Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - novembre

Titre de la question Hypersignaux
Question Bonsoir, J'ai les symptômes de la SEP mais à l'IRM il est noté : on retrouve des plages d'hypersignal T2 et Flair punctiformes supra-tentorielles bilatérales prédominant au niveau frontal de siège sous-cortical ou péri-ventriculaire, mais ils ne se rehaussent pas après injection de gadolinium. Je dois voir mon neurologue mais je suis inquiète. Merci
Réponse

Bonjour,

Vous avez les symptômes d’une sclérose en plaques et venez de recevoir vos résultats d’IRM.

En attendant votre prochain rendez-vous avec votre neurologue, vous souhaitez avoir des éclairages sur la signification des termes rencontrés : « plages d'hypersignal T2 et Flair punctiformes supra-tentorielles bilatérales prédominant au niveau frontal de siège sous-cortical ou péri-ventriculaire, mais ils ne se rehaussent pas après injection de gadolinium.».

Sans nous substituer au neurologue, personne la plus à même d’interpréter ces résultats, nous pouvons cependant vous apporter quelques définitions qui permettront de préparer cette consultation :

Voici la définition d’un hypersignal telle qu’elle est donnée sur le site du Collectif des médecins du Centre Nantais Neurofibromatose :
« Les hypersignaux sont visibles en IRM chez près de 80% des patients porteurs de NF[neurofibromatose] à des endroits bien précis du cerveau. Ils n'ont pas de gravité. Ils ne sont pas reliés à des manifestations cliniques particulières. Ils apparaissent au cours de l'enfance, et disparaissent à l'âge adulte. Il ne s'agit pas de tumeurs mais de tâches particulières à la NF. Beaucoup plus rarement, on peut retrouver d'autres anomalies portant sur le nerf optique ou sur la circulation du liquide céphalo-rachidien (LCR) »
http://www.decas.univ-nantes.fr/ADO/ADO/esppatNEUROF_files/2014%20CNN%20Questions%20au%20radiologue.pdf

Le terme « Punctiforme » signifie « En forme de point. »
dictionnaire.academie-medecine.fr

Pour simplifier, « supra-tentorielles bilatérales » signifie « des deux côtés au-dessus de la tente du cerveau » (« tentoriel » = qui se rapporte à la tente du cervelet / Dictionnaire des termes de médecine Garnier).

L’expression « siège sous-cortical » indique « sous le cortex » et « péri-ventriculaire » « autour des ventricules ».

Au sujet du terme de « réhausse », nos recherches documentaires ne nous ont pas permis de trouver de définition claire. Votre neurologue reste donc l’interlocuteur à privilégier pour avoir une explication de ces termes.

Concernant la substance qui vous a été administrée, voici ce que nous apprend l’article rédigé par P.Allain sur le site Pharmacorama :
« Gadolinium et IRM
Les éléments à propriétés paramagnétiques, c'est-à-dire possédant dans leurs couches électroniques des électrons célibataires comme le gadolinium, le manganèse et le fer sont utilisés en médecine dans un but diagnostique pour renforcer le contraste en imagerie par résonance magnétique, IRM. »
www.pharmacorama.com/Rubriques/Output/Iode_Baryum_Gadolinium4.php

En espérant que ces informations enrichiront le dialogue que vous pourrez établir avec votre neurologue, nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut