Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - janvier

Titre de la question Petite augmentation de la TG alors que scinti blanche
Question J'étais atteint d'un adénocarcinome papillaire en 2010.  Après ablation totale et curage ganglionnaire, une cure d'iode. Je viens de faire mon deuxième contrôle (une année après mon premier contrôle fait 6 mois après iratherapie). - pas de fixation d'iode ni au niveau de la région thyroidienne, ni au niveau du reste du corps (comme au premier contrôle d'ailleurs), - TG : 0,6 (premier contrôle : 0,2). Le rapport signale que la TG est quasiment indétectable (indétectable dans le premier rapport). Les normes du laboratoire indiquent que la TG en la présence du tissu thyroiden est de 3 à 5,20 - Anti corps < 20. - Prévoir le prochain contrôle dans un an. Ce que je ne comprends pas, c'est cette augmentation de la TG, alors qu'elle est censée (je pense) disparaître ou, du moins, diminuer avec le temps. Précisions: - les tests sont faits suite à une défreination (pas de prise de levo et sans recours au thyrogen), - avant mon premier contrôle,  j'étais sous 200 de lévo et j'ai pris du cynomel 3 ou 4 semaines avant le contrôle, - pour mon deuxième contrôle, j'étais sous 175 de lévo (pendant 11 mois) et je n'ai pas pris de cynomel. Est-ce que ce changement de la dose de lévo conjuguée à la non prise du cynomel, expliquent cette augmentation de la TG, et est-ce normal vu le % d'augmentation ? (mes médecins disent que je suis guéri et que cette augmentation est insignifiante. or, avec peu d'explications sur cette augmentation, une petite inquiétude persiste)
Réponse

Bonjour,

Vous avez eu un adénocarcinome papillaire thyroïdien en 2010. Depuis, vous êtes suivi régulièrement et vous venez d’avoir les résultats de votre deuxième contrôle. Le rapport indique une TG [dosage de la thyroglobuline] « quasiment indétectable » alors qu’elle était «indétectable » lors du premier. Les valeurs ayant légèrement augmenté, cela vous inquiète et vous souhaitez avoir des explications.

A titre d’information générale, voici ce que nous avons trouvé dans le dossier réalisé sur ce sujet par La ligue contre le cancer :
« Le cancer de la thyroïde
Le contrôle de la guérison
(…)
Le contrôle après un an
En l’absence de foyer tumoral connu, un bilan de guérison est pratiqué 9 à 12 mois après le traitement initial. Il comprend une échographie cervicale et un dosage de la thyroglobuline après stimulation par la rhTSH. En effet, la thyroglobuline n’est produite que par le tissu thyroïdien qu’il soit normal ou tumoral. Lorsque le tissu thyroïdien normal a été détruit, le taux de thyroglobuline est indétectable s’il n’y a pas de foyer tumoral. Pour s’en assurer, on augmente la sensibilité de la détection en stimulant la production de thyroglobuline par la TSH. Lorsque ces deux examens sont normaux, le risque de récidive est très faible, même si les facteurs pronostiques initiaux n’étaient pas tous favorables. On contrôle le traitement par thyroxine, l’objectif étant alors l’obtention d’un taux de TSH situé dans la zone normale classique. La surveillance ultérieure est annuelle mais doit par prudence être maintenue toute la vie. Si au contraire l’examen révèle une anomalie échographique ou une élévation du taux de la thyroglobuline, d’autres explorations sont pratiquées pour localiser les foyers tumoraux et les traiter de manière appropriée » (page 16)
http://www.ligue-cancer.net/shared/brochures/cancer-thyroide.pdf

Sur le site Orphanet (portail des maladies rares et des médicaments orphelins) voici les informations qui nous sont données :
« Chez 15 à 20 % des patients le taux de Tg devient détectable après stimulation, et une autre stimulation par la rhTSH est effectuée un à deux ans plus tard ; lors du suivi, une rechute est découverte chez un tiers de ces patients dont le taux de Tg après stimulation était en augmentation lors de la deuxième épreuve de stimulation par rapport à la première ; aucune anomalie n’est trouvée chez les autres patients dont la Tg après stimulation se normalise en l’absence de tout traitement, et qui sont alors considérés guéris. »
http://www.orpha.net/data/patho/Pro/fr/CancerPapillaireFolliculaireThyroide-FRfrPro905.pdf

Enfin, nous vous invitons à consulter l’extrait de  l’ouvrage « Cancers : évaluation, traitement et surveillance » rédigé par JM Andrieu & P Colonna aux éditions ESTEM, Paris 1997 :
« VII. Surveillance
Pour les cancers vésiculaires et papillaires, après thyroïdectomie totale et stérilisation par l'iode 131 des résidus thyroïdiens, la surveillance est essentiellement clinique et biologique. Elle sera assurée par un examen clinique de la région cervicale, un dosage des hormones thyroïdiennes et de la TSH qui doit être indosable et un dosage de la Thyroglobuline qui doit être effondrée.
Cette surveillance sera réalisée tous les 6 mois pendant 2 ans puis tous les ans à vie, étant donné l'évolution très lente des épithéliomas thyroïdiens et les récidives tardives possibles.
Si la Thyroglobuline s'élève au cours de la surveillance, il faut réaliser une scintigraphie corps entier à l'iode 131 après arrêt du traitement hormonal, afin de rechercher des localisations secondaires fixant l'iode radioactif. Celles-ci seront traitées par une dose thérapeutique d'iode. En cas de thyroïdectomie partielle, la surveillance clinique et hormonale est identique mais l'élévation du taux de Thyroglobuline est moins sensible et la scintigraphie à l'iode n'est pas utilisable.
http://www.medespace.com/cancero/doc/thyroid.html

Nous vous rappelons que Questions-santé est un service de documentation en ligne et ne peut en aucun cas émettre d’avis médical. Les praticiens qui vous ont suivi considèrent que vous êtes guéri et que ce dernier résultat n’est pas significatif : il semble raisonnable de penser que leur expérience professionnelle leur permet d’affirmer cela, même s’il leur est difficile de donner des explications. Nous vous conseillons d’en parler à nouveau avec eux en faisant part de vos inquiétudes.

Nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut