Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - février

Titre de la question Question sur le groupe du sang
Question Est-ce que le groupe du sang du bébé est le même que celle de papa ou maman? J'ai une petite fille de 3 ans de groupe O+ , moi B-, sa maman B+, cela parait normal? 
Réponse

Bonjour,

Votre fille de 3 ans est de groupe sanguin O+. Sa mère est B+ et vous êtes B-. Vous souhaitez savoir si cette différence de groupe sanguin est normale.

Afin de répondre à votre question, il est important de comprendre certaines notions de génétique et notamment celle d’allèle dominant ou récessif.

Sur le site de l'Institut National de la santé et de la recherche médicale (INSERM), les informations suivantes nous sont données :
«Dans chacune de nos cellules (sauf les cellules sexuelles), chaque chromosome est en deux exemplaires, non identiques, l'un hérité de notre père et l'autre de notre mère. Par suite, chaque gène peut être présent en deux versions, chacune portée par un chromosome de chaque paire ; on appelle ces différentes versions des allèles.
On distingue les allèles dominants (le caractère correspondant s'exprime toujours) des allèles récessifs (muets lorsqu'ils sont associés à l'allèle dominant). Il existe parfois des allèles co-dominants : les caractères associés aux deux allèles en présence s'expriment. Autrement dit, un allèle récessif ne s'exprime que lorsque la cellule possède cet allèle en double exemplaire. On dit que la cellule est « homozygote » pour ce gène. Alors qu’un allèle dominant s’exprime même si la cellule est hétérozygote pour ce gène (c’est-à-dire que le gène est trouvé sous forme de deux allèles différents, un dominant et un récessif). Le génotype d'un individu est la description de ses allèles.
Pour illustrer la notion de récessif et dominant, prenons l’exemple des gènes codant pour le groupe sanguin. De façon simplifiée, on peut dire que le gène codant pour le groupe sanguin ABO dicte la synthèse de marqueurs spécifiques (protéines) à la surface des globules rouges (marqueurs A ou B). Il existe 3 allèles pour ce gène : l’allèle A qui conduit à la synthèse du marqueur A, l’allèle B qui conduit à la synthèse du marqueur B et l’allèle O qui conduit à l’absence de synthèse de marqueur.
Les allèles A et B sont co-dominants
(c’est-à-dire qu’il s’exprime tout de les deux c’est le cas des personnes de groupe AB), l’allèle O est récessif. Une personne a un groupe sanguin O, elle a forcément deux allèles « o » pour ce gène. Alors qu’une personne de groupe sanguin A peut avoir soit deux allèles « A », soit les allèles « A » et « o ». Tous les cas possibles sont illustrés dans la figure ci-après :
infodoc.inserm.fr/test_genetiques/1-bases/2-mutation-allele-polymorphisme.html

Ainsi, il est fort probable que vous soyez porteur des allèles B et O, cependant comme l’allèle B est dominant, il est le seul à s’exprimer et vous êtes de groupe B. Le même scénario est également valable pour la mère de votre fille.

Concernant votre enfant, elle est de groupe sanguin O. Sachant que l’allèle O est récessif, elle a forcement 2 allèles O pour ce gène. Un allèle venant du père et l’autre de la mère.

Espérant avoir répondu à votre question, nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut