Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - mai

Titre de la question Puberté précoce
Question Est-ce que c'est normal d'avoir puberté précoce à l'âge de 8 ans ? Et quels effets indésirables de traitement de décapeptyl? Moi ça fait 4 ans que j’utilise ce traitement une piqure par mois? Y-a-t-il des associations pour aider les malades de puberté précoce !
Réponse

Bonjour,

Vous recherchez des associations sur la puberté précoce et vous voulez des éléments d’information sur le médicament Décapeptyl.

L’Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé (France) liste dans la notice du Décapeptyl les différents effets indésirables :
« Comme tous les médicaments, DECAPEPTYL L.P. 3 mg est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.
[…]
Chez l'enfant
Quelques pertes de sang peuvent être observées chez la fille lors de la première semaine de traitement. Elles peuvent justifier un traitement complémentaire de courte durée.
Chez la femme
Au cours du traitement, il est possible que surviennent, même si l'effet du traitement est favorable: des bouffées de chaleur, une sécheresse vaginale, des céphalées, une asthénie. L'association avec les gonadotrophines dans le cadre d'un traitement de la stérilité peut entraîner des douleurs pelviennes et/ou abdominales nécessitant une consultation urgente.
Dans certains cas rares, lors du traitement pour l'endométriose, il est possible d'observer en début de traitement, une accentuation des troubles qui l'ont motivé (douleurs abdominales, dysménorrhée) mais qui doivent disparaître en 1 à 2 semaines. Ces phénomènes peuvent survenir même si l'effet du traitement est favorable. Il faut cependant en avertir immédiatement votre médecin traitant.
Chez tous
Des réactions allergiques sont possibles, ainsi que plus rarement nausées, vomissements, prise de poids, hypertension artérielle, troubles de l'humeur, anomalies visuelles, fièvre et douleur au point d'injection.
L'utilisation prolongée de ce médicament chez l'adulte pourrait entraîner une diminution de la masse osseuse.
Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. »
agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php

Nous vous invitons également à consulter, sur le site du Groupe français d’auxologie, un article qui traite de la puberté précoce et de ses traitements :
- « • Puberté précoce « vraie » chez les filles
Une puberté précoce chez une fille se définit par la survenue de signes pubertaires avant l'âge de 8 ans
. La puberté précoce est alors dite “ vraie ” ou “ centrale ” lorsqu'elle est due à une activation prématurée de l'hypophyse.
Les pubertés précoces semblent de plus en plus fréquentes chez les filles à l'heure actuelle sans que ceci soit bien compris. En effet la plupart du temps, aucune maladie n'est retrouvée à l'origine de la puberté précoce. »
www.auxologie.com/puberte/puberte_precoce_fille.php

- « • La prise en charge thérapeutique, dont les médicaments
Les agonistes retard de la GnRH sont la base du traitement depuis plus de 20 ans. Ce traitement est bien toléré. Le problème le plus difficile est celui de la décision de mise en place de ce traitement.[…] »
www.auxologie.com/puberte/prise_en_charge_therapeutique.php

Voici les coordonnées de l’association :
Le Groupe Français d'Auxologie
Clinique du Val D'Ouest
39 chemin de la Vernique
69130 Ecully
France
Courriel : contact@auxologie.com
www.auxologie.com/contacts/index.php

Cependant ce traitement est controversé comme l’indique le blog de l’association «Victimes Enantone - agonistes GnRH »  les effets secondaires du médicament Décapeptyl (autre nom de l’Enantone) sont largement décrits :
« Rappelons d'abord que l’Enantone s’appelle Lucrin en Suisse, Nouvelle-Zélande et en Australie. Et qu'il s'agisse d'Enantone, de Gonapeptyl, Décapeptyl, Diphéréline, Trelstar, Prostap, Procrin, etc., tous ces médicaments sont du pareil au même. Ils composent la classe des analogues agonistes GnRH et ont tous les mêmes effets et les mêmes effets indésirables.
[…]
Pour le reste, les effets indésirables observés chez l'enfant sont pour l'essentiel les mêmes que ceux observés chez l'adulte lors de l'utilisation de Lucrin dans d'autres indications.
Chez l'enfant, on observe parfois en outre: des douleurs généralisées, un érythème polymorphe et une séborrhée. Des réactions locales graves au point d'injection (p. ex. abcès) peuvent survenir après une injection s.c. [sous-cutanée] comme après une injection i.m. [intramusculaire].
On a également signalé les phénomènes suivants: odeur corporelle, fièvre, infections, syncope, vasodilatation, dysphagie, gingivite, accélération de la maturité sexuelle, instabilité émotionnelle, troubles de la personnalité, épistaxis, alopécie, vergetures, douleurs mammaires, lactation, incontinence d'urine. »
enantone-effets-secondaires.hautetfort.com/archive/2008/08/01/compendium-suisse-effets-secondaires-de-l-enantone-chez-les.html

Vous trouverez en dessous de cet article des questions-réponses que nous vous invitons à lire en complément de ces informations.

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront d’enrichir le dialogue avec votre médecin afin qu’une solution thérapeutique puisse être prise conjointement.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut