Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - décembre

Titre de la question Maladie de Dupuytren
Question Est-ce héréditaire?
Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si la maladie de Dupuytren est d’origine héréditaire.

Nous vous proposons quelques sites Internet qui traitent de ce sujet :

- le site de l’Institut de la main, conçu pour être mis à la disposition de l’ensemble des patients qui présentent une pathologie médico-chirurgicale du membre supérieur :
« Qu'est ce que la maladie de Dupuytren ?
La maladie décrite par le Baron Guillaume Dupuytren, est liée à un épaississement de l'aponévrose palmaire, une structure située sous la peau de la paume de la main et des doigts. Cet épaississement s'accompagne d'une rétraction qui limite l'extension des doigts et peut infiltrer la peau. Habituellement, la rétraction des doigts ne s'accompagne d'aucune douleur.
La maladie de Dupuytren est plus fréquente dans le nord de l'Europe et atteint plus souvent l'homme que la femme autour de 40 à 50 ans avec une fréquence de 4 à 10% dans la population générale, en France. Très souvent, un autre membre de la famille a présenté également la maladie (père, grand-père, oncle). Certains médicaments ou l'alcool pourrait favoriser cette maladie. En plus des mains, elle peut toucher les plantes des pieds ou plus rarement d'autres parties du corps. »
www.institut-main.fr/pathologies-du-membre-superieur/maladies-de-la-main/maladie-de-dupuytren.html-79.html

- le site du Groupe hospitalier Diaconesses – Croix Saint-Simon :
« Vous avez une maladie de Dupuytren
1. Quelle est son origine ?
Elle concerne environ 2 % des hommes de plus de 40 ans (8 à 9 hommes pour 1 femme).
Les causes de la maladie de Dupuytren sont mal définies. Il existe de nombreux facteurs qui entrent en jeu dans l’évolution de la maladie. Les facteurs génétiques sont au premier plan avec 30 à 50 % de cas familiaux. Elle est aussi plus fréquente chez les sujets diabétiques et touche 20 à 30% des sujets diabétiques insulino ou non insulino-dépendant. L’alcool et la prise de médicaments comme l’isoniazide et le phénobarbital sont aussi des facteurs favorisant le développement de la maladie. Dans quelques cas, elle peut être associée à des coussinets dorsaux des phalanges et plus rarement à une maladie de Ledderhose (association avec une atteinte des pieds) ou une maladie de Lapeyronie (association avec une atteinte de la verge chez l’homme).
www.hopital-dcss.org/actes/dupuytren02.htm

- le site belge « Orthopedie-Yperman.be »d’un groupe de chirurgiens orthopédistes de l’hôpital Jan Yperman de la ville d’Ypres
1. La maladie de Dupuytren :
[…]
Elle est plus fréquente dans certaines familles, même s'il n'est pas prouvé qu'il s'agisse d'une maladie héréditaire.

www.orthopedie-yperman.be/index2.php

En conclusion, on peut retenir qu’il existe des prédispositions familiales parmi les causes de la maladie de Dupuytren mais, comme cela est précisé sur la dernière source d’information citée, il n’a pas encore été prouvé que cette maladie était héréditaire.

Nous espérons que ces éléments d’information répondent à votre attente et restons à votre disposition pour tout complément.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut