Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - août

Titre de la question Lyme
Question Bonjour. Avant de décider, je voulais avoir un avis éclairé... Ma fille de 7 ans a fait un sérodiagnostic de la maladie de Lyme : IgM négatif IgG 15,3 donc positif. Qu'est-ce que cela veut dire, qu'elle a été infectée ? Les IgG indique un contact ancien non ? J'ai fait cette analyse après une piqûre suspecte il y a 2 mois. Les IgM ont-ils déjà pu disparaitre ? Je suis très inquiète... Un traitement aux antibiotiques doit-il se faire de suite ou bien faut-il attendre un 2ème contrôle ? Merci pour votre attention ! Cordialement. 
Réponse

Bonjour,

Votre fille de 7 ans a fait un sérodiagnostic qui se révèle positif pour la maladie de Lyme. Vous souhaitez savoir si cela signifie qu’elle a été infectée et vous interrogez sur la nécessité d’un traitement.

Tout d’abord, vous souhaitez connaître la différence entre IgG et IgM. Afin de répondre à votre question, nous vous invitons à lire la définition du Larousse :
«  (…)
Les IgG sont produites lors d'un contact avec un antigène (molécule susceptible de déclencher une réaction immunitaire) qui se prolonge ou lors d'un second contact de l'organisme avec un antigène. C'est la réponse mémoire, principe selon lequel fonctionnent l'immunité acquise et les vaccins. Leur affinité pour l'antigène est plus forte que celle des IgM.
Les IgM sont des immunoglobulines sécrétées lors du premier contact de l'organisme avec un antigène. Leur affinité pour l'antigène est plus faible que celle des IgG. »
www.larousse.fr/encyclopedie/medical/immunoglobuline/13818

On comprend donc qu’il existe plusieurs catégories d’anticorps ayant des fonctions différentes. Ainsi lors d’une réaction immunitaire, le premier type d’anticorps à être produit sont les IgM, puis lors de la phase secondaire, les IgG, anticorps possédant une affinité plus forte contre l’élément étranger, prennent le relais.

Cependant, afin de vous aider à mieux comprendre la maladie de Lyme, nous vous invitons à consulter sur le site Orphanet, portail des maladies rares et des médicaments orphelins, le document rédigé par le Pr. Daniel Christmann (Service des maladies infectieuses et tropicales, Hôpitaux universitaires de Strasbourg) qui propose une synthèse sur cette maladie où nous avons sélectionné un extrait qui concerne le diagnostic :
« Afin de préciser le diagnostic, il est possible de réaliser des examens (sérologies) pouvant mettre en évidence dans le sang des anticorps montrant une réponse de l’organisme à l’infection bactérienne.
Un certain nombre de techniques sont utilisées mais elles ne sont pas standardisées et les résultats sont parfois difficilement interprétables.
Le résultat est souvent négatif dans la première phase de la maladie et positif dans les phases secondaires et tertiaires. Cependant une sérologie positive peut correspondre à une infection ancienne mais non évolutive (c’est-à-dire que la personne a contracté l’infection mais la maladie n’évolue plus)
Par ailleurs, il est possible dans quelques cas que la sérologie soit négative alors même qu’il y a eu infection.
Un examen par PCR (Polymerase Chain Reaction), technique, qui permet de mettre en évidence l’ADN (patrimoine génétique) de la bactérie, peut également être réalisée dans certaines situations. »
www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/Lyme-FRfrPub12159.pdf

En complément, nous vous conseillons aussi le site de l’Institut Pasteur qui a élaboré une fiche très complète sur la maladie de Lyme, les symptômes et les traitements de la maladie. En voici des extraits :
« La borréliose de Lyme, ou maladie de Lyme, est une maladie infectieuse, non contagieuse, due à une bactérie, Borrelia burgdorferi, transmise par des tiques du genre Ixodes. (…) L’homme contracte la maladie dans l’environnement forestier, où se trouvent préférentiellement les tiques vectrices et leurs hôtes. »
www.pasteur.fr/ip/easysite/go/03b-00000j-0hm/presse/fiches-sur-les-maladies-infectieuses/maladie-de-lyme

Nous vous rappelons que Questions-santé est un service de documentation en ligne et ne peut se substituer à l’avis d’un médecin. Ces informations vous sont données à titre général et nous vous recommandons de poser la question au médecin qui suit votre fille afin qu’il puisse vous expliquer les résultats.

Nous espérons que ces éléments d’information faciliteront le dialogue avec le médecin et restons à votre disposition pour tout complément.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut