Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - janvier

Titre de la question Le chewing-gum et le corps
Question Bonjour, je m'interroge depuis quelques temps sur les effets du chewing-gum sur différentes parties du corps car j'en mâche très régulièrement et aucun médecin n'a le même avis. Est-ce que mâcher du chewing-gum abime l'estomac ? Et si on l'avale ? Est-ce que cela risque d'abimer mes dents ou de provoquer des caries même si c'est un chewing-gum sans sucre ? Merci d'avance pour vos réponses !
Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez connaître les effets du chewing-gum sur la santé.

Filsantéjeunes, site édité par des professionnels de santé (médecins et psychologues) propose une synthèse intéressante des avantages et inconvénients pour la santé du chewing-gum :
« Bon ou mauvais pour la santé ?
Dernièrement, on a observé que certaines personnes présentaient des troubles digestifs sévères non identifiés (source : Le Quotidien du médecin, Décembre 2007). Après examens et interrogatoires, les médecins ont trouvé qu’ils consommaient de très grandes quantités de chewing-gum sans sucre. Or l’édulcorant utilisé est le sorbitol. Cet édulcorant de synthèse est utilisé en cosmétique, dans les dentifrices par exemple mais pas seulement. Il aussi utilisé pour traiter des constipations passagères. En cas de surconsommation, des diarrhées aiguës avec perte de poids et ballonnements peuvent apparaître. C’est là que le danger pour la santé est majeur. En dehors de cette situation, le chewing-gum serait coupable d’augmenter l’acidité de la bouche, de solliciter les muscles de la mâchoire de façon excessive, de provoquer de l’aérophagie (estomac gonflé d’air), de favoriser les ulcères, de s’emmêler dans les appareils dentaires… Mais par ailleurs, il serait aussi capable d’améliorer l’humeur, de tuer les bactéries responsables des caries (du fait de l’acidité de la salive), d’éliminer la plaque dentaire grâce au frottement, de reminéraliser les dents, de les blanchir même ! d’améliorer la mémoire en oxygénant davantage le cerveau, de favoriser la circulation sanguine, de faciliter la digestion après le repas car il favorise la sécrétion salivaire et le travail de l’estomac… Difficile de se faire une opinion…
Qu’est-ce qu’on décide alors ?
Et si le maître-mot était la modération, et le discernement? Mâcher du chewing-gum oui, mais attention, en consommer sans sucre incite à en consommer plus car on se dit que c’est moins mauvais pour la santé. De plus, dans certaines circonstances avoir la bouche vide pour parler fait gagner des points ! En moyenne, les Français de 10 à 50 ans en mâchent 5 par semaine, peut-être pouvez-vous vous fixer cette limite…. ?
www.filsantejeunes.com/actualites/115-Actualite/4922-Le-chewing-gum

L’Union française pour la santé buccale (association de chirurgiens-dentistes) indique quant à elle l’avantage que peut apporter le fait de mâcher des chewing-gums sans sucre.
« Salive et chewing-gum sans sucre, complices de l’hygiène bucco-dentaire
De récentes études telle celle menée par l'Université Dentaire de IOWA l’ont démontré, l’augmentation du flux salivaire contribue à une bonne santé dentaire. Pourquoi ? Tout simplement parce que la salive neutralise les acides qui attaquent nos dents. Après une prise alimentaire, le pH de notre bouche devient acide et les risques de carie augmentent. Pour rendre neutre ce pH, il y a plusieurs solutions : se brosser les dents, se rincer la bouche ou mastiquer un chewing-gum sans sucre. Très stimulante pour la salive, cette dernière solution est intéressante car elle permet de joindre l’utile à l’agréable ! Elle ne doit cependant pas se substituer au brossage qui reste le geste bucco-dentaire essentiel. »
www.ufsbd.fr/index.php

Enfin sur la question de savoir s’il est « dangereux d'avaler un « chewing-gum »?, le Guichet du savoir (service de questions-réponses des Bibliothèques municipales de Lyon) propose la réponse suivante:
« Avaler un morceau de gomme à mâcher (« chewing-gum ») ne pose pas de bien grands dangers. La gomme à mâcher est principalement composée de gommes synthétiques (ou « élastomères ») non digestibles par l'organisme. Contrairement à ce qui est parfois affirmé, un chewing-gum ne séjourne pas plusieurs années dans les intestins. Comme d'autres substances non digestibles, telle la fibre alimentaire, il traverse simplement le système digestif pour être rejeté dans les selles au bout de quelques jours.
Il peut cependant y avoir des risques, particulièrement chez les enfants, si la quantité de chewing-gum avalée est très importante. On a recensé quelques cas d'enfants en bas âge ayant développés de sérieux problèmes d'occlusions intestinales après avoir avalés des dizaines de morceaux de gomme à mâcher.
source : Cybersciences » (malheureusement le lien n’est pas actif)
www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php

Il semble donc que mâcher du chewing-gum ne pose pas de véritable problème de santé lorsque cette consommation est pratiquée avec modération.
Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut