Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - janvier

Titre de la question Cancer spontané
Question Est-il possible d'avoir un cancer spontané des poumons? Mon frère âgé de 84 ans en vacances à l'ile Maurice a été hospitalisé, il crachait du sang. J'ai eu un contact avec un médecin qui m'a dit qu'il avait de l'eau dans les poumons et qu'il avait un cancer avec métastases, ils lui ont fait un pneumothorax et une transfusion sanguine. Mondial assistance l'a maintenant pris en charge pour le rapatrier sur l'île de la Réunion. J'attends des infos de ce côté. J'ai pris contact avec son médecin traitant de famille qui m'affirme que mon frère n'avait pas de problèmes pulmonaires. C'est un grand fumeur.
Réponse

Bonjour,

Votre frère âgé de 84 ans et grand fumeur a été hospitalisé d’urgence sur son lieu de vacances car il crachait du sang et avait de l’eau dans les poumons. Le diagnostic de cancer des poumons avec métastases posé par les médecins vous pose question car votre frère était semble-il en bonne santé avant son départ.

Afin de vous répondre au mieux nous avons interrogé l’un des médecins conseillers à la Cité de la santé. Celui-ci nous a indiqué que la détection du cancer du poumon était difficile tant qu’il n’y avait pas de symptômes visibles. Ce que confirme la brochure Les Cancers du poumon rédigé par la Ligue contre le cancer :
« Peut-on dépister les cancers du poumon ?
A ce jour, il n’existe pas de moyens pour dépister précocement les cancers du poumon.
L’introduction de nouvelles techniques radiologiques ou biologiques pourrait amener à modifier ce point de vue dans les années futures.
Un scanner pulmonaire normal chez un gros fumeur ne permet pas d’exclure la survenue d’un cancer du poumon dans les mois suivants : il serait donc illusoire et dangereux de rassurer un patient fumeur au prétexte que son scanner est normal. » (page 13)
http://www.ligue-cancer.net/article/download/7465

Le fait que votre frère soit un grand fumeur constitue un facteur aggravant puisque l’on sait que le tabac est le principal facteur de risque :
« Aujourd'hui, on sait que sur l'ensemble des cancers près de un sur trois est dû au tabac. C'est le principal facteur de risque du cancer bronchique. »
http://www.e-cancer.fr/cancerinfo/les-cancers/cancers-du-poumon/facteurs-de-risque/tabagisme

Il semble donc que le médecin de votre frère n’ait pu dépister un cancer du poumon puisqu’aucun symptôme ne s’était déclaré avant son départ. On ne peut donc parler de cancer spontané mais plutôt d’un dépistage précoce difficile.

Nous comprenons que l’état de votre frère vous préoccupe d’autant qu’il n’est pas hospitalisé à coté de chez vous. Sachez donc que si vous souhaitez parler de la maladie de votre frère vous pouvez prendre contact avec La Ligue contre le cancer.  Cette association propose un service d’écoute et d’information.
Téléphone : 0 810 111 101 (prix d'un appel local).
Vous trouverez tous les détails sur leur site Internet :
http://www.ligue-cancer.net/article/accompagner-dialoguer/services-d-appels

Nous espérons que ces éléments vous permettront de mieux comprendre la maladie de votre frère et restons à votre disposition pour tout complément d’information.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut