Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - juin

Titre de la question Ma soeur de 18 ans est anorexique. Que faire?
Question Bonjour, je compte sur votre aide car je n'en peux plus. Ma sœur est anorexique depuis quelques mois, elle a perdu 20kg et ne pèse aujourd'hui qu'une trentaine de kilos pour 1m75. Son taux de cholestérol a énormément augmenté. Elle dit vouloir s'en sortir mais ne parvient pas à manger. Je voudrais qu'elle soit hospitalisée (elle non) parce que j'ai peur qu'elle meure. Mais elle est majeure et je suis impuissante. Je ne sais pas comment faire et je suis seule face à ça. Pitié, aidez moi, donnez moi des adresses, dites moi comment agir.
Réponse

Bonjour,

Vous êtes très inquiète pour la santé de votre sœur âgée de 18 ans qui souffre d’anorexie et vous cherchez à lui venir en aide.

Sachez que vous pouvez vous adresser à une Maison des adolescents (MDA) dont voici les missions :
« Dans une MDA, tous les sujets ou préoccupations propres à l’adolescence peuvent être abordés : la sexualité, la puberté, le corps, les relations aux autres, la famille, les amis, la violence, la consommation de drogues, le mal être, les prises de risques …
Vous pouvez y être accueilli seul ou accompagné, anonymement, gratuitement et sans rendez-vous.
Lorsque vous passez la porte, il vous est offert un temps d’écoute et d’échange informel pendant lequel vous pouvez dire pourquoi vous êtes là, dire ce que vous souhaitez, comme vous en avez envie, à votre façon.
A la suite d’un ou de deux entretiens avec celle ou celui qui vous a accueilli, vous avez la possibilité :
- De ne plus revenir, si votre situation a évolué ou si vous vous sentez mieux.
- D’être orienté vers l’un des professionnels de la MDA, qui vous recevra selon ses compétences et vos besoins propres : un nutritionniste, un médecin généraliste, une assistante sociale, un juriste, un psychologue, …
- D’être orienté vers un travail de groupe : groupe de parole, groupe à médiation thérapeutique (dans lequel vous partagerez avec d’autres une expérience autour du théâtre, de la musique ou de la peinture…).
- D’être orienté vers un autre lieu, dans lequel une prise en charge plus longue sera possible : un CMP, un service hospitalier spécialisé
Si orientation il y a, elle est proposée de manière adaptée, en fonction de qui vous êtes, et de là où vous en êtes. Quoiqu’il arrive, elle ne se fait pas sans votre avis, et surtout pas sans votre accord.
Les parents ont également la possibilité d’être reçus et écoutés, avec ou sans vous, pour exprimer leurs inquiétudes ou simplement poser des questions
. »
www.filsantejeunes.com/dossiers-classes-par-categories/dossier-sante-et-bien-etre/612-les-maisons-des-adolescents/6710-cest-quoi-une-maison-des-adolescents-

La MDA la plus proche de chez vous semble être celle de Luçon :
Maison des Adolescents de Vendée
Service animation jeunesse : 7 rue de l'Hôtel de Ville - 85400 LUCON
Horaires : Une semaine sur deux (semaine paire) : mercredi 10h-13h
Téléphone : 02 51 62 43 33
Mail : mda85@ymail.com
www.filsantejeunes.com/carte-mda

Il existe également d’autres structures ne dispensant pas de soin mais donnant des conseils et orientations : les points d’accueil et d’écoute jeunesse (PAEJ) :
« La mission des PAEJ
Les points d’accueil et d’écoute jeunes sont de petites structures conviviales et disséminées sur le territoire, volontairement proches des jeunes complémentaires des maisons des adolescents
.
Elles offrent également une écoute, un accueil et une orientation aux jeunes âgés de 12 à 25 ans et peuvent accueillir les parents.
Ces structures accueillent de façon inconditionnelle, gratuite et confidentielle, sans rendez vous, seul ou en groupe jeunes et/ ou parents souhaitant recevoir un appui, un conseil, une orientation, des lors qu’ils rencontrent une difficulté concernant la santé de façon la plus large : mal être, souffrance, dévalorisation, échec, attitude conflictuelle, difficultés scolaires ou relationnelles, conduites de rupture, violentes ou dépendantes, décrochage social, scolaire. »
www.filsantejeunes.com/index.php

Le PAEJ le plus proche de chez vous semble être celui de Niort :
Accueil / Ecoute Point Accueil Ecoute Jeunes
PAEJ L'Agora Sud 2ème étage
10 bis avenue Bujault
79000 NIORT
Tél : 05 49 28 41 55
Fax : 05 49 28 02 50
lagora@cg79.fr

Lundi au vendredi 9h‐17h (sauf lundi matin)
www.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Points_Accueil_Ecoute_Jeunes_au_12_avril_2011.pdf

Vous retrouverez ces adresses et d’autres, notamment de cliniques, sur le site de l’association AFDAS-TCA qui « est une association loi 1901 créée en 2005, à l'initiative de professionnels du champ psychiatrique spécialisées dans les troubles du comportement alimentaire (équipes soignantes de Paris, Nantes et St Etienne). Elle s'est constituée en raison des difficultés actuelles rencontrées par chacune des équipes, en lien avec la multiplication des demandes de consultation, la gravité des situations rencontrées et l'absence de lien entre les services spécialisés et les centres hospitaliers généraux. »
www.anorexieboulimie-afdas.fr/ou-s-adresser.cfm

D’autre part nous vous indiquons le site www.filsantejeunes.com qui propose un dossier sur l’anorexie et qui s’adresse plus particulièrement aux jeunes, malades eux-mêmes ou amis de malades. Cela peut être utile pour faire passer l’information auprès de votre sœur.
www.filsantejeunes.com/dossiers-classes-par-categories/dossier-sante-et-bien-etre/486-les-troubles-du-comportement-alimentaires/5423-Les-troubles-du-comportement
L’équipe de Fil Santé Jeunes est composée de professionnels de santé (médecins et psychologues) qui propose une ligne téléphonique pour répondre à la demande des jeunes de disposer d’une "écoute individualisée" et confidentielle en matière de santé.
Plateforme téléphonique
 : anonyme et gratuit, tous les jours de 8h à minuit : 3224 ou depuis un portable 01 44 93 30 74 (coût d’une communication ordinaire).

Vous pouvez également en parler avec votre médecin traitant qui pourra certainement vous conseiller et orienter votre sœur vers des structures adaptées dans votre région. 

Pour conclure, les structures que nous vous avons proposées ici accueillent  à la fois l'intéressé(e)  et les proches. Vous pouvez donc envisager d'y accompagner votre sœur.

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles pour lui venir en aide et faciliter sa prise en charge thérapeutique.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour tout complément d’information.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut