Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - août

Titre de la question Intolérance au lait de vache
Question Que peut-on donner à un enfant de 20 mois intolérant au lait de vache pour le gras nécessaire au cerveau
Réponse

Bonjour,

Votre enfant de 20 mois est intolérant au lait de vache et vous vous demandez comment compenser l’absence de lait dans son alimentation.

On parle généralement d’intolérance au lactose et d’allergie au lait de vache. Faisons donc la distinction à l’aide des réponses du Dr Florence Trébuchon, allergologue :
« Quelle est la différence entre « allergie » et « intolérance » alimentaire ?
"Pour une allergie, le système immunitaire est mis en jeu. On est alors exposé à des réactions potentiellement sévères comme le choc anaphylactique. L'intolérance, elle, ne met pas du tout en jeu le système immunitaire. L'intolérance est une difficulté du tube digestif à assimiler un aliment. Les symptômes seront purement digestifs (maux de ventre, ballonnement, diarrhée, régurgitation). L'intolérance au lactose est la plus connue et atteint 8 % de la population générale."
www.allodocteurs.fr/actualite-sante-quelle-est-la-difference-entre-allergie-et-intolerance-alimentaire--6358.asp

Comme vous nous parlez d’une « intolérance au lait de vache », nous nous proposons de vous apporter des éléments de réponse sur l’intolérance au lactose et l’allergie au lait de vache.

En ce qui concerne l’intolérance au lactose, voici les informations trouvées lors de nos recherches :
- sur le site Naitre et grandir (financé et publié par la Fondation Lucie et André Chagnon, une société philanthropique québécoise) : L’intolérance au lactose : article rédigé par une nutritionniste dans lequel vous trouverez des conseils diététiques :
« Éviter de consommer seuls les aliments riches en lactose.
De plus, certains produits laitiers sont généralement mieux tolérés que d’autres. Par exemple, les yogourts avec cultures bactériennes actives, les fromages vieillis, les produits laitiers fermentés sont ordinairement mieux tolérés. Enfin, les aliments riches en lactose sont habituellement mieux tolérés lorsqu’ils ne sont pas consommés seuls.
[…]
Pour prévenir les symptômes

- Remplacer le lait par : du lait sans lactose (ce type de lait n’est pas recommandépour les enfants âgés de moins de 2 ans, puisqu’il n’est pas disponible à 3,25 % de matière grasse);
- ou une boisson de soya ou de riz enrichie (ce type de boisson n’est cependant pasrecommandé pour les enfants âgés de moins de 2 ans).
- Ajouter des gouttes de lactase synthétique
au lait. Ces gouttes d’enzymes décomposent presque totalement le lactose (ces gouttes sont disponibles dans les pharmacies).
- Donner à votre enfant des comprimés de lactase à croquer
(disponibles en pharmacie), juste avant qu’il ne consomme un aliment contenant du lactose.
Si votre enfant développe une intolérance au lactose, une diététiste-nutritionniste pourra vous transmettre de précieuses informations, telles que :
- les différents mots clés indiquant la présence de lactose;
- les modifications à apporter à l’alimentation afin qu’elle réponde aux besoins nutritionnels de votre tout-petit, malgré son intolérance
. »
naitreetgrandir.com/fr/Etape/1_3_ans/Alimentation/Fiche.aspx

- sur le site du Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière (CNIEL) (association loi 1901 représentative de l’ensemble des acteurs de la filière laitière française.) :
« Dans le cas d’intolérance avec troubles digestifs, le lait est mieux toléré :
      - lorsqu’il est inclus dans des préparations : une purée, un gratin, un riz au lait, un flan, béchamel, crêpes…
      - le lait entier est mieux toléré que le lait écrémé car la vidange gastrique se fait plus lentement : du moins bien toléré au mieux toléré : lait écrémé < 1/2 écrémé < entier < entier chocolaté < lait en préparation.
Les conseils pratiques :
      - éviter le lait à jeun et en trop grande quantité
     - fractionner les prises de lait et varier avec les produits-laitiers
     - manger d’autres aliments en même temps
     - incorporer le lait dans les préparations

     - consommer du fromage, qui ne contient que très peu de lactose
     - privilégier la consommation de yaourts ou laits fermentés, car les bactéries lactiques ont en partie prédigéré le lactose.
     - maintenir la consommation de petites quantités de lait.
Par ailleurs, pour ceux qui ont de réelles difficultés, il existe des laits à teneur réduite en lactose et des préparations pharmaceutiques à base de lactase
. »
www.produits-laitiers.com/alimentation-et-sante/questions-de-sante/allergie-et-intolerance/

- sur le site Santé et services sociaux du Québec :
« L’intolérance au lactose
[…]
Que faire ?

Un enfant nourri au sein est rarement incommodé par le lactose. Si vous allaitez votre enfant, alors continuez à boire du lait. Le lait n’a pas d’effet sur le lactose contenu dans le lait maternel. Si votre enfant est nourri avec une préparation commerciale pour nourrissons, consultez un médecin. Il pourra prescrire une préparation sans lactose pour aider l’intestin de votre enfant à guérir. Une fois rétabli, il pourra recommencer à boire une préparation ordinaire. »
www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/nutrition/index.php

Si votre enfant souffre d’une allergie au lait de vache :
- sur le site Santé et services sociaux du Québec
« L’allergie au lait de vache
[…]
Que faire ?

Si votre bébé allaité est allergique aux protéines du lait de vache, il est préférable d’éliminer les produits laitiers de votre alimentation et de consulter une diététiste nutritionniste pour équilibrer votre alimentation. Par contre, si votre enfant est nourri avec une préparation commerciale pour nourrissons, votre médecin lui prescrira une préparation spéciale. Votre régime d’assurance médicaments pourrait vous rembourser la préparation prescrite. La plupart des enfants surmontent l’allergie au lait de vache entre l’âge de 1 an et 2 ans.»
www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/nutrition/index.php

- sur le site du Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière
« L’allergie aux protéines de lait de vache
[…] Lorsque le diagnostic d’allergie aux protéines de lait est confirmé, le traitement passe par l’éviction stricte du lait de vache (et des autres mammifères) et de tous ses dérivés. Les experts déconseillent de plus formellement l’utilisation de lait de chèvre, de brebis, ou encore d’autres mammifères en cas d’allergie au lait de vache. En effet, les protéines des trois espèces ont des structures très comparables, et peuvent déclencher un phénomène allergique. Un enfant allergique au lait de vache risque donc d’être aussi allergique aux autres laits. Les produits à base d’amande, d’avoine, de châtaigne, appelés à tort « laits végétaux »… sont dangereux car nutritionnellement inadaptés à la croissance (apports insuffisants en calcium et nutriments essentiels à cette étape) et pourraient favoriser le développement secondaire d’autres allergies. Le comité de nutrition de la Société Française de Pédiatrie déconseille aussi l’utilisation de préparations à base de protéines de soja non hydrolysées chez les enfants allergiques ou à risque, car elles peuvent provoquer des allergies croisées.
L’enfant est alors nourri avec un hydrolysat de protéines (les protéines sont « cassées » en petites particules et perdent ainsi leur pouvoir allergisant). La réintroduction du lait en fonction des tests allergiques, est effectuée sous surveillance, en milieu hospitalier. »
www.produits-laitiers.com/alimentation-et-sante/questions-de-sante/allergie-et-intolerance/

Il ressort de ces informations que quel que soit le problème, intolérance ou allergie, seul un diététicien pourra proposer une réponse adaptée à votre enfant.

Nous espérons que ces éléments d’information contribueront à enrichir le dialogue que vous aurez sans doute avec un diététicien.

Nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut