Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - février

Titre de la question Voyage au Japon
Question Nous aimerions passer nos vacances au Japon au mois d'août (2 semaines à Tokyo et dans le sud du pays ) mais je me pose des questions suite à la catastrophe de Fukushima. Je recherche des informations sur les risques réels, notamment liés à l'alimentation. Je précise que j'essaie d'avoir un enfant. Merci d'avance pour votre aide. Cordialement
Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez passer vos vacances au Japon et suite à la situation nucléaire de Fukushima vous recherchez des informations sur les risques effectifs et notamment ceux qui sont liés à l’alimentation.

En introduction, voici un article d’Annie Thébaud-Mony, sociologue, directrice de recherche honoraire à l'Inserm, intitulé « Nucléaire : la catastrophe sanitaire » dans le quotidien Le Monde (21 mars 2011) :
« Cet accident dramatique s'inscrit en continuité d'une autre catastrophe, insidieuse et niée, celle des conséquences sanitaires - tenues délibérément invisibles - de la contamination et de l'irradiation de faible intensité, liées au développement de la filière nucléaire, au Japon comme ailleurs. »
www.lemonde.fr/idees/article/2011/03/21/nucleaire-la-catastrophe-sanitaire_1496305_3232.html

Sur le site de la Commission de  Recherche et d'Information  Indépendantes  sur la Radioactivité (CRIIRAD), nous vous proposons de consulter un dossier : « CENTRALE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA DAIICHI
Catastrophe nucléaire et rejets radioactifs » :
www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon_bis/sommaire.html

Extrait de ce dossier, voici un communiqué sur la contamination radioactive des aliments au Japon :
« Les végétaux ont bien évidemment intercepté ces retombées radioactives. Les végétaux à larges feuilles (et donc à larges surfaces de captage) font partie des aliments à risque. On trouve classiquement parmi les légumes les plus contaminés les blettes, épinards, salades, poireaux… Ces aliments ont commencé à être contaminés dès samedi 12 mars, en tout cas dans les zones voisines de la centrale de Fukushima Daiichi.
Les aliments contaminés de façon indirecte – comme le lait, le fromage et la viande – l’ont été avec quelques jours de décalage : en effet, le bétail broute l’herbe contaminée et les radionucléides présents sont métabolisés et fixés dans les organes : les isotopes radioactifs de l’iode (131, 132) se retrouvent préférentiellement dans la thyroïde des animaux mais aussi, et c’est plus préoccupant, dans le lait ; le césium est présent dans le lait mais également dans les muscles (et donc la viande). »
www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11_03_20_Japon_Aliments.pdf

Nous vous proposons également de consulter les conseils aux voyageurs du site du Ministère des Affaires étrangères :
« S’agissant de la sécurité alimentaire, depuis la catastrophe nucléaire, des contrôles sanitaires sont effectués sur les produits agricoles provenant de régions où la mesure de la contamination a montré un dépassement des seuils légaux, plus particulièrement dans les préfectures de Fukushima, Iwate et Miyagi. En cas de contrôle positif, le produit est retiré du circuit de distribution.
- Au Japon, l’étiquetage des denrées indique obligatoirement leur lieu de production. Pour compléter son information à ce sujet, le consommateur peut s’adresser personnellement au commerçant. »
www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/japon-12268/

L’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) propose également des informations à destination des résidents français au Japon avec un bulletin trimestriel qui informe sur la situation de la contamination de la chaîne alimentaire :
www.irsn.fr/FR/base_de_connaissances/Installations_nucleaires/La_surete_Nucleaire/Les-accidents-nucleaires/accident-fukushima-2011/impact-japon/Pages/5-Informations-residents-francais-japon.aspx

Davantage axés sur le risque nucléaire, les sites suivants peuvent vous apporter des éléments de réflexion :
- L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) met à la disposition du public un site dédié à la situation nucléaire au Japon :
japon.asn.fr

- L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) publie un numéro spécial Japon dans son mensuel Repères (n°12,janvier, 2012)
www.irsn.fr/FR/IRSN/Publications/Magazine-Reperes/archives/Documents/IRSN_Reperes_12_01-2012.pdf

En vous souhaitant de bonnes vacances au Japon [ou ailleurs], nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut