Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - août

Titre de la question Problème pour effectuer une prise de sang
Question Je dois faire une prise de sang mais hélas depuis longtemps plus moyen car je n'ai pas de veine, que ce soit dans le bras, à la jugulaire, sur les mains etc on y arrive pas alors que j'ai des examens à faire. Pourriez-vous me dire si il y a des labos spécialisés pour les personnes ayant ce problème. Je vous précise que j'ai eu des chimio il y a 20 ans de cela, on m'avait posé un Port-a-Cath mais on me l'a retiré 2 ans après. Quand une infirmière pense avoir quelque chose juste quelques gouttes et plus rien. Merci de m'aider à régler mon problème. Peut-être que je devrais poser un Port-a-Cath ou autre mais à qui m'adresser ?? Merci d'avance.
Réponse

Bonjour,

Vous rencontrez de grosses difficultés lorsqu’on vous prescrit un prélèvement sanguin car vos veines semblent difficilement accessibles.

Les deux sites suivants abordent ce sujet délicat et suggèrent quelques solutions qui pourraient peut-être mises en œuvre dans votre cas :
Le site LabTest online (site grand public pour comprendre les examens de biologies médicales expliqués par des professionnels de laboratoires) écrit :
« Certaines personnes pensent qu’elles ont des veines petites et difficilement accessibles. Certaines veines peuvent être modifiées par des piqures répétées ou peuvent collaber (spasme) plus facilement. Les patients sous chimiothérapie par exemple, et ceux qui sont suivis pour surveiller les effets secondaires d’un traitement anticoagulant peuvent présenter quelques difficultés au moment du prélèvement sanguin car leurs veines ont été souvent ponctionnées. Pour ces personnes, le prélèvement peut être difficile et fait en plus d’une fois.
Les personnes souvent prélevées peuvent au moment du prélèvement, indiquer au préleveur les bons endroits où faire le prélèvement, voire indiquer quelles aiguilles à utiliser ou quelle technique de prélèvement mettre en œuvre. Les personnes qui savent qu’elles présentent des difficultés pour les prises de sang (prises de sang antérieures difficiles) peuvent demander un préleveur qui a su réussir leur prise de sang précédemment. Tout doit être mis en œuvre pour que votre prélèvement se fasse dans les meilleures conditions, n’hésiter pas à en parler avec votre préleveur qui saura s’adapter à votre demande.
Quand des difficultés pour obtenir un prélèvement de sang veineux sont présentes, d’autres possibilités peuvent être parfois mises en œuvre
:
Utilisation de crème analgésique si le lieu de prélèvement est trop sensible (type crème EMLA)
Piqure au bout du doigt. Certains examens peuvent être réalisés sur une goutte de sang prélevés au bout du doigt (exemple : Numération Formule sanguine)
Cathéters. La mise en place d’un cathéter est souvent réalisée si vous devez subir plusieurs prélèvements rapprochés afin de ne vous piquer qu’une fois.
www.labtestsonline.fr/understanding/tipsblood_hard_draw.html

Au Québec, le Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme diffuse également sur son site un guide pour les prélèvements à destination des professionnels. Voici ce qu’il est écrit à propos des difficultés rencontrées :
« Le calibre des veines est trop petit :
- Vérifier attentivement aux deux bras et sur les mains
Réchauffer les mains en les faisant tremper dans l’eau très chaude durant 3 à 4 minutes. Cette pratique aura un effet de dilatation des vaisseaux des bras [une serviette mouillée avec de l’eau chaude aura aussi cet effet]
- Utiliser du matériel pédiatrique [ex. aiguilles de moindre calibre lorsque cela est possible : certains examens nécessitent un calibre normal]
La veine fait un collapsus (s’affaisse) durant le prélèvement :

Tourner l’aiguille sur ¼ de tour sans la repousser ou la retirer pour décoller la paroi du biseau de l’aiguille
- Relâcher la tension du garrot quelques secondes puis resserrer
- Tenter de décoller le biseau en faisant une traction délicate des tissus vers le haut
http://www.cdsjlabo.org/guide_desuet/pdf/Guide_Section_C.pdf

Nous espérons que ces conseils vous aideront à améliorer cet état de fait et nous vous recommandons d’en parler très ouvertement avec les professionnels de santé afin de trouver, avec eux, la solution la mieux adaptée à votre cas.

Bien cordialement,

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut