Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - octobre

Titre de la question IRM Hernie discale L5/S1
Question Que peut m'apporter l'IRM dans le cas de ma hernie ? Les infiltrations, ont donné de bons résultats, mais la douleur intense est désormais une "barre" dans le bas du dos, avec irradiations dans les hanches. La hernie se situe entre L5/S1. J'ai également une protrusion L4/L5.  Ceci identifié au scanner. Que puis-je attendre comme infos complémentaires avec l'IRM, sachant que les antalgiques (opiacés et morphiniques ne me soulagent pas...) sans parler des effets secondaires. Je débute mes séances de kiné (méthode mézière) cette semaine. Merci de la réponse que vous pourrez m'apporter. 
Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’une hernie discale et vous vous interrogez sur le bénéfice que vous pouvez attendre d’un examen d’IRM sur la prise en charge de votre problème.

Nous vous proposons de lire ce que dit à ce propos un radiologue suisse :
« Hernie discale et radiologie
Une perte de hauteur des disques, des troubles dégénératifs (arthrose) sont bien démontrés par des radiographies de la colonne lombaire. Par contre, le diagnostic de hernie discale ne peut être posé que par un examen tomodensitométrique ou une IRM. L'IRM a l'avantage de permettre une exploration du canal rachidien, d'apprécier précocement l'état des disques et des plateaux vertébraux adjacents. »
www.info-radiologie.ch/hernie_discale.php

Le Dr Marie-Pascale Manet du Groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon (Paris) précise l’utilité de l’IRM par rapport à la radiologie classique :
« 2. Comment fait-on le diagnostic ?
La description de votre douleur, l’examen clinique de votre médecin et la radiographie du rachis suffit en général à poser le diagnostic.
Le scanner lombaire et l’imagerie par résonance magnétique (IRM) ne sont utiles que lorsque votre médecin a un doute, pour confirmer la présence de la hernie discale et pour visualiser le conflit entre le disque et la racine nerveuse. Ils sont aussi utiles avant une éventuelle intervention chirurgicale.
La saccoradiculographie ou amipaque (opacification des racines nerveuses par injection d’iode dans le sac dural) permet de réaliser des clichés en position debout dans certain cas difficile.
Dans tous les cas, le scanner ou l’IRM ne doivent pas être systématique devant une lombosciatique classique. »
www.hopital-dcss.org/actes/hern_disc.htm

L’examen d’IRM permettra donc au médecin d’avoir des informations plus précises sur l’état de votre colonne vertébrale.

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles pour enrichir le dialogue avec votre médecin et vous souhaitons une prise en charge rapide et efficace de vos douleurs.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut