Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - juin

Titre de la question Artérite giganto cellulaire
Question Quelle peut être l'origine ?
Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’artérite giganto cellulaire et avez déjà subi deux interventions pour de anévrismes aortiques. Vous souhaitez connaître la cause de votre maladie et les raisons pour lesquelles l’angioscanner n’a décelé aucun symtôme.

Nous vous proposons de lire la fiche corédigée par le Pr Loïc Guillevin, le Dr Christian Pagnoux (du Centre de référence pour les vascularites nécrosantes et sclérodermies systémiques de l’Hôpital Cochin, Paris) et des membres de l’Association française du Lupus et autres maladies auto-immunes sur la Maladie de Horton appelée également Artérite temporale ou Artérite à cellules géantes :
« A qui est-elle due ?
La cause exacte de l’artérite temporale est inconnue. Il s’agit très probablement d’une maladie liées à de mécanismes auto-immuns, c’est-t-à dire un dérèglement du système de défense de l’organisme (le système immunitaire). Normalement, celui-ci ne s’attaque qu’aux éléments « extérieurs » (bactérie, virus…), mais dans le cas d’une maladie auto-immune, il se retourne contre les propres cellules de l’organisme et les attaque comme si elles lui étaient étrangères.
Cette hypothèse est appuyée par la présence dans les parois des artères atteintes de cellules immunitaires en grand nombre, telles que les lymphocytes, les macrophages et les « cellules géantes » (d’où le troisième nom de la maladie : artérite à cellules géantes).

On ne se sait pas encore pour quelle raison les défenses immunitaires se dérèglent, mais plusieurs facteurs (environnementaux, infectieux et génétiques) sont probablement en cause.
Il est vraisemblable que la maladie soit provoquée par l’association d’une prédisposition génétique et d’un facteur déclenchant encore inconnu. En effet, certaines personnes semblent avoir une prédisposition génétique, c’est-à-dire qu’elles auraient des gènes qui les rendent plus vulnérables et plus à même de déclencher la maladie.
[…]
Comment fait-on le diagnostic ?
[…]
Afin de confirmer le diagnostic d’artérite temporale, le médecin procède ensuite à une biopsie (prélèvement d’un échantillon) de l’artère temporale. Dans 56 à 83 % de cas, cette biopsie met en évidence l’infiltration de la paroi artérielle par des cellules inflammatoires caractéristiques (notamment les cellules géantes). Lorsqu’on ne retrouve pas cette infiltration, on ne peut pas pour autant éliminer le diagnostic. En effet, la maladie ne touche les artères qu’à certains endroits et il se peut que l’examen ait porté sur un fragment de l’artère non malade
. »
www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/Horton-FRfrPub876.pdf

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront de mieux comprendre la pathologie dont vous souffrez et restons à votre disposition pour tout complément.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut