Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - décembre

Titre de la question IRM mammaire
Question L'examen a mis en évidence en projection inféro externe du sein droit, une formation nodulaire de 7 mm par 4 mm bien limitée, apparaissant en hypersignal pondérée T2, présentant un hile en hyposignal. Cette formation est évocatrice de l'existence d'un petit relais ganglionnaire. Une analyse de sang des marqueurs qui est bonne. En 1995, j'ai fait un cancer du sein à gauche. Aujourd'hui on me propose une échographie de second look avec une microbiopsie. D'avance je vous remercie.
Réponse

Bonjour,

Vous venez de subir un examen d’IRM mammaire et souhaitez des éclaircissements sur le compte-rendu de cet examen à la suite duquel on vous propose une échographie et une microbiopsie du sein.

Voici quelques définitions qui pourront vous aider à mieux comprendre les résultats sans pour autant les interpréter, ceci relevant du rôle des médecins qui vous suivent.

« Inféro-externe du sein droit »  signifie qu’il s’agit de la partie inférieure et externe du sein droit, le côté externe étant du côté du bras.

Le site Looksanté fondé par 2 pharmaciens explique ainsi les termes d’hyposignal et d’hypersignal :
« Cette technique [IRM] est basée sur l'application d'une combinaison d'ondes électromagnétiques à haute fréquence sur une partie du corps, et sur la récupération et la mesure du signal renvoyé par certains atomes et en particulier l'hydrogène (H+ ou proton).
[…]
On parle d'hyposignal lorsqu'il y a hypo-intensité du signal renvoyé par les protons, ce qui se traduit par une image foncée à noire hyposignal total).
L'hypersignal correspond de la même façon à une hyperdensité du signal renvoyé par les protons, ce qui se traduit par une image claire à blanche (hypersignal total).
www.looksante.fr/dictionnaire-medical/hypersignal/

Enfin, pour ce qui concerne « l’échographie second look » (ou échographie de seconde intention), un article du Journal de radiologie (Vol. 90, n°10, oct. 2009) intitulé « Comment je gère les « trouvailles » en IRM mammaire ? » précise :
« Un examen de second look (échographie ciblée ou clichés agrandis) retrouve une anomalie correspondante aux données de l’IRM dans environ 50% des cas, permettant ainsi de réaliser des prélèvements échoguidés ou stéréotaxiques et d’éviter une biopsie sous IRM. »
www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0221036309749741

Nous espérons que ces définitions vous aideront à préparer votre consultation médicale et contribueront à enrichir le dialogue avec votre médecin qui seul pourra vous éclairer sur la signification de ces résultats et décider de l’utilité de recourir à d’autres examens complémentaires.

Bien cordialement,

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut