Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - février

Titre de la question Je suis asthmatique ou non
Question Je souffre dans un climat froid et humide, douleur au haut de dos avec gêne respiratoire (pas de sifflement , volume oxy appareil 60%) avec sensation de froid.
Réponse

Bonjour,

Vous voulez savoir si vous êtes asthmatique ou pas. Au niveau professionnel, vous évoluez dans un environnement froid et humide.

A titre d’information générale, nous vous proposons des documents sur les symptômes de l’asthme:

- Sur le site d’Eureka santé, site des éditions Vidal (l’une des références dans l’information sur les produits de santé) voici la définition de l’asthme :
« La crise d’essoufflement aiguë est le symptôme de l’asthme le plus fréquent, mais l’asthme peut également se traduire par une sensation d’oppression au niveau de la cage thoracique, une difficulté à respirer profondément, une respiration sifflante, un essoufflement à l’effort ou une toux qui ne passe pas.
Les manifestations de l’asthme peuvent survenir à n’importe quel moment de la journée, mais elles surviennent surtout en pleine nuit ou au petit matin (la personne asthmatique se réveille parce qu’elle a du mal à respirer ou à cause de la toux). L’intensité des symptômes de l’asthme peut être très variable, allant d’une simple gêne à une véritable sensation d’étouffement. »
www.eurekasante.fr/maladies/voies-respiratoires/asthme.html

- Sur le site de La Fondation du souffle contre les maladies respiratoires, on distingue 2 crises d’asthme :
« Parmi les crises d’asthme plus typiques, on distingue, en fonction de leur durée ou de leur gravité :
• La crise d’asthme habituelle qui se traduit par une difficulté respiratoire temporaire. Elle se manifeste typiquement par un sifflement à l’expiration (sibilances) mais d’autres signes sont possibles : sensation d’oppression thoracique, épisodes de toux sèche. Ces manifestations respiratoires peuvent se calmer spontanément ou, plus sûrement après l’inhalation d’un traitement dit bronchodilatateur. Cette crise qui est provoquée par la contraction des muscles situés autour des bronches, est logiquement maîtrisée par l’utilisation d’un médicament qui relâche ces muscles.
• L’exacerbation d’asthme, qui comporte plusieurs degrés de sévérité selon qu’elle est traitée à domicile ou demande le passage aux urgences ou l’hospitalisation car elle peut aboutir à l’asthme aigu grave. Elle se manifeste par les mêmes signes mais ceux-ci durent beaucoup plus longtemps, plusieurs heures, voire plusieurs jours malgré la prise de médicaments bronchodilatateurs. Ces signes s’expliquent par le fait qu’à la contraction des muscles qui entourent les bronches s’ajoute un épaississement de la paroi intérieure de celles-ci dû à l’inflammation. Cette exacerbation d’asthme ne peut être correctement traitée que par la prise de cortisone en comprimés ou par injections veineuses. »
www.lesouffle.org/vos-poumons/les-maladies/asthme-sommaire/signes_cliniques

Par ailleurs, sur le site de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) nous vous invitons à consulter un dossier web intitulé « Travail au froid » qui comprend une partie sur les Effets du froid sur l’homme et risques pour la santé. (voir  page 4 du document).
www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html

En tant que service de documentation, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous vous conseillons de consulter votre médecin traitant afin qu’après vous avoir examiné, il puisse poser un diagnostic sur vos symptômes.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut