Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - janvier

Titre de la question Risques d'une opération
Question Mon frère va subir une amputation du pied due à un cancer de la cheville mais il a une malformation à une valve qu’il faut remplacer, il est très gros mais très confiant. Y-a-t-il beaucoup de risques ? Merci.
Réponse

Bonjour,

Votre frère doit subir une amputation du pied liée à une cause tumorale. Il souffre par ailleurs de malformation d’une valve cardiaque et d’obésité. Vous vous posez la question des risques de l’intervention chirurgicale.


« Aucune intervention chirurgicale n'est exempte de risque. La nature et la gravité de la maladie causale, les éventuelles affections associées, l'âge du patient, ses habitudes de vie (tabagisme, éthylisme chronique, obésité...) augmentent le risque de survenue de complication. » est-il précisé sur le site du Pôle Santé Sécurité Soins chargé de renforcer le dialogue entre les usagers du système de soins et les professionnels de santé.
« Enfin le risque est également lié à l'acte opératoire. Il est augmenté en situation d'urgence, en chirurgie majeure (artérielle, thoracique, abdominale sus-mésocolique, pour les prothèses de hanche et de genou...) mais aussi en fonction de la durée de l'intervention, la limite de trois heures constituant une majoration statistiquement significative de risque per et post opératoire.
Au cours de l'anesthésie  les moments à risque sont l'induction tant en anesthésie générale qu'en anesthésie loco-régionale  et surtout la phase de réveil puisque  42% des complications surviennent pendant cette période et entraînent le décès dans 37% des cas contre 16% en salle d'opération. »
www.securitesoins.fr/anesthesie/quels-sont-les-facteurs-de-risque-operatoire_fr_01_05.html

En ce qui concerne plus précisément l’anesthésie, « Quels que soient les risques ils sont en règle générale attendus par les médecins anesthésistes-réanimateurs et ont fait l'objet de procédures écrites pour les éviter ou les corriger le plus rapidement possible quand ils surviennent ». Pour en savoir plus sur les risques liés à l’anesthésie :
www.securitesoins.fr/anesthesie/quels-sont-les-risques-de-l-anesthesie_fr_01_07.html

C’est au médecin-anesthésiste-réanimateur qu’il appartient d’interroger son patient sur les autres maladies que peut présenter le patient  et de choisir le type d’anesthésie en fonction de l’état de santé de son patient : « La consultation d'anesthésie a pour but de se renseigner sur les antécédents médicaux et chirurgicaux du patient, prendre connaissance de ses spécificités (traitements, allergies...). Effectuée à distance de l'acte opératoire, elle permet le cas échéant de demander un complément d'information au moyen d'examens spécifiques (électrocardiogramme, avis de spécialistes dans un domaine particulier, examens biologiques) afin in fine de pouvoir proposer au patient une technique anesthésique la mieux adaptée pour lui en fonction de son état et de l'intervention qui est programmée.
Au cours de la consultation pré-anesthésique une information sur le déroulement de l'anesthésie proprement dite est dispensée en exposant les avantages et les risques de la technique choisie. Au terme de la consultation le consentement du patient est recueilli après un délai de réflexion (en règle générale jusqu'à la date de l'hospitalisation)
www.securitesoins.fr/anesthesie/comment-se-deroule-la-consultation-d-anesthesie-preoperatoire_fr_01_02.html

Pour compléter, voici des informations sur les différentes techniques d’anesthésie sur le site InfoAnesth réalisé par une équipe de médecins anesthésites :
www.infoanesth.fr

Enfin pour terminer, voici un livret destiné au patient réalisé par le centre « Vivre une amputation : les réponses à vos questions » mis à disposition par les Hôpitaux Universitaires de Genève (Suisse) :
www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/documents/amputation_1110.pdf

En conclusion, seuls le chirurgien et le médecin anesthésiste peuvent réellement évaluer les risques inhérents à cette intervention. Peut-être pourriez-vous en parler ouvertement avec votre frère et échanger ensemble avec les médecins si cela est le souhait de votre frère. Nous espérons que ces éléments d’information vous aideront à enrichir ce dialogue et restons à votre disposition pour tout complément d’information dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut