Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - février

Titre de la question Leucocyturie chez un diabetique
Question Conduite à tenir devant leucocyturie chez un diabétique
Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez connaître la conduite à tenir en cas de leucocyturie chez une personne diabétique.

Tout d’abord, voici ce que nous apprend le dossier du site Labtestsonline (site d’information médicale à destination des patients français validé par des spécialistes) :
« Dans une urine normale, le nombre de leucocytes doit être inférieur à 5/mm3, soit 5000/ml. Au delà de ce chiffre, on dit qu’il y a une leucocyturie. »
www.labtestsonline.fr/tests/UrineCulture.html

On parle donc de leucocyturie lorsqu’un nombre trop élevé de leucocytes est présent dans l’urine.

Concernant la leucocyturie chez un patient diabétique, le site Uropage (site spécialisé en urologie et créé avec le Professeur Thierry Flam urologue des hôpitaux de Paris) nous donne les informations suivantes :
« 2.3.3. Dans les deux sexes
Le diabète et les maladies neurologiques entraînant une mauvaise vidange vésicale sont des facteurs favorisant l'infection urinaire. »
www.uropage.com/ART_infec2.php

Le diabète constitue donc un facteur de risque pour l’infection urinaire.

Sur le site E-sante, cette information est confirmée et le dossier rédigé sur ce thème nous informe sur les examens complémentaires à réaliser chez un sujet diabétique en cas de suspicion d’infection urinaire :
« Infection urinaire compliquée
À côté de l'infection urinaire simple, il existe des infections dites compliquées, c'est-à-dire associées à des facteurs de risque : diabète de type 2, lithiases (calculs). Des examens complémentaires sont alors réalisés (radiographie, échographie...) afin de vérifier s'il n'existe pas une infection haute de l'appareil urinaire ou un obstacle (calcul, néphropathie, tumeur...). On parle également d'infection compliquée lorsqu'elle survient, avant l'âge de 15 ans, car elle peut provenir d'une déformation des voies urinaires chez le jeune enfant, ou après 65 ans car les facteurs de risque augmentent et notamment celui de diabète. Chez une personne atteinte d'un diabète de type 2, les symptômes d'une cystite peuvent ne pas être ressentis et entraîner une complication rénale. C'est pourquoi l'ECBU fait partie des examens de surveillance à réaliser tous les six mois. »
www.e-sante.fr/cystite-infection-urinaire/2/actualite/1019

Comme vous nous indiquez être de profession paramédicale, nous vous invitons à consulter le dossier sur les « Infections urinaires de l’adulte et de l’enfant. Leucocyturie » rédigé par le Collège Universitaire des Enseignants en Néphrologie qui a mis en place un site d’enseignement destiné à la formation des néphrologues.
cuen.fr/umvf/IMG/pdf/Chapitre_21-.pdf

En outre si vous souhaitez obtenir des informations sur la prise en charge globale de la personne diabétique, nous vous invitons à consulter la sélection de sites spécialisés en endocrinologie réalisée par la Cité de la santé :
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/ressources-en-sante/selection-de-sites/les-maladies-et-problemes-de-sante/

Nous espérons que ces éléments d’information répondent à vos attentes et restons à votre disposition pour tout complément. 

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut