Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - janvier

Titre de la question Coloscopie sous sédation
Question Bonjour, j'aimerais connaitre le principe de l'anesthésie par sédation pratiquée lors d'une coloscopie et j'aimerais savoir combien de temps dure l'effet de cette sédation sur l'organisme. Par exemple si cette anesthésie est effectuée le matin pourrait-on conduire dans la soirée et sortir se promener? Merci pour votre réponse.
Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si une personne ayant eu une coloscopie avec sédation le matin est en mesure d’avoir des activités le soir (conduire, sortir…).

Voici tout d’abord la définition de la sédation telle qu’on la trouve sur le site InfoAnesth, site rédigé par des anesthésistes :
« Ces termes [Sédation, neurolept-analgésie] regroupent les techniques d'anesthésie générale qui vous endorment légèrement, vous resterez en ventilation spontanée, c'est à dire que vous pourrez vous passer de l aide du ventilateur.
Elles sont faisables uniquement pour les interventions de courte durée et peu douloureuses, l'anesthésie locorégionale peut être un complément précieux.
Elles nécessitent également une consultation d'anesthésie. […] »
www.infoanesth.fr/content/sedation-sedation-neurolept-analgesie

La Société française d’anesthésie et de réanimation (SFAR) précise que pour une coloscopie deux types d’anesthésie peuvent être pratiquées : l’anesthésie générale ou la sédation :
« Anesthésie générale
L'anesthésie générale est nécessaire pour certains actes. Elle est le plus souvent indiquée pour des gestes interventionnels de longue durée, nécessitant une immobilité absolue du patient ; l'accès limité aux voies aériennes représente un autre critère de choix. Ces indications seront abordées plus loin, en fonction des gestes effectués. Les agents utilisés ne sont pas spécifiques ; tout au plus est-il usuel de faire appel à des médicaments de cinétique rapide permettant un réveil précoce et de bonne qualité. Certains actes non douloureux ne requièrent pas de morphiniques.
   Sédation
La notion de sédation est fortement intriquée à l'anesthésie en dehors du bloc opératoire, notamment pour les endoscopies digestives. Elle peut être consciente avec persistance de l'efficacité des réflexes protecteurs des voies aériennes et de la capacité à répondre aux stimulations verbales ou physiques. Le terme de MAC ou « monitored anesthesia care » désigne une telle pratique. Elle permet ainsi de réaliser l'acte chez un patient calme, coopérant, non anxieux. Une sédation plus profonde est quelquefois nécessaire ; ses risques sont connus : dépression des réflexes de protection des voies aériennes, dépression respiratoire. Le passage d'une sédation consciente à une sédation profonde est parfois imprévisible en raison de variabilités pharmacocinétiques et pharmacodynamiques. »
www.sfar.org/acta/dossier/archives/ca07/html/ca07_28/ca07_28.htm

Enfin le site canadien Canoe (dont les articles sont soumis à des réviseurs médicaux expérimentés car choisis en raison de leur expérience et de leur expertise sur un sujet de leur domaine de prédilection) explique le déroulé de l’« après-coloscopie » :
« 
[…] Tout de suite après le procédé
Vous ressentirez encore de la somnolence immédiatement après votre coloscopie. Vous serez placé dans une zone de récupération où vous aurez le temps de vous reposer et de rentrer en possession de vos moyens au fur et à mesure que les effets de la sédation se dissipent, ce qui peut prendre entre 1 ou 2 heures. Il se pourrait que vous ayez encore quelques crampes ou des gaz en raison de l'air qui a été insufflé au cours du procédé.
Vous recevrez des directives à propos de la période qui suit. En principe vous serez en mesure de manger et boire normalement sur-le-champ si des polypes n'ont pas été enlevés. Il se pourrait que vous deviez vous abstenir de prendre certains médicaments pendant une brève période. On vous fera savoir quand vous obtiendrez les résultats de toute biopsie qui aura été pratiquée.
Une fois chez vous
Étant donné que le sédatif peut rester dans votre système pendant 24 heures, vous ne devriez pas conduire ni opérer une machine durant cette période. Il vaut mieux qu'un membre de votre famille ou un ami soit avec vous pour vous ramener chez vous. Ensuite, accordez-vous un petit repos pour le restant de la journée.

Continuez à boire beaucoup de liquide pour remplacer celui que vous avez perdu, mais abstenez-vous encore d'alcool. Toute crampe ou toute sensation de ballonnement qui persisterait ne serait pas très prononcée et devrait disparaître dans l'espace d'un jour. […] »
sante.canoe.ca/channel_health_features_details.asp

Chaque personne réagit différemment aux anesthésiques. De plus différentes méthodes peuvent être utilisées. C’est pourquoi il semble préférable de demander à l’anesthésiste ses préconisations afin d’éviter tout problème.

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut