Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - mars

Titre de la question Decapeptyl LP 3mg
Question Ma fille de 9 ans vient de commencer un traitement sous decapeptyl 3mg pour puberté précoce. Pouvez-me dire s'il y a des cas dans lesquels ce traitement ne fonctionne pas?
Réponse

Bonjour,

Votre fille de 9 ans vient de commencer un traitement sous Decapeptyl LP 3mg en raison d’une puberté précoce. Vous souhaitez savoir si ce traitement est efficace dans tous les cas.

Malgré nos recherches, nous n’avons malheureusement pas trouvé d’indications précises sur l’efficacité du traitement par Decapeptyl.

En revanche, nous pouvons vous communiquer des informations générales encourageantes sur l’efficacité des traitements de la puberté précoce centrale.

Tout d’abord, le site du Groupe français d’auxologie (association ayant pour but d'essayer de répondre à toutes les questions que le public se pose sur la croissance, de la naissance à l'âge adulte) donne des explications sur la puberté précoce et ses traitements :
« Puberté précoce « vraie » chez les filles
Une puberté précoce chez une fille se définit par la survenue de signes pubertaires avant l'âge de 8 ans. La puberté précoce est alors dite “ vraie ” ou “ centrale ” lorsqu'elle est due à une activation prématurée de l'hypophyse.
Les pubertés précoces semblent de plus en plus fréquentes chez les filles à l'heure actuelle sans que ceci soit bien compris. En effet la plupart du temps, aucune maladie n'est retrouvée à l'origine de la puberté précoce. […]
Il est rare qu'un traitement soit proposé d'emblée même si l'enfant est très jeune car il existe un certain nombre de pubertés précoces spontanément régressives. Dans ces cas, après une poussée initiale très intense avec parfois même saignements, les signes régressent en quelques semaines. Néanmoins ces situations nécessitent une surveillance précise jusqu'à l'âge pubertaire habituel.
Dans les autres cas les traitements proposés sont le plus souvent très efficaces. Par contre ils sont toujours longs car ils sont poursuivis jusqu'à l'âge habituel de la puberté. »
www.auxologie.com/puberte/puberte_precoce_fille.php

Pour compléter, voici un document de la revue « Correspondances en MHDN [Métabolismes, Hormones, Diabètes & Nutrition], n° 3 Mai/Juin 2001 » intitulée « Traitement des pubertés précoces d'origine centrale ». Vous y lirez dans la conclusion :
« L’efficacité du traitement freinateur des pubertés précoces centrales et évolutives a été largement démontrée, tant sur l’arrêt du développement des caractères sexuels secondaires que sur la suppression de la fonction hypo-physo-gonadique qui est réversible à l’arrêt du traitement […] »
metabolisme-nutrition.edimark.fr/publications/articles/traitement-des-pubertes-precoces-d-origine-centrale/2855

Nous espérons que ces éléments vous rassurerons et nous nous tenons bien entendu à votre disposition pour toute nouvelle recherche dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut