Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - octobre

Titre de la question La dyspraxie
Question Bonjour, Je voulais savoir où en était la recherche actuelle sur la dyspraxie et quels sont les différents droits des malades concernés par celle-ci (prise en charge des soins...). Merci d'avance !
Réponse

Bonjour,

L’un de vos proches est atteint de dyspraxie et vous souhaitez savoir où en est la recherche et quels sont les droits des malades.

A titre d’information générale, nous vous invitons à lire le dossier du site Allodocteur (site d’information médicale dirigé éditorialement par Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes qui animent le Magazine de la santé de France 5) sur ce thème :
« Le diagnostic de la dyspraxie doit être réalisé tôt par un neurologue ou un neuropsychologue, afin de ne pas pénaliser l'enfant en mettant ses difficultés sur le compte de l'immaturité ou d'un retard mental.
La prise en charge sera adaptée au type de dyspraxie. Un suivi par un ophtalmologue et un orthoptiste permet de rééduquer les yeux. Une rééducation plus globale est parfois nécessaire.»
www.allodocteurs.fr/actualite-sante-dyspraxie-la-maladie-des-enfants-maladroits-909.asp

Sachez également qu’un guide a été réalisépar l’Institut national de prévention et d'éducation (INPES) pour la santé sur ce thème :
« Dyslexies, dysphasies, dyspraxies, dysorthographies… constituent chez l’enfant des troubles cognitifs affectant les apprentissages scolaires (particulièrement la lecture, l’écriture et le calcul). C’est pourquoi, l’Inpes publie un guide pour les parents d’enfants atteints d’un trouble « dys » qui ont besoin d’aménagements individualisés dans leur scolarité et leur vie sociale.
Ce guide permet aux parents de mieux connaître les différentes étapes de prise en charge de leur enfant, le déroulement de sa scolarité et les adaptations ou aménagements qui pourront être proposés si besoin. Il présente les professionnels et les structures compétents, les aides existantes et la prise en charge financière de l’accompagnement nécessaire. »
www.inpes.sante.fr/70000/cp/10/cp100407.asp
www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1276.pdf

Nous vous invitons également à écouter la conférence du Dr.Michèle Mazeau quia eu lieu le jeudi 10 septembre 2009 à 19h30 à la faculté de médecine de Poitiers et dont voici le résumé:
« La dyspraxie handicape l’enfant dans sa vie quotidienne et dans sa scolarité. Mieux la diagnostiquer, mieux la comprendre permet de mieux la prendre en compte. Ainsi certains troubles associés (les troubles de l’attention, notamment) sont à traiter en priorité : « tant que l’enfant n’est pas capable de maîtriser son attention, sa concentration, sa dispersion, les autres aides qu’on lui apporte sont sans effet ». Une fois le diagnostic posé, il s’agit d’aider l’enfant et pour cela mettre en place avec l’enseignant référent un projet personnalisé de scolarisation.
Michèle Mazeau explique avec des exemples concrets les difficultés ressenties par les enfants dyspraxiques, encore souvent condamnés à subir un sur-handicap (la « double-tâche »). Elle indique les conditions de réussite des aides et palliatifs proposés pour contourner les difficultés de ces enfants.
Dans cette conférence mais aussi dans le débat qui suit, Michèle Mazeau tord le cou à quelques idées reçues.
-  Sur l’origine de la dyspraxie, par exemple. « Il y a des familles de dyspraxiques mais on n’a aucune idée de la fréquence de ces familles, on n’a pas non plus de moyen de détecter les risques de dyspraxie : il n’existe pas de marqueur génétique de la dyspraxie. »
-  Ou sur le lien entre la lecture et l’écriture : « Il n’y a pas de lien entre le lire et l’écrire chez l’enfant dyspraxique. Beaucoup d’enfants qui n’ont jamais su tenir un crayon entre les mains lisent parfaitement. La plupart des enfants précoces qui apprennent à lire seuls (à partir de 4 ans) n’apprennent pas à écrire en même temps. Il faut veiller à ce que les enfants dys apprennent à lire indépendamment du problème graphique. »
ww2.ac-poitiers.fr/ecoles/spip.php

Enfin en ce qui concerne la prise en charge et la vie quotidienne,  voici les coordonnées d’associations que vous connaissez peut-être :
- Fédération française des dys
www.ffdys.com/troubles-dys/nature-des-troubles/introduction.htm

- Association sur la dyslexie
www.dyspraxies.fr

N’hésitez pas à prendre contact avec elles car ces personnes rencontrant les mêmes difficultés que vous, seront en mesure de vous comprendre et de vous apporter une aide précieuse.

Nous espérons que ces informations répondent à vos attentes et restons à votre disposition pour tout complément.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut