Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - octobre

Titre de la question Maîtriser une hypersensibilité
Question Pouvez-vous m'expliquer le processus de émotions excessives incontrôlables. Je souffre depuis toujours de ne pouvoir réprimer mes larmes devant certaines émotions liées à l'expression de la beauté d'une idée, d'une image, d'une musique, d'une expression de la tendresse même si je ne suis nullement concerné. J'en arrive à me priver d' aller voir un film émouvant, redoutant de ne pouvoir retenir mes larmes en public. Par contre, la douleur mentale, autant que physique, la mienne ou celle des autres, ne me tire pas une larme. Lorsque des larmes se déclenchent, je ne peux plus parler, ma voix se casse, la surprise que je vois chez mes interlocuteurs me fait perdre mes moyens et je pense qu'ils doivent me trouver bien ridicule. Je crains tellement cet état, que j'ai refusé que mes collègues, souvent amis, organisent la fête traditionnelle de départ en retraite, craignant une trop grande émotion. Existe-il dans le cerveau, un centre de gestion des émotions, comme les hippocampes gèrent la mémoire et existe-il des examens permettant d'en détecter les anomalies qui pourraient justifier un traitement médical ou psychologique.
Réponse

Bonjour,

Vous êtes hypersensible. Vous voulez savoir s’il existe dans notre cerveau un centre de gestion des émotions et s’il existe des examens qui permettraient de repérer une altération anatomique ou fonctionnelle.

Tout d’abord, nous vous invitons à consulter l’article sur l’hypersensibilité sur le site de l’association TDA/H Belgique (Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) :
« Qu'est-ce que l'hypersensibilité ?
L'hypersensibilité représente une sensibilité plus forte que la moyenne aux impressions et aux stimuli du monde extérieur qui conduit à une amplification des ressentis et de leurs conséquences. L'hypersensibilité n'est pas un trouble mais un trait de caractère qui se retrouverait chez 10 à 20% de la population et bien plus encore chez les personnes atteintes de TDA/H et cela quel que soit leur âge.
Les stimuli et autres impressions du quotidien pénètrent les hypersensibles pour ainsi dire de manière non filtrée. Ils sont donc plus facilement « surexcités », ce qui induit de fortes réactions émotionnelles, parfois épuisantes pour le sujet et son entourage.
[…]
Hypersensibilité émotionnelle

Les hypersensibles peuvent être particulièrement perturbés par les humeurs des autres ou par les nouvelles qui passent au J.T., etc. Ils sont très vite émus, touchés, chamboulés. Leurs sentiments sont à ce point intenses qu'ils en sont tout retournés.
Leur comportement est souvent incompris par les autres.
Cela signifie qu'à la moindre contrariété, les hypersensibles ont du mal à contenir leurs émotions, alors largement amplifiées. Ils se sentent seuls, isolés, voire menacés par l'extérieur. Pour une raison ou une autre, les larmes leurs montent vite aux yeux.
Leur entourage les définit comme des personnes susceptibles et fragiles.
[…]
L'hypersensibilité : des avantages ?

L'hypersensibilité présenterait un bon nombre d'avantages.
La capacité d'empathie plus développée que la moyenne peut être un excellent support pour les personnes côtoyant les hypersensibles.
Selon les scientifiques, les hypersensibles traitent l'information de façon plus précise que les autres, et font preuve d'une authentique sensibilité artistique et d'une intuition certaine.
Ceci explique pourquoi ces personnes créatives, à l'esprit ouvert, pensent habituellement plus vite, établissent plus rapidement des liens et décèlent plus rapidement les avantages et désavantages d'une décision en particulier. »
www.tdah.be/tdah/tdah/troubles-associes/hypersensibilite

Vous vous demandez également quelle est la partie du cerveau concernée par l’hypersensibilité.

Sur le site des Instituts des neurosciences des universités et écoles polytechniques suisses, nous vous invitons à consulter des explications sur le cerveau émotionnel ou limbique, schéma à l’appui :
« Le cerveau limbique - notre cerveau émotionnel
Le système limbique se trouve enfoui à l’intérieur du lobe temporal du cerveau et il peut être assimilé au cerveau émotionnel. Le système limbique a également une fonction essentielle dans la mémoire et la faculté d’apprentissage.
Le système limbique est à l’origine des émotions et il est doté d’un centre de la récompense, siège des mécanismes d’action euphorisants et donc des effets addictifs de drogues telles que les opiacées, mais également du chocolat ou encore de sports extrêmes.
Lorsque nous pensons, percevons, ressentons, nous évaluons automatiquement l’effet produit : positif, neutre ou négatif. Cette évaluation est ultrarapide (moins de 100 millisecondes) et a lieu de manière non consciente. Notre système limbique réagit instantanément à nos pensées et envoie l’information au tronc cérébral, provoquant diverses réactions dans notre corps. »
Des précisions anatomiques :
« Le système limbique :
Amygdale : L’amygdale joue un rôle important dans l’apprentissage, la mémorisation et la gestion des émotions. »
[…]
L’hippocampe (Appelé ainsi en référence à l’animal marin, dont il prend la forme)
L’hippocampe
intervient principalement dans la proprioception, la construction de la mémoire et la résurgence des souvenirs.
D’autre part il associe les émotions à la mémoire. Une lésion de l’hippocampe peut empêcher la formation de nouveaux souvenirs, même si les souvenirs antérieurs à la lésion restent intacts.
www.brainbus.ch/files/pdf/brainbus_factsheet_cerveau_limbique.pdf

Pour conclure, sur le site de l' association Cléophée, réseau d'information et d'entraide sur l'hypersensibilité,  nous vous invitons à écouter l’entretien avec le Dr Anne Didelot, médecin psychothérapeute :
www.cleophee.net/index.php

Sur ce même site, vous trouverez 4 numéros du « Journal des hyps » ainsi que d’autres ressources documentaires :
www.cleophee.net
Contact : cleophee.asso@gmail.com

Pour ce qui concerne la mise en évidence d’une éventuelle anomalie au niveau du cerveau par des examens complémentaires, nous vous recommandons de poser la question à un médecin ou un psychologue.

Nous espérons que ces éléments vous soient utiles et bien entendu nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut