Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2012 - juillet

Titre de la question Eczéma et lait de vache
Question Existe-t-il un lien prouvé entre l'eczéma et le lait de vache ?
Réponse

Bonjour,

Vous voulez savoir s’il existe un lien prouvé entre l'eczéma et le lait de vache, notamment chez les enfants.

Nous vous proposons de prendre connaissance des informations concernant l’allergie au lait de vache et ses manifestations cutanées dans un communiqué de presse de la Société suisse de nutrition (SSN) :
« Alors que chez les adultes, les allergènes principaux sont les noisettes, les pommes, les noix et les kiwis, chez les enfants ce sont plutôt le lait de vache, les oeufs et le blé. « Chez la majorité des enfants, les allergies disparaissent après quelques années“, explique le docteur Philippe Eigenmann de l’allergologie pédiatrique à l’Hôpital des enfants des Hôpitaux Universitaires de Genève.
Les nourrissons de moins de huit mois sont particulièrement sensibles à une allergie alimentaire parce que leurs systèmes immunitaire et digestif ne sont pas encore entièrement développés, et les protéines étrangères ne peuvent pas être intégralement dégradées ou réutilisées.
"Si on soupçonne une allergie alimentaire chez un enfant, il faut d’abord poser un
diagnostic précis", conseille le docteur Philippe Eigenmann.
Les manifestations de l’allergie alimentaire s'étendent des démangeaisons au niveau des lèvres et dans la gorge jusqu'au choc anaphylactique menaçant la vie du patient.
»
www.sge-ssn.ch/media/medialibrary/pdf/600-medien_presse/00-medienmitteilungen/communique_de_presse_21_04_09.pdf

Pour compléter ces informations, voici ce que vous pouvez lire sur le site Allergienet créé par les Drs Claire Laur et Etienne Bidat et enrichi et mis à jour par les Drs Etienne Bidat et Fabienne Rancé, spécialistes des maladies allergiques et respiratoires de l’enfant :
« L'allergie aux protéines du lait de vache (APLV) correspond à une réaction adverse, reproductible, par hypersensibilité immunologique aux protéines lactées bovines. Il s'agit de la quatrième allergie alimentaire chez l'enfant, derrière l'oeuf, l'arachide et le poisson; elle est responsable de 12,6% des allergies alimentaires de l'enfant de moins de 15 ans (25). […]
ASPECTS CLINIQUES
Le tableau le plus typique est celui d'une urticaire aigüe survenant au sevrage après l'absorption "préparante" d'un premier biberon de lait. Trois mécanismes immunologiques sont décrits (27,41) ; les manifestations cliniques sont principalement gastro-intestinales (50 à 80% des cas), également cutanées (10 à 39% des cas) et respiratoires (19% des cas) (34,44).»
www.allergienet.com/lait-vache-allergie.html

Cependant, la Société Française de Dermatologie nuance ces propos :
« C'est une allergie au lait de vache » : c'est faux dans la plupart des cas !
Une idée très répandue consiste à penser que l'eczéma est une forme d'allergie alimentaire et qu'il faut en rechercher l'allergène, le lait de vache étant l'un des premiers suspects. Cette idée est généralement fausse et hormis dans de très rares cas où il existe une association dermatite atopique-allergies alimentaires, l'alimentation et le lait ne jouent pas de rôle dans l'évolution de la maladie.
dermato-info.fr/article/La_dermatite_atopique/Les_conseils

En conclusion, il semble qu’il existe assez fréquemment des manifestations cutanées liées aux allergies alimentaires mais le lien entre l’eczéma (ou dermatite atopique) et l’allergie au lait de vache semble exceptionnel, d’après ces sources d’information.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates) 

Retour à la liste des questions
Retour en haut