Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - juillet

Titre de la question Ai-je un kyste, une bartholinite ou autre ??
Question Bonjour,  Ayant vu au moins 8 médecins différents ( généraliste, urgentiste, gynécologue...) je ne sais plus vers qui me tourner.  J''ai été opérée 2 fois d'un "kyste" à l'aine, qui est revenu. Un autre médecin plus récemment m'a affirmé que c'était une bartholinite et qu'il faudrait opérer, et dernièrement, suite à une nouvelle crise, on m'a affirmé que ce n'était PAS une bartholinite, et qu'on ne pouvait rien faire. Chaque crise commence par un gonflement de la "boule"  toujours au même endroit, et gonfle jusqu'à infection et donc la peau craque et laisse sortir un pus jaune-vert.  Ayant subi ce même processus environ 6 fois, j'ai aujourd'hui, suite à la dernière crise, un trou dans l'aine de 1cm sur 2cm.  Je ne sais plus vers qui me tourner pour être soignée une bonne fois pour toute. Merci.
Réponse

Bonjour,

Vous avez une « boule » à l’aine qui grossit régulièrement, se gonfle de pus et ensuite éclate.

Les différents médecins que vous avez vus proposent des diagnostics différents et ne trouvent pas de solutions thérapeutiques efficaces.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre service mais nous vous rappelons que Questions-santé est un service de documentation en ligne et ne peut émettre de diagnostic.

Les informations que nous vous proposons sont d’ordre général et ne concernent peut-être pas votre cas.

Tout d’abord quelques définitions extraites du Larousse médical :
- Kyste :
« Cavité pathologique située dans un organe ou dans un tissu, contenant une substance liquide, molle ou plus rarement solide, et limitée par une paroi qui lui est propre.
   Tous les organes peuvent renfermer des kystes dus à une malformation ; ces kystes, souvent uniques, parfois multiples, prennent volontiers l'aspect d'une grosseur (kyste bronchogénique du poumon, polykystose rénale). Il existe également des kystes qui apparaissent au cours de la vie, comme les kystes du rein ou les kystes de l'ovaire. Certains kystes se développent dans le foie, le cerveau ou la paroi intestinale à l'occasion de maladies parasitaires comme l'échinococcose uniloculaire (kyste hydatique).
   Les kystes peuvent perturber le fonctionnement d'un organe, en comprimant celui-ci, ou entraîner un préjudice esthétique. Généralement, ils sont traités soit par une ponction à l'aiguille, soit par l'ablation chirurgicale. »
www.larousse.fr/encyclopedie/medical/kyste/14069

- Ganglion lymphatique :
« Petit organe appartenant au système lymphatique, qui joue un rôle fondamental dans le fonctionnement du système immunitaire.
[…]
STRUCTURE
Un ganglion est constitué de tissu lymphoïde, tissu où les globules blancs de type lymphocyte séjournent et se multiplient
. On y trouve des lymphocytes B groupés en amas arrondis, appelés follicules, qui sont bordés de zones où dominent les lymphocytes T. Le ganglion est irrigué par des vaisseaux lymphatiques et par des capillaires sanguins.
PATHOLOGIE
L'activation et la multiplication des lymphocytes se traduisent par une augmentation de la taille du ganglion de quelques millimètres à quelques centimètres. Une adénopathie est une augmentation de volume importante et persistante d'un ganglion, activé mais aussi envahi, car n'ayant pas maîtrisé l'agresseur. C'est un signe indiquant l'existence d'une inflammation, d'une infection ou d'un cancer, le ganglion étant envahi par des cellules malignes, soit issues du tissu lymphoïde lui-même (lymphome, maladie de Hodgkin), soit provenant de la métastase d'un cancer développé dans le territoire de drainage de ce ganglion, mais ne donnant pas d'autres renseignements à lui seul. Dans la majorité des cas, une adénopathie témoigne d'un épisode infectieux locorégional bénin.
   Le diagnostic d'une adénopathie inexpliquée persistante impose le plus souvent le recours à une ponction ou à l'ablation chirurgicale du ganglion (biopsie ganglionnaire) pour examen histologique. »
www.larousse.fr/encyclopedie/medical/ganglion_lymphatique/13247

- Bartholinite :
« Inflammation d'une ou des deux glandes de Bartholin.
   Une bartholinite peut être inaugurale ou une récidive surtout après obturation du canal excréteur de la glande, conséquence de la première infection. Les symptômes en sont un gonflement rouge et douloureux de la partie postérieure de la vulve, parfois accompagné de fièvre. Par la suite, un abcès peut se former, signalé par une tuméfaction extrêment douloureuse, avec présence de pus collecté. En tout début d'inflammation, le traitement fait appel aux antibiotiques. S'il existe un abcès, le traitement est alors chirurgical. Il consiste soit en l'incision puis le drainage de l'abcès, soit en la marsupialisation, opération permettant de créer un nouvel orifice au canal excréteur de la glande, en suturant les berges de l'incision à la peau alentour. En cas de récidive, l'ablation de la glande peut être nécessaire. »
www.larousse.fr/encyclopedie/medical/bartholinite/11504

Nous vous suggérons si cela n’est déjà fait de consulter un service d’infectiologie puisque apparemment vous avez une infection qui récidive.

Centre hospitalier intercommunal des Alpes du sud Gap Sisteron :
- Site : Gap Muret
Spécialité : Infectiologie
Téléphone : 04 92 40 61 22
Fax : 04 92 40 67 52
E-Mail : medecine.interne(at)chicas-gap.fr
Localisation : Bâtiment Médecine - 3ème étage
- Site : Sisteron
Spécialité : Infectiologie
Téléphone : 04 92 33 70 69
Téléphone : 04 92 33 70 70
Fax : 04 92 33 71 32
Ouverture secrétariat : 8h00 - 12h30 et 13h00 - 17h30 tous les jours ouvrables
Localisation : 3ème étage
www.chicas-gap.fr/france/DT1300808107/annuaire/index.html (voir page 26)

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront d’avoir rapidement un diagnostic et la mise en place d’une solution thérapeutique.

Nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut