Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - novembre

Titre de la question Analyses de sang
Question "Hypoalbuminerie et hypogammaglobulinémie"
Réponse

Bonjour,

Vos résultats d’analyse sanguine indiquent une hypoalbuminémie et une hypogammaglobulinémie. Vous souhaitez en savoir plus sur ces deux termes.

Voici la définition donnée par le Dictionnaire de l’Académie de médecine :
« hypoalbuminémie n.f.
hypoalbuminemia
Diminution de la teneur plasmatique en albumine au dessous de 30g/L souvent associée, en fonction de la cause, à des anomalies des autres fractions protidiques.
La diminution de la pression oncotique du plasma qu’elle entraîne expose à la constitution d’œdèmes généralisés.
Les causes sont multiples et diverses: syndrome néphrotique, brûlures étendues, carence protidique sévère, insuffisance hépatique, etc. »
dictionnaire.academie-medecine.fr

En complément vous pouvez également consulter le site Labtest-online (site grand public pour comprendre les examens de biologies médicales expliqués par des professionnels de laboratoires) qui indique les pathologies pouvant être révélées par une hypoalbuminémie (albuminémie basse) : « Une albuminémie basse peut révéler une maladie inflammatoire, une maladie hépatique, une hémo-dilution ou une dénutrition. D’autres examens peuvent être alors prescrits afin de préciser les causes ou l’intensité de la maladie hépatique, de l’inflammation, de la dénutrition, par exemple des enzymes hépatiques (en cas de maladie hépatique), ou une pré-albumine (en cas de dénutrition).
Une albumininémie basse peut aussi révéler une maladie rénale lors de laquelle l’albumine n’est plus retenue par les reins et s’élimine dans l’urine. Dans ce cas la concentration d’albumine (ou de protéine) urinaire peut aussi être mesurée afin de confirmer le diagnostic et d'apprécier la sévérité de la maladie.
Une albuminémie basse peut aussi suggérer l’existence d’une maladie lors de laquelle des quantités parfois importantes d’albumine s’échappent par le tube digestif (par exemple une maladie de Crohn).
www.labtestsonline.fr/tests/Albumin.html

Concernant l’hypogammaglobulinémie, voici les informations que nous avons trouvées dans un document rédigé par l’équipe médicale du Service de Médecine interne du CHU Purpan de Toulouse : «Diagnostic d’une hypogammaglobulinémie. Découverte à l’électrophorèse / L Sailler, L Astudillo, Ph Arlet :
« L’ hypogammaglobulinémie, diminution du taux de gammaglobulines (représentant les immunogobulines G et M) dépistée par l’électrophorèse des protides du sang, est prise en considération lorsqu’elle est inférieure à 5 g/l, ou lorsqu’elle est symptomatique.
[…]
CONCLUSION :
L’hypo-gammaglobulinémie, même de découverte fortuite, mérite une recherche étiologique sérieuse. Ce signe biologique est au confluent de plusieurs spécialités, ce qui justifie le recours à l’interniste en cas de difficulté diagnostique. Quelques notions simples permettent d’orienter efficacement le diagnostic. Une substitution par immunoglobulines intraveineuses est susceptible d’améliorer les patients symptomatiques. »
www.dufmcepp.ups-tlse.fr/app_scom/scom_fichier/repertoire/091001103307.pdf

Nous vous rappelons que Questions-santé est un service de documentation en ligne et n’est pas en mesure de poser d’avis médical. C’est pourquoi nous vous conseillons de consulter le médecin prescripteur de l’analyse de sang afin qu’il vous explicite les résultats et pose éventuellement un diagnostic.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut