Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - août

Titre de la question Folliculite
Question Bonjour, J'ai une folliculite (fesses, extérieurs des cuisses, torse, bras) permanente avec des phases de poussée. On m'a parlé de champignons, de staphylocoque, de parasites et j'en passe. J'ai eu de nombreux traitements inefficaces. Un prélèvement de pustules vient d'avoir lieu. Voilà le résultat : "Quelques cellules épithéliales. Absence de leucocytes. Absence d'hématies. Absence de levures et de filaments mycéliens. Absence de développement mycélien. Absence de germes à l'examen direct. Les milieux de culture sont restés stériles." En fait, il n'y a rien si je comprends bien. Que reste-t-il comme agent pathogène si les champignons et les bactéries sont dédouanés ? Merci de votre réponse.
Réponse

Bonjour,

Vous avez une folliculite permanente avec des phases de poussée. Différentes causes ont été évoquées mais aucun traitement n’a abouti. Les résultats d’un prélèvement récent semblent négatifs. Vous vous demandez quel agent pathogène autre que champignons et bactéries pourraient causer cette pathologie.

Nous vous proposons tout d’abord la lecture des informations du site Docteur Clic (développé par MED Services : société dont l'objet est d'apporter des solutions d'information, d'aide et d'accompagnement pour le grand public et dont tous les articles sont signés par des médecins) qui confirme les origines possibles d’une folliculite :
« Le follicule est un petit sac ou naît et grandit le poil.
- Quand il s'enflamme, on parle de folliculite.
- La cause de cette infection presque toujours microbienne.

- Le microbe incriminé est un staphylocoque doré.

- Mais il s'agit parfois d'un champignon
, surtout dans les régions pileuses situées dans les zones humides propices à la macération (cas fréquemment rencontré chez la personne obèse).
- La folliculite est la plupart du temps superficielle et touche toutes les zones pileuses (barbe, tronc, fesses et cuisses).
- Lorsqu'elle est aiguë et profonde, elle prend le nom de furoncle.
- À l'ultime stade supérieur, c'est l'anthrax.
Pourquoi le microbe se met-il là ?
- Dans les folliculites épisodiques (celle qui peut arriver une fois à tout le monde), c'est souvent parce que sur une peau déjà fragile de nature, les poils ont du mal à  s'évacuer  du follicule.
- Dans les folliculites chroniques ou récidivantes, outre ce qui a été dit plus haut, il faut rechercher une cause plus profonde qui entretient le système de défense immunitaire en équilibre précaire.
A la base, il y a parfois une affection de type général (dont le chef de file est le diabète) qui justifie un bilan sanguin (au minimum une glycémie) pour faire le point.  Le médecin cherche également la présence de staphylocoques dans des zones inhabituelles (partie antérieure de la narine ou anus), qui seraient apportés de façon chronique par la personne elle-même (grattage par exemple). »
www.docteurclic.com/maladie/folliculite.aspx

On complément, le chapitre LES INFECTIONS STAPHYLOCOCCIQUES, sur le site Dermatologie de la société tunisienne de dermatologie apporte quelques précisions :
« Les folliculites superficielles :
Définition :
Les folliculites superficielles sont dues à une infection limitée à l'ostium folliculaire, elles sont caractérisées par une éruption de petites pustules, centrées par un poil et bordées d'un halo inflammatoire érythémateux.
[…]
Le diagnostic est en général facile mais il faut savoir éliminer :
- une folliculite trichophytique
[relatif à la trichophytie, variété de teigne provoquée par le trichophyton, champignon parasite du cuir chevelu]souvent rencontrée sur les jambes, avec à la périphérie des lésions, une bordure circinée [en forme d’anneau] caractéristique,
- folliculite à éosinophiles caractéristique de l'infection à VIH qui siège sur le décolleté
Le prélèvement bactériologique n'est pas nécessaire dans la majorité des cas. Il faut toujours rechercher des facteurs favorisants :
- locaux : rasage, poils incarnés, infections locorégionales, application inopportune de corticoïdes topiques,

- généraux : diabète, dépression immunitaire.

Les folliculites profondes :
Le furoncle :
Est une infection aiguë du follicule pilo-sébacée, due au staphylocoque doré et ayant une évolution spontanée nécrosante. L'infection touche la partie moyenne du follicule pilo-sébacée qui s'élimine avec les zones voisines dermiques nécrosées sous forme de "bourbillon".
Facteurs favorisants : on recherchera toujours un terrain fragilisé : diabète, alcoolisme, immunodépression primitive ou secondaire à un traitement. […] »
www.atlas-dermato.org/cours/bacterio.htm

Lors de nos recherches documentaires, nous n’avons pas trouvé d’informations plus précises sur d’autres agents pathogènes. Questions-santé étant un service documentaire et n’étant pas en mesure de poser un diagnostic médical, nous vous conseillons de revoir le médecin qui a prescrit ce prélèvement afin qu’il vous en explique les résultats.  

Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire lorsqu'un diagnostic sera posé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut