Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - décembre

Titre de la question Aspirine
Question En ce moment on parle très souvent de l'aspirine, et de ses effets néfastes. Quelle est l'origine de l'aspirine et quand a-t-elle été trouvée ? Comment ont-ils réussi à extraire le principe actif ?
Réponse

Bonjour,

Vous voulez connaître les effets indésirables de l’aspirine, son principe actif et son historique.

Tout d’abord, voici sur le site de La Faculté de biologie de Jussieu (Paris) les explications de Gilles Camus et Nicolas Lévy sur l’aspirine, la molécule, son origine,son mode d’action et ses effets indésirables (23/04/2010) :
« Cette molécule est présente à l'état naturel dans un certain nombre de plantes comme le saule (Salix alba, qui est a l'origine du nom acide acétylsalicylique) ou la reine-des-prés (Filipendula ulmaria mais anciennement dénommée Spiraea ulmaria, ce qui est à l'origine du nom aspirine). De ce fait, on utilise l'aspirine depuis très longtemps : des décoctions de feuilles de saule étaient utilisées durant l'antiquité par les grecs (400 avant J.C.) pour lutter, déjà, contre la douleur et la fièvre.
De nos jours, l'aspirine utilisée en pharmacopée n'est plus extraite d'une plante mais obtenue par synthèse chimique à partir de phénol (C6H5OH). La dernière étape de sa synthèse, l'acétylation de l'acide salicylique, est d'ailleurs une réaction relativement simple couramment réalisée en travaux pratiques de chimie. »
www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/aspirine/aspirine.html

Pour compléter, sur le site des éditions John Libbey Eurotext, nous vous invitons à consulter l’historique de l’aspirine dans un article de la revue Médecine (vol.2, n°6, juin 2006) de Patrice Queneau, membre de l’Académie nationale de médecine :
« Qui a inventé l’aspirine ?
[…]
D'où la polémique : qui est le « véritable » découvreur de l'aspirine ? Si l'on parle de l'acide acétylsalicylique comme substance chimique, c'est indiscutablement Charles-Frédéric Gerhardt ; si l'on parle de « l'aspirine-médicament », aux effets antalgiques et antipyrétiques prouvés chez l'homme, le mérite en revient à Félix Hoffmann. C'est lui le véritable découvreur de l'aspirine. »
www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/1C/33/article.phtml

Comme vous résidez à Paris, n’hésitez pas à venir nous voir à la Cité de la Santé et à consulter librement les livres suivants :
- L’aspirine, pour ou contre ? / Marie-Germaine Bousser, Le Pommier, 2006
Vous le trouverez sous la cote H 3 215 BOUSMG
- L’aspirine / Louis F. Perrin, Philippe E. Laurent. Ellipses, 1991
Vous le trouverez sous la cote H 3 215 PERRLF

Pour venir à la Cité de la santé (au sein de la Bibliothèque des sciences et de l’industrie) :
www.cite-sciences.fr/fr/bibliotheque-bsi/contenu/c/1239022036887/infos-pratiques/
Découvrir la Cité de la santé :
www.cite-sciences.fr/fr/cite-de-la-sante

En vous souhaitant bonne continuation dans vos études scientifiques, nous nous tenons à votre disposition pour toute autre recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)    

Retour à la liste des questions
Retour en haut