Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - mars

Titre de la question Danger Coca Zero
Question Bonjour, j'ai vu un reportage dans lequel il a été dit que l'un des constituants du Coca Cola Zéro est cancérigène. Est-ce vrai? Nous sommes une famille de 5 et buvons ensemble une bouteille de 1.5L/jour.
Réponse

Bonjour,

Lors d’un reportage vous avez appris que l’un des constituants du Coca-Cola serait cancérigène.

Un article du quotidien Le Monde daté du 8 mars 2012 relate une polémique entre une association américaine, le Centre pour la science dans l'intérêt du public (CSPI) et les fabricants du célèbre soda :
« Le soda le plus vendu au monde va devoir modifier sa recette secrète, nous apprend Discoverynews. En cause : une substance chimique, le 4-methylimidazole (4-MEI), qui sert à colorer la boisson, mais également d'autres sodas, les sauces soja et certaines bières.
C'est le Centre pour la science dans l'intérêt du public (CSPI), une association américaine de défense des consommateurs qui a donné l'alerte il y a plus d'un an. En février 2011, l'association demandait à l'administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments (FDA) de l'interdire purement et simplement de tout produit alimentaire.
[…]
Le problème, c'est que la communauté scientifique n'arrive pas à se mettre d'accord sur la dangerosité du 4-MEI. »

www.lemonde.fr/vous/article/2012/03/08/colorant-cancerigene-coca-cola-oblige-de-modifier-sa-recette_1654219_3238.html

Le 9 mars, la rédaction d’Allodocteurs.fr de France 5 indique qu’Un colorant cancérigène oblige Coca-Cola à modifier sa recette
« Un colorant alimentaire utilisé dans la composition du Coca-Cola, et d'autres produits alimentaires, sera bientôt supprimé. Il s'agit d'un colorant chimique, le 4-methylimidazole (4-MEI), soupçonné d'être cancérigène. Le goût du célèbre soda n'en sera pas modifié selon la firme américaine. Pepsi devrait suivre le même mouvement. […]
C'est le Centre pour la science dans l'intérêt du public (CSPI), une association américaine de défense des consommateurs qui a donné l'alerte il y a plus d'un an. En février 2011, l'association demandait à l'Administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments (FDA) de l'interdire purement et simplement de tout produit alimentaire.
[…]
En Europe, la législation est moins contraignante
. En 2008, l'Union européenne, dans une directive établissant les critères de pureté scientifiques pour les colorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaire, a fixé la limite légale à 250 milligrammes de 4-MEI par kilogramme (ce qui ferait plus de 80 000 microgrammes par canette !). Une réglementation des colorants caramels qui a été réexaminée par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) en mars 2011. A la suite d'un examen de la littérature scientifique sur le 4-MEI, l'EFSA a estimé que les concentrations maximales établies par l'Union européenne offraient "un niveau de protection suffisant".
Face à cette levée de bouclier, et pour éviter de voir apparaître des messages d'avertissement sur ces cannettes, Coca-Cola s'est engagé à changer sa recette. Pour autant,  la firme nie fermement que le 4-MEI soit dangereux pour la santé. Et tient à rassurer ses consommateurs sur le goût qui ne sera pas modifié. »
www.allodocteurs.fr/actualite-sante-un-colorant-cancerigene-oblige-coca-cola-a-modifier-sa-recette-6382.asp

Voici les informations trouvées sur le site de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et datées du 8 mars 2011 :
« À la suite d’un examen de la littérature scientifique sur le 4-MEI incluant des études récentes de carcinogénicité chez l’animal, le groupe scientifique a estimé que le niveau maximum d’exposition au 4-MEI pouvant résulter de la consommation d’aliments contenant les colorants E150c et E150d ne devait pas susciter de préoccupation. Les concentrations maximales établies pour le 4-MEI dans les spécifications relatives à ces deux colorants ont par conséquent été considérées comme offrant un niveau de protection suffisant.
Toutefois, le groupe scientifique a estimé que, pour maintenir le niveau d’exposition des consommateurs aux sous-produits des caramels colorants aussi bas que possible, il serait prudent de maintenir leurs concentrations dans ces colorants aussi basses qu’il est possible de le faire d’un point de vue technologique. À cet égard, le groupe scientifique recommande la réalisation d’autres études sur la relation entre la production de ces caramels colorants et la formation ainsi que la nature des composants dérivés. »
www.efsa.europa.eu/fr/press/news/ans110308.htm

Nous n’avons pas trouvé d’informations plus récentes sur ce site européen, en dépit de l’actualité récente.

Sur le site de lanutrition.fr (édité par Axis Media, société spécialisée dans l’information sur la santé) un toxicologue français le Pr. Jean-François Narbonne, expert de l'Agence nationale de sécurité alimentaire (ANSES) explique quant à lui :
« Pour ce qui concerne les risques liés à la consommation des Colas, le problème sanitaire lié aux caramels semble quand même mineur par rapports aux problèmes sanitaires évoqués à propos des teneurs en sucre, en édulcorants (aspartame) et en conservateurs (acide benzoïque). »
www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/le-cancer/cancer-et-alimentation/le-coca-cola-est-il-vraiment-cancerigene.html

Nous espérons que ces éléments d’information pourront vous apporter des éclaircissements vous permettant de vous faire votre propre opinion face à une question qui fait débat dans le monde scientifique.Nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut