Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - mars

Titre de la question Argon
Question Est-il dangereux de respirer de l'argon (qui est un gaz) à long terme?
Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si l’inhalation à long terme d’argon sous forme gazeuse présente un risque pour la santé.

A titre général, voici les informations que nous avons trouvées sur ce gaz sur le site d’Air liquide (société spécialisée dans les gaz pour l’industrie, la santé et l’environnement) :
« Encyclopédie des gaz
Cette application permet d'accéder rapidement aux informations relatives à de nombreuses molécules de gaz.
Vous pouvez chercher par formule brute, nom ou par son code de transport de l'ONU. Les valeurs qui seront affichées dans cette page sont extraites de la littérature et des données actuelles du Groupe AIR LIQUIDE.
Ar
Argon
Numéro CAS : 7440-37-1
UN1006 (gas); UN1951 (liquid refrigerated)
(…)
Risques majeurs

- Risques majeurs : Produit sous Haute pression; suffocation

- Toxicité
(Am. Conf. Of Gov. Ind. Hygienists ACGIH 2000 Edition) : Asphyxiant
- [Limites d'inflammabilité dans l'air (conditions normales TPN) : Ininflammable
- Odeur : Aucune
- […]»
encyclopedia.airliquide.com/encyclopedia.asp

En outre vous trouverez des informations supplémentaires sur la fiche de données de sécurité :
«2.1. Classification de la substance ou du mélange
[…]
• Dangers physiques : Gaz sous pression - Gaz comprimés - Attention - (CLP : Press. Gas) - H280
Classification CE 67/548 ou CE 1999/45 : Non classé comme substance ou mélange dangereuse.
[…]
• Mention d’avertissement
: Attention
• Mention de danger
: H280 - Contient un gaz sous pression; peut exploser sous l'effet de la chaleur.
• Conseils de prudence
- Stockage
: P403 - Stocker dans un endroit bien ventilé.
[…]
2.3. Autres dangers
      : Asphyxiant à forte concentration.
SECTION 4. Premiers secours
4.1. Description des premiers secours
- Inhalation
: Déplacer la victime dans une zone non contaminée, en s'équipant d'un appareil respiratoire autonome individuel (ARI). Maintenir la victime au chaud et au repos. Appeler un médecin.
Pratiquer la respiration artificielle si la victime ne respire plus.
- Contact avec la peau
: Pas d'effets néfastes attendus avec ce produit
- Contact avec les yeux
: Pas d'effets néfastes attendus avec ce produit
- Ingestion
: L'ingestion n'est pas considérée comme un mode d'exposition possible.
4.2. Principaux symptômes et effets, aigus et différés
: Peut causer l'asphyxie à concentration élevée.
Les symptômes peuvent être une perte de connaissance ou de motricité. La victime peut ne pas être consciente de l'asphyxie.
4.3. Indication des éventuels soins médicaux immédiats et traitements particuliers nécessaires

    : Aucun(e). »
www.carbagas.ch/file/otherelementcontent/pj/76/0b/93/57/cg_ar_f7331237485064908506.pdf (voir page 2)

Le site « ptable » qui reprend le tableau périodique des éléments chimiques indique les dangers de ce gaz :
« Tout comme l’hélium, l’argon n’est pas dangereux à faible concentration. Toutefois, une inhalation d’une grande quantité comporte des risques d’asphyxie par privation d’oxygène (Risque d'anoxie).
www.ptable.com (cliquer sur l’élément Ar colonne 18)

Espérant avoir répondu à vos attentes, nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut