Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - avril

Titre de la question Incontinence à 20 ans ??
Question Bonjour, Depuis peu de temps je remarque que j'ai du mal à me retenir lorsque je veux aller aux toilettes... C'est encore arrivé ce matin où j'ai dû me précipiter pour aller aux toilettes pour éviter de mouiller totalement ma culotte... Et j'ai l'impression que c'est de pire en pire. Qu'est-ce donc ? Pouvez-vous m'aider, me rassurer sur ça ? Cordialement,
Réponse

Bonjour,

Agée de 20 ans vous souffrez d’incontinence urinaire et cela vous inquiète. Vous souhaitez avoir notre avis.

Tout d’abord et à titre d’information générale, nous vous invitons à lire le dossier du site E-sante, site d’information médicale, sur l’incontinence urinaire des jeunes :
«Près de la moitié des femmes victimes d'incontinence urinaire a moins de 35 ans. Si on n'en parle pas, c'est que les femmes qui en souffrent n'en parlent pas elles-mêmes. De fait, il n'est pas facile d'expliquer, même à son entourage, que l'on souffre de fuites urinaires au moindre rire ou éternuement. Que faire ?»
www.e-sante.fr/incontinence-urinaire-jeunes-aussi/actualite/1014

Sur le site Docteur Clic (site d’information médicale dont les articles sont signés par des médecins), un dossier complet a été fait sur l’incontinence urinaire dont voici la typologie :
« Les différents types d'incontinence urinaire
C'est l'impossibilité de retenir ses urines. Cette perte de contrôle est involontaire.
- L'incontinence urinaire d'effort survient généralement pendant un effort, toux, éternuement, activité physique. Elle est liée à une insuffisance du sphincter contrôlant l'émission d'urine ou à une anomalie de la jonction entre la vessie et l'urètre. L'incontinence urinaire liée à l'effort. Plusieurs circonstances favorisent ce type d'incontinence urinaire, la présence d'un prolapsus ou descente d'organe, ce que les femmes appellent souvent descente de vessie, les suites de grossesses. La rééducation et la chirurgie sont les mieux adaptées pour traiter ce problème. Ce type d'incontinence représente 50% des incontinences.
- L'incontinence urinaire par impériosité appelée aussi urgenturie ou par hyperactivité de la vessie est toujours une fuite urinaire involontaire qui se présente comme une urgence impérieuse. La vessie se contracte trop et anarchiquement ce qui provoque des envies pressantes et une fuite. Cet excès d'activité due au détrusor, le muscle de la vessie. peut avoir une cause telle qu'une infection urinaire , un polype de la vessie , un calcul urinaire dans la vessie, voire une infection vaginale . C'est dans ce type d'incontinence que se retrouvent les causes neurologiques comme les paraplégies . Toutes causes confondues, ce type d'incontinence représente 25%.
- L'incontinence urinaire mixte qui associe à des degrés variables les deux formes d'incontinence précédente. Ces autres types d'incontinence représentent les derniers 25%. On y associe les incontinences par regorgement au cours de rétentions d'urine ; les nombreuses incontinences d'origine psychologique. »
Vous trouverez également un paragraphe consacré aux traitements.
www.docteurclic.com/encyclopedie/incontinence-urinaire.aspx

Enfin, nous vous invitons également à parcourir l’article rédigé par le Dr Ali Abbara sur son site et qui définit l’incontinence urinaire comme suit :
« Qu'est ce que l'incontinence urinaire ?
 
L'incontinence urinaire se définit par une perte accidentelle ou involontaire d'urine. Il existe 3 grands types d’incontinence :
- l'incontinence urinaire d’effort qui correspond à une fuite involontaire d’urine, survenant à l’occasion d’un effort physique mais également à la toux ou aux éternuements. Il s’agit d’une fuite en jet ou par gouttes, de survenue brutale le plus souvent en position debout et sans sensation de besoin préalable.
- l’incontinence urinaire par urgences mictionnelles correspond à une fuite d’urine, accompagnée d’un besoin urgent et irrépressible d’uriner aboutissant à une miction ne pouvant être différée et retenue (on désigne également ce type d'incontinence d’"incontinence par impériosités" ou "incontinence par hyperactivité vésicale").
- l’incontinence urinaire mixte qui combine l'incontinence urinaire d'effort et l'incontinence urinaire par impériosités. »
De plus concernant les traitements, il précise :
« Des traitements existent-ils?  
Oui ! Rééducation périnéale, opérations, médicaments, les traitements possibles sont nombreux. La première étape est d’aller consulter votre médecin, qui sera à même de vous réaliser les examens nécessaires à la bonne compréhension des causes de votre incontinence, et donc de vous proposer un traitement adapté. »
www.aly-abbara.com/livre_gyn_obs/termes/urologie/urologie_gynecologique.html

Pour finir sachez qu’il existe une Association d’aide aux personnes incontinentes. Vous trouverez sur leur site des informations sur l’incontinence en général, sur celle des femmes en particulier, sur les solutions thérapeutiques envisageables…
www.aapi.asso.fr/index.php

Nous vous rappelons que Questions-santé est un service de documentation en ligne et ne peut donner d’avis médical. Seul un médecin, vous ayant examinée et connaissant votre dossier médical, sera à même de vous dire d’où vient cette incontinence et de vous prescrire le traitement adapté.

Nous espérons que ces éléments d’information vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates) 

Retour à la liste des questions
Retour en haut