de 3 types :
« ÉVOLUTION ET TRAITEMENT
Spontanément, le goitre peut rester de petite taille ou augmenter de façon régulière et entraîner à terme des signes compressifs. Un goitre peut en outre devenir toxique (en sécrétant des hormones thyroïdiennes de façon excessive) et entraîner une hyperthyroïdie.
Le traitement est proposé en fonction de cette évolution et de la cause du goitre :
-          apport d'iode exogène en cas de carence,
-          administration d'hormones thyroïdiennes en cas de synthèse déficiente de celles-ci ou
-          thyroïdectomie (ablation de la thyroïde) partielle en cas de maladie thyroïdienne. »
www.larousse.fr/encyclopedie/larousse/article.aspx

Quant aux effets secondaires, surtout cardiovasculaires, ils sont mentionnés dans un article Goitre simple du traité d’Endocrinologie-nutrition de l’Encyclopédie médico-chirurgicale dont voici le résumé :
« Pathologie endocrinienne extrêmement répandue, le goitre « simple » se présente sous de multiples aspects, de la simple hyperplasie diffuse au goitre multinodulaire qui reflètent différentes phases de l'évolution naturelle du goitre. La physiopathologie du goitre reste imparfaitement comprise à ce jour. Des considérations épidémiologiques, cliniques et biologiques ont conduit à remettre en cause le seul rôle de la carence iodée, et permis d'identifier de nombreux facteurs, TSH et autres facteurs de croissance, facteurs génétiques ou environnementaux potentiellement impliqués dans le processus de goitrogenèse. La démarche diagnostique vise à écarter une dysthyroïdie, un cancer ou des phénomènes compressifs. La prise en charge va de la simple surveillance à la thyroïdectomie totale, mais les indications thérapeutiques restent mal codifiées. Si la supplémentation en iode est essentielle à la prévention du goitre endémique, son efficacité en traitement curatif est limitée. Il en est de même du traitement par hormones thyroïdiennes, dont le bénéfice est inconstant, et disparaît à l'arrêt du traitement. Ce traitement, prolongé sur plusieurs décennies, n'est en outre pas dénué d'effets cardiovasculaires potentiellement délétères. Enfin, il ne prévient pas toujours efficacement la récidive de goitre après chirurgie thyroïdienne incomplète. »
www.em-consulte.com/article/198679/resultatrecherche/2

L’hypertension artérielle est bien une affection cardiovasculaire mais nous ne sommes pas en mesure de vous dire si elle peut être modifiée par le traitement d’un goitre. En effet Questions-santé est un service de documentation en ligne et ne peut se substituer à une consultation médicale. C’est pourquoi, nous vous recommandons vivement de demander conseil au médecin qui vous suit.

Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut