Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - mai

Titre de la question Anomalie chromosomique
Question Bonjour, Je viens de recevoir un compte rendu médical après myélogramme et BOM, consécutives à une lymphopénie associée à une hypogammaglobulinémie. Les résultats de ces deux examens ne démontrent rien, si ce n'est que deux anomalies chromosomiques ont été "détectées" : isochrome 6p et translocation 13;19. Que dois-je en penser ? A la fin de ce compte rendu, il est indiqué que ces anomalies rares, laissent envisager un syndrome lympho-prolifératif ? De quel lymphome ?? Merci de votre réponse
Réponse

Bonjour,

Votre médecin vous a prescrit une biopsie ostéo-médullaire (BOM) avec myélogramme car vous souffrez de lymphopénie. Vous venez de recevoir les résultats et cela vous inquiète. Vous souhaitez avoir notre avis.

 A titre d’information générale, voici la définition qui est donné à lymphopénie sur le site Docteur clic (site d’information médicale) :
« Lymphopénie
C’est la diminution dans le sang de certains globules blancs appelés lymphocytes, et constatée lors de la numération formule sanguine. Le taux est inférieur à 1500 lymphocytes par mm3, soit moins de 20%. »
www.docteurclic.com/encyclopedie/lymphopenie.aspx

De plus, le document, rédigé par l’équipe de Médecine interne du CHU de Purpan à Toulouse nous apprend qu’une hypogammaglobulinémie est « une diminution du taux de gammaglobulines »
www.dufmcepp.ups-tlse.fr/app_scom/scom_fichier/repertoire/091001103307.pdf

Sur la biopsie ostéomédulaire, voici ce que nous apprend le site du cabinet médical du Pont du Lion d’or :
« La biopsie ostéo-médullaire est un examen qui permet d’obtenir des informations sur la structure de la moelle osseuse.
« Pourquoi dois-je faire cet examen ?

Votre médecin vous a prescrit une BOM pour pouvoir étudier au microscope la structure et les cellules de votre moelle osseuse afin de préciser son diagnostic. Cet examen permet non seulement de vérifier le nombre de cellules de la moelle osseuse et d'analyser leur fonctionnement, mais aussi de déceler la présence ou non d'éventuelles cellules anormales d'origine extra-médullaire (extérieures à la moelle) et qui auraient migré dans la moelle osseuse (métastases). (…) »
www.docvadis.fr/cabinetduliondor/page/notre_guide_medical/examens_complementaires/je_m_informe_sur_la_biopsie_osteo_medullaire_bom.html

Sur le site E-sante, voici les informations qui sont données sur le myélogramme :
« A quoi sert cet examen ?
Le myélogramme est l'examen au microscope d'un prélèvement de moelle osseuse, où sont fabriquées les cellules sanguines. Les cellules de la moelle sont regroupées en « lignées », qui représentent l'ensemble des précurseurs des différentes cellules circulantes dans le sang : globules rouges, lymphocytes, plaquettes,... Le myélogramme est utile lorsqu'il existe des anomalies sur la numération formule sanguine, notamment lorsqu'il existe une insuffisance ou au contraire une prolifération de certaines cellules dans le sang. En pratique, le prélèvement est réalisé le plus souvent sous anesthésie locale car il est douloureux, par ponction, au niveau du sternum, à l'aide d'une grosse seringue dénommée trocart. Il permet le recueil de quelques gouttes de moelle osseuse.
Quelles sont les valeurs normales ?
Elles varient beaucoup d'un individu à l'autre.
- Lignée du globule rouge ou « érythroblastique » : 10 à 30 %
- Lignée du polynucléaire neutrophile ou « granulocytaire » : 45 à 70 %
- Lignée des polynucléaires éosinophiles et basophiles : 2 à 5 %
- Lignée lymphocytaire : 5 à 25 %
- Lignée monocytaire : 2 à 5 %
- Lignée plaquettaire ou « mégacaryocytaire » : présence de quelques cellules.
Comment est interprété le résultat ?
Le myélogramme apprécie la richesse des cellules médullaires (de la moelle) et permet la recherche de cellules « anormales », comme, par exemple, des cellules cancéreuses (métastatiques). Une moelle « pauvre », c'est-à-dire contenant peu de cellules, reflète une insuffisance de production. Par exemple, une thrombopénie observée à la numération formule sanguine peut s'expliquer par une insuffisance de production, si l'on n'observe pas ou très peu de mégacaryocytes dans la moelle. A l'inverse, une moelle « riche » (avec beaucoup de cellules) signifie que la moelle fonctionne correctement.»
www.e-sante.fr/myelogramme/guide/429

Quant au syndrome lymphoprolifératif, voici la définition du Dictionnaire de l’Académie de médecine :
« Prolifération maligne de cellules de la lignée lymphoïde, selon des stades de différenciation variables. »
dictionnaire.academie-medecine.fr

Vous nous interrogez sur le type de lymphome dont vous pourriez être atteint, nous ne pouvons malheureusement pas vous répondre car nous vous rappelons que Question-santé est un service de documentation en ligne et ne peut émettre d’avis médical. Seul le médecin qui vous suit, connaissant votre dossier et après vous avoir examiné, pourra interpréter vos résultats et reste donc votre meilleur interlocuteur.

Nous vous proposons cependant de contacter le service Maladies rares infos service (MRIS), service qui sans faire de diagnostic pourra certainement vous expliquer l’anomalie chromosomique qui a été découverte. Depuis sa création en 2001, MRIS est accessible le lundi de 9h à 12h et de 14h à 18h, du mardi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h. Les malades et leurs proches, les professionnels de santé et de l’accompagnement social reçoivent des réponses personnalisées fiables.
Les conseillers de MRIS sont joignables par téléphone au 0 810 63 19 20 ou par courrier électronique à partir du site www.maladiesraresinfo.org

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut