Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - décembre

Titre de la question Emphysème pulmonaire
Question Bonjour,  on vient de déceler un emphysème pulmonaire à ma mère. Elle a 45 ans et a toujours fumé de 1 à 2 paquets par jour. Étant plus jeune et jusqu’à ces 28 ans elle a vécu dans l’excès ( toutes sortes de drogues et tous les effets qu'on leur connait). Je sais simplement que la grande moitié des poumons est touchée. Je n'y connais rien et je souhaiterais avoir plus de renseignements notamment sur l’espérance de vie. Je sais qu'il n'est pas possible de donner une espérance de vie spécifique au cas de ma mère car chaque cas est différent je voudrais simplement connaitre l’évolution moyenne de la maladie.
Réponse

Bonjour,

Votre mère est atteinte d’un emphysème pulmonaire et vous souhaitez connaître l’évolution de cette maladie.

Nous vous proposons un dossier complet sur le site le souffle.org de la Fondation du Souffle contre les maladies respiratoires :
www.lesouffle.org/vos-poumons/les-maladies/emphyseme_pulmonaire

Voici la définition qui est donnée :
« Le terme « emphysème » ne correspond pas à proprement parler à une maladie : il est utilisé pour décrire une altération anatomique du tissu pulmonaire, qui consiste en une destruction des alvéoles (qui sont le siège des échanges d’oxygène et de gaz carbonique entre l’air et le sang) ( cf schéma ci-dessous).
Cette destruction va contribuer à l’obstruction progressive des bronches qui définit la BPCO, et à l’altération de la capacité des poumons à tenir leur rôle « d’échangeur gazeux » (enrichissement du sang en oxygène et élimination du gaz carbonique). »  
www.lesouffle.org/vos-poumons/les-maladies/emphyseme_pulmonaire/definition_emphyseme

Il existe plusieurs types d’emphysème dont :
« - Emphysème centrolobulaire : il s’agit de la forme d’emphysème la plus fréquente (plus de 90% des cas), à laquelle est exposé tout fumeur et qui est présente à des degrés divers dans toute BPCO.
-Emphysème panlobulaire : cette forme d’emphysème est aussi très largement favorisée par le tabac, mais survient sur un terrain à risque en raison d’une anomalie génétique, le déficit d’une protéine protectrice appelée « alpha-1 antitrypsine ».
- Cette protéine a pour fonction normale de s’opposer à l’action d’enzymes qui, si elles ne sont pas jugulées, tendent à «digérer» les structures constitutives de la paroi des alvéoles pulmonaires (enzymes qui sont justement activées par la fumée de tabac). »
www.lesouffle.org/vos-poumons/les-maladies/emphyseme_pulmonaire/les_principaux_types_demphyseme

Pour compléter votre question, le site de l’Association pulmonaire du Canada évoque l’espérance de vie liée à cette affection :
« Les personnes atteintes d'emphysème peuvent vivre pendant de nombreuses années après avoir été diagnostiquées. Si vous souffrez d'emphysème, votre longévité dépend de plusieurs facteurs:
- Votre âge au moment du diagnostic;
- Le niveau de détérioration de vos poumons;
- La question à savoir si vous continuez de fumer, si vous avez réduit votre consommation de produits du tabac ou si vous avez cessé de fumer
(la réduction de la consommation des produits du tabac est un bon point de départ, cesser de fumer est la meilleure solution!);
- Le genre de soins médicaux prodigués et le traitement entrepris;
- Tout autre problème de santé possible. »
www.poumon.ca/diseases-maladies/a-z/emphysema-emphyseme/index_f.php

Enfin, le groupe projet multidisciplinaire de « Ta santé en un clic » qui s’adresse plutôt aux étudiants, met en garde contre les conduites à risques, dont le tabac :
« Là aussi le tabac est la cause principale des bronchites chroniques. La bronchite chronique résulte d’une dégradation lente du revêtement muqueux des bronches qui avec le temps va devenir irréversible et se terminer par ce qu’on appelle un emphysème responsable, en France, de la mort de près de 20 000 personnes par an. (Et on sait que 80% de ces décès sont secondaires au tabagisme.) Lorsque l’emphysème s’est déclaré, ces malades ne sortent plus, et sont sous oxygène. (100.000 personnes ont recours à une oxygénothérapie à domicile en France) Comme ces malades, confinés chez eux, ne sont pas au contact du public, l’emphysème, malgré sa gravité, n’émeut guère la population qui ignore ce problème.
Il y aurait en France, d’après certaines statistiques entre 2,5 et 3,5 millions de bronchitiques chroniques dont une grande majorité pourrait disparaître si ces malades arrêtaient de fumer. »
www.tasanteenunclic.org/le-tabac/le-tabac-quels-sont-les-risques/

Bien entendu, nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut