Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - septembre

Titre de la question Lyme
Question Bonjour, je voudrais savoir si sous traitement antibiotiques, un érythème peut réapparaitre à l'endroit de la morsure après avoir disparu une première fois. Dans ce cas, qu'est-ce que cela signifie? Inefficacité du traitement antibio?
Réponse

Bonjour,

Vous avez la maladie de Lyme et vous voudriez savoir si sous traitement antibiotique, un érythème pouvait réapparaître à l'endroit de la morsure de la tique après avoir disparu une première fois. Et dans l’affirmative, cela signifierait-il l’inefficacité du traitement antibiotique ?

Voici ce qu’écrit au sujet des traitements de la maladie et de leur efficacité, la Conférence de consensus consacrée en 2006 à la maladie de Lyme : Borréliose de Lyme : démarches diagnostiques, thérapeutiques et préventives : 13 décembre 2006, p.5) :
« Traitement de la phase primaire (érythème migrant) (grade B)
• L’amoxicilline et la doxycycline ont une efficacité comparable ; le traitement doit être le plus précoce possible, par voie orale (PO), dès la constatation d’un EM.
• La doxycycline est contre-indiquée chez l’enfant avant 8 ans et chez la femme enceinte ou allaitante.
La durée de traitement est de 14 jours pour l’amoxicilline et la doxycycline, prolongée à 21 jours en cas d’EM multiple ou accompagné de signes extra-cutanés.
Le suivi après traitement est clinique. Les signes cutanés peuvent mettre plus d’un mois à disparaître sans que cela signe un échec thérapeutique. »
www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/_documents/consensus/2006-lyme-long.pdf

La plaquette d’information rédigée par l’Institut de veille sanitaire (InVS) apporte des précisions sur cet érythème migrant :
« L’érythème migrant (EM) est la manifestation la plus fréquente (40 à 77 %) ; il est défini comme étant une lésion érythémateuse, apparaissant de quelques jours à trente jours après la morsure de tique infectante, centrée sur le point d’inoculation. La bordure annulaire de la lésion s’étend ensuite de façon centrifuge tandis que son centre s’éclaircit. L’EM est légèrement chaud au toucher mais, habituellement ni prurigineux ni douloureux ni induré, il peut passer inaperçu. N’importe quel point du corps peut être mordu, y compris le cuir chevelu, toutefois les membres inférieurs constituent chez l’adulte la localisation préférentielle de l’EM. En l’absence de traitement, le diamètre de l’EM peut atteindre plusieurs dizaines de centimètres. La lésion disparaît spontanément en trois à quatre semaines mais peut réapparaître. Sous traitement, l’EM régresse en moins d’une semaine ; les complications précoces et tardives sont évitées. » (voir p.2)
www.invs.sante.fr/publications/2009/maladie_de_lyme_plaquette/plaquette_maladie_de_lyme.pdf

Le portail de santé belge Medinet.be destiné à tout type de public donne également d’autres éléments sur l’érythème migrant et sa réapparition :
« Phase 1:
Les premiers signes apparaissent 4 à 20 jours après la piqûre de tique (souvent, la personne ne sait pas qu'elle a été piquée: une piqûre de tique n'est pas douloureuse): une plaque rouge se forme à la place de la piqûre. La plaque s'étend, tandis que le milieu blanchit. Il se forme alors un anneau autour de la morsure. Ce phénomène spécifique porte le nom de "érythème chronique migrant (érythème annulaire).
Divers autres symptômes peuvent également se manifester, beaucoup moins typiques, tels que maux de tête, fièvre, douleurs musculaires, douleurs articulaires. La plupart du temps, ces signes s'observent dans les stades précoces de la maladie de Lyme. La lésion cutanée caractéristique peut durer une vingtaine de jours, mais elle peut également réapparaître environ un an après la piqûre. En général, elle est alors accompagnée de douleurs articulaires. »
www.medinet.be/print.asp

Nous ne pouvons pas répondre plus précisément à votre interrogation sur la signification de la réapparition de cet érythème car Questions-santé est  un service de documentation qui ne peut remplacer une consultation médicale. Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront de mieux dialoguer avec votre médecin que nous vous conseillons de revoir et nous tenons à votre disposition pour tout complément.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut