Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - octobre

Titre de la question Signification de la présence d’une immunoglobuline monoclonale
Question Bonjour, Après avoir effectué une série d’analyses, le laboratoire a noté : -Quelle est la signification de la présence d’une immunoglobuline monoclonale IgG sérique de type Lambda. Mon médecin ne s’inquiète pas. Il dit qu’il observe un pic lors de l’électrophorèse des protéines sériques...Que je fabrique des anticorps « pour faire face à des terroristes » Qu’on fera une autre prise de sang dans un an…. Image rassurante sauf que lorsque je fais des recherches sur Internet, il est préconisé de faire d’autres tests radiologiques/prélèvements dans la moelle osseuse…. Que cette présence monoclonale igG peut-être le signe de myélomes….. En réalité, après les analyses, quelques relevés de tests réalisés le même jour:3 objectifs analyses : Recherche de terrains allergiques Leucocytes: 5500/mm Hématies : 4.920.000 /mm Hémoglobines : 15,3 g/100 ml Hématocrite 46,7 % VGM : 94,9 microns TGMH : 31,1 pcg CGMH : 32,8 g/dl Polynucléaires -Neutrophiles : 49,6 % -Eosinophiles : 3,2 % -Basophiles : 0,9 % Lymphocytes : 36,8% Monocytes : 9,5 % Plaquettes : 242 000 Vitesse de sédimentation : - 1 heure : 18 mm - 2 heures : 38 mm Mes questions : La présence d’une immunoglobuline monoclonale IgG sérique de type Lambda indique quoi chez moi ? - Mon corps se défend contre une présence virale pas identifiée … ? - Mon corps fabrique tout simplement plus d’anticorps que la moyenne ? - Quel est l’impact de la présence d’une immunoglobuline monoclonale IgG sur ma santé - Est-ce que je dois faire d’autre tests complémentaires ? - Est-ce que je suis plus sujet à contracter des maladies …. ? Merci
Réponse

Bonjour,

Suite à une série d’analyses, une immunoglobuline monoclonale de type G a été détectée. Votre médecin ne s’inquiète pas et propose de refaire des examens dans un an. Cependant, vous avez fait des recherches sur internet et craignez un myélome. Vous souhaitez que nous interprétions vos résultats et voulez savoir si d’autres tests doivent être faits.

Tout d’abord, afin de comprendre ce qu’est un anticorps nous vous invitons à lire la définition d’immunoglobuline (dont le synonyme est anticorps) qui nous est donnée dans le Larousse :
Immunoglobuline : « Protéine du sérum sanguin sécrétée par les plasmocytes, issus des lymphocytes (globules blancs intervenant dans l'immunité humorale) de type B en réaction à l'introduction dans l'organisme d'une substance étrangère (antigène). »
Une immunoglobuline est constituée de 4 chaînes, (…) deux chaînes dites légères et deux dites lourdes. Pour chaque immunoglobuline, les 2 chaînes lourdes sont identiques l'une à l'autre, de même que les 2 chaînes légères. La structure des chaînes lourdes définit cinq classes d'immunoglobulines : les immunoglobulines de type G, ou IgG, les IgA , les IgM , les IgD , et les IgE.(…)
Les IgM sont des immunoglobulines sécrétées lors du premier contact de l'organisme avec un antigène. Leur affinité pour l'antigène est plus faible que celle des IgG.
— Les IgG sont produites lors d'un contact avec un antigène qui se prolonge ou lors d'un second contact de l'organisme avec un antigène. C'est la réponse mémoire, principe selon lequel fonctionnent l'immunité acquise et les vaccins. Leur affinité pour l'antigène est plus forte que celle des IgM. »
www.larousse.fr/encyclopedie/medical/immunoglobuline/13818

Ainsi on comprend, tout d’abord qu’il existe plusieurs catégories d’anticorps ayant des fonctions différentes. De plus, on comprend également que lors d’une réaction immunitaire, le premier type d’anticorps à être produit sont les IgM, puis lors de la phase secondaire, les IgG, anticorps possédant une affinité plus forte contre l’élément étranger , prennent le relais.
Concernant la qualification « lambda », elle désigne la nature de la chaîne légère de l’anticorps:
« De même, les chaînes légères des anticorps peuvent aussi être divisées en 2 types appelés kappa et lambda (…). » (In Immunologie, Aide-mémoire illustré / David Male. Ed. De Boeck, 2004)
Ainsi une IgG lambda est une immunoglobuline ayant une chaîne lourde de type G et une chaîne légère de type lambda.
Plus précisément, sur les immunoglobulines monoclonales, le Larousse nous indique que :
« Immunoglobuline monoclonale

Anticorps issu d'une seule lignée de cellules (clones), ce qui leur confère une homogénéité anormale.
Développement encyclopédique :
   La quantité d'immunoglobuline monoclonale est faible quand elle est bénigne, mais élevée quand elle est maligne.
   Les immunoglobulines monoclonales sont mises en évidence par électrophorèse (technique permettant de séparer diverses substances en fonction de leur différence de charge électrique). Elles sont retrouvées au cours du myélome multiple, de la maladie de Waldenström, des hémopathies lymphoïdes, des maladies des chaînes lourdes, et elles contribuent à établir le diagnostic de ces affections. Elles peuvent accompagner un état infectieux (hépatite virale), ou une maladie auto-immune (lupus érythémateux disséminé) : on parle, en cette occurrence, d'immunoglobulines monoclonales bénignes.    Elles sont également présentes de façon isolée, en particulier chez le sujet âgé témoignant d'une gammapathie monoclonale d'origine indéterminée. Cette maladie sans symptôme requiert seulement une surveillance régulière car, si elle peut rester stable ou même disparaître, elle peut aussi précéder de plusieurs années l'apparition d'un myélome multiple. »
www.larousse.fr/encyclopedie/medical/immunoglobuline_monoclonale/13819

En outre, nous attirons votre attention sur le paragraphe C- Gammapathies monoclonales associées à des affections non malignes d’un document de la faculté de Nantes :
ticem.sante.univ-nantes.fr/ressources/845.pdf

Après lecture de ce document, et de ce paragraphe en particulier, on comprend donc que les gammapathies monoclonales ne sont pas forcements associées à une pathologie maligne.

Vous nous donnez également, vos résultats d’analyse sanguine, à titre d’information générale, nous vous invitons à lire l’article sur la numération de formule sanguine du site Docteur Clic (société dont l'objet est d'apporter des solutions d'information, d'aide et d'accompagnement pour le grand public et dont tous les articles sont signés par des médecins) on y apprend notamment que :
« Les globules blancs
On les appelle aussi les leucocytes. Leur taux normal est compris entre 4000/mm3 et 10.000/mm3.
(…)
Ces leucocytes sont classés en différentes populations selon l'aspect des cellules et de leur noyau.
- Les neutrophiles (ne sont pas colorés) : 1800 à 7000/mm3, soit 45 à 70%. Une baisse du taux est une neutropénie et une élévation une neutrophilie .
- Les éosinophiles (colorés en rouge) : 50 à 300/mm3, soit 1 à 3%. Leur augmentation est une éosinophilie
- Les basophiles (colorés en bleu) : 10 à 50/mm3, soit moins de 1%. Leur élévation est une basophilie
- Les lymphocytes (cellules au noyau rond) : 1500 à 4000/mm3, soit 20 à 40%. Leur excès est une hyperlymphocytose et leur baisse une lymphopénie .
- Les monocytes (petites cellules rondes et bleutées) : 100 à 700/mm3, soit 3 à 7%. Leur excès s'appelle une monocytose . »
www.docteurclic.com/examen/numeration-formule-sanguine-p2.aspx

En ce qui concerne la vitesse de sédimentation, voici les informations qui nous sont données:
« La vitesse de sédimentation est la vitesse à laquelle les globules rouges se déposent au fond d'un tube à essai. Cet examen, dont les résultats sont donnés en mm/heure (1ère et 2ème heure), est prescrit lorsque le médecin cherche un processus inflammatoire ou infectieux.
Repères de la vitesse de sédimentation
La normale est inférieure à 20 à la 1ère heure et à 40 millimètres à la 2ème heure.
(…) »
www.docteurclic.com/examen/vitesse-de-sedimentation.aspx

Nous vous remercions de votre question mais nous vous rappelons que Questions-santé est un service de documentation en ligne et ne peut se substituer à l’avis d’un médecin. Si vous avez le moindre doute, nous vous recommandons de demander un second avis médical.

Nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut