Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - octobre

Titre de la question Muscu et protéines
Question Bonjour, je fais de la muscu depuis quelque temps et j'aimerais savoir si prendre des protéines c'est mauvais ? Merci d'avance.
Réponse

Bonjour,

Vous pratiquez la musculation depuis quelques temps et vous aimeriez savoir si prendre des protéines est mauvais pour la santé.

Tout d’abord, nous vous proposons de prendre connaissance d’un rapport de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire Alimentation Environnement Travail (ANSES ex AFSSA) «Apport en protéines : consommation, qualité, besoins et recommandations » de 2007.
Vous apprendrez quels sont les « Effets attendus de la supplémentation protéique chez l'athlète de force » p. 187 et quels sont les « Effets secondaires des apports excessifs en protéines » (p.200) :
« Des apports massifs en protéines tels que ceux réalisés pour certaines catégories de sportifs sont susceptibles d’être néfastes pour l’état de santé, et en particulier pour la  fonction rénale. […]
En revanche, il n’est pas possible à ce jour de juger des effets indésirables des supplémentations sous forme d’acides aminés individuels. Il est fort probable que ces supplémentations suivies durant de nombreuses années aient des conséquences métaboliques, sur l’activité de différents neurotransmetteurs, ou même une toxicité directe.
Tous ces points devraient être abordés dans les années futures, et en l’absence de preuve  formelle d’innocuité, la plus grande prudence est de mise avant de préconiser l’utilisation  prolongée de suppléments à base d’acides aminés individuels. »
www.anses.fr/Documents/NUT-Ra-Proteines.pdf

Toujours sur le site de l’ANSES, vous découvrirez quels sont les besoins en apport protéiques d’un sportif de force (tapez le titre de l’article dans le champ de recherche symbolisé en bas à gauche de l’écran : « Sportifs : le rapport Protéines fait le point sur vos besoins » :
« Les données de la littérature montrent que la répétition d'exercices de force entraîne une augmentation des besoins en protéines, cependant ceux-ci sont normalement couverts par une alimentation équilibrée. Chez les athlètes de force, les apports nutritionnels conseillés ont été fixés entre 1,3 et 1,5 g/kg de poids corporel par jour, ce qui correspond à une consommation d'au moins 91 à 105 g de protéines par jour pour un sportif de 70 kg.
Ces sportifs ont généralement tendance à augmenter fortement leurs apports en protéines dans le but d'augmenter leur masse musculaire. Dans ce cas les apports ne devraient pas dépasser 2,5 g par kg de poids corporel par jour, pour une durée n'excédant pas 6 mois, soit une consommation journalière maximale de 175 g de protéines pour un sportif de 70 kg. 
Par ailleurs, les deux tiers de l'apport doivent être assurés par l'apport alimentaire équilibré, le dernier tiers pouvant provenir des suppléments sous forme de protéines de bonne qualité. 
Néanmoins, les données de consommation montrent que le comportement alimentaire des sportifs de force fait que leurs apports en protéines dépassent très largement les quantités qui peuvent être recommandées et constituent un risque pour leur santé. »

www.anses.fr/index.htm

Enfin, pour connaître l’effet des protéines sur la masse musculaire, nous vous suggérons de lire les articles suivants du site de l’Institut Régional du Bien-être de la Médecine et du Sport santé en Nord Pas de Calais (IRBMS) :
- Des Protéines pour prendre de la masse musculaire
- Protéines et Sport… Adaptez votre alimentation

« Augmenter les apports protéinés au-delà de 2,5 g/Kg/jour ne présente pas d’intérêt nutritionnel particulier même dans le cadre d’un développement de la masse musculaire. Il semble en effet exister une limite, à partir de laquelle les protéines ingérées en excès sont oxydées donc dégradées. Il n’existe donc pas de relation proportionnelle, entre l’apport protéiné et la prise de masse musculaire.
Les habitudes de consommation dans les sports culturistes sont généralement très supérieures à ces besoins sans bénéfice particulier. Les adeptes de shaker à base de blanc d’œuf cru ou de poudre de protéines s’exposent à un apport excessif, inadapté et dangereux (d’autant plus que la digestibilité des protéines de l’œuf cru reste difficile). »
- Gain de masse musculaire, apport en protéines : que penser des produits commercialisés ?
www.irbms.com

Nous espérons que ces éléments vous permettront de mesurer l’intérêt d’un apport protéique ainsi que des dangers éventuels. Ces informations étant d’ordre général, il est essentiel de demander l’avis de votre médecin traitant qui vous conseillera de façon personnalisée.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut