Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - janvier

Titre de la question Traitement iode 131
Question Travaillant en Ehpad, une résidente va recevoir un traitement iode 131. Elle ne sera pas hospitalisée et rentrera le soir même. L'équipe soignante est à 98% féminine et jeune. Les mesures d'isolement en maintenant la prise en charge de la personne, ainsi que l'environnement me tracassent. Remerciements.
Réponse

Bonjour,

Une des résidentes de l’EHPAD dans lequel vous travaillez va suivre une cure à l’iode 131 sans être hospitalisée. Vous vous inquiétez des mesures à prendre concernant l’isolement nécessaire et la prise en charge de cette personne, tout en maintenant la sécurité du personnel de votre EHPAD dont la majeure partie est féminine et jeune.

En tant que service de documentation nous ne pouvons que vous renvoyer vers des sources d’informations que nous estimons fiables et pertinentes.

Mais nous ne sommes pas en mesure de vous donner de conseils ni d’avis médical. Aussi nous vous conseillons d’interroger votre hiérarchie afin qu’elle se renseigne auprès de l’hôpital dans lequel va être pratiqué le traitement à l’iode 131, au sujet des précautions à prendre pour la continuité de la prise en charge de la patiente et pour la sécurité du personnel.

Voici ce que nous vous proposons de lire afin d’approfondir vos connaissances sur le sujet :
- La fiche patient concernant le traitement par iode 131 rédigée par l’Hôpital cantonal de Genève :
«  3) Pourquoi être hospitalisé(e) ?
Vous devez être hospitalisé(e) dans une chambre en isolement durant quelques jours (4-6 jours en cas de cancer, 5-7 jours en cas d’hyperthyroïdie) pour des raisons de santé publique et de protection de l’environnement. En effet, il faut quelques jours pour que le corps élimine l’excès de radioactivité (par les urines, les selles, la transpiration,…) qui risquerait d’irradier votre entourage et polluer l’environnement si vous deviez rentrer chez vous le jour même de la prise du traitement. »
www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/endocrinologie_diabetologie_hypertension_et_nutrition/documents/questions_reponses_patients_iode131.pdf

- Le dossier réalisé par le Service Médecine Nucléaire de l’hôpital Pellegrin de Bordeaux :
« La radioprotection de la famille et de l’environnement est assurée par l’isolement du patient en chambre protégée. En France, cet isolement est obligatoire au delà de de 740 MBq
[16]. La durée de l’isolement est souvent fixe (3 à 5 jours) mais peut être modulée selon le débit de dose. A la sortie, des recommandations écrites doivent être conseillées au patient afin de respecter les nouvelles normes en terme de radioprotection du public [17]. » (voir pp 3-4 )
dossier.univ-st-etienne.fr/lbti/www/acomen/revue/2003/pdf3/guyot.pdf

On retiendra de ce second document que selon les doses de radioactivité, c’est-à-dire en deçà de 740MBq,  l’isolement n’est pas nécessaire.

Par ailleurs, le site Info cancer (site universitaire indépendant financé par l'association sans but lucratif ARCAGY, Association de Recherche sur les CAncers dont Gynécologiques)
précise que le traitement par iode 131 pour hyperthyroïdie est nettement moins radioactif que celui du cancer :
« LES MESURES DE RADIOPROTECTION
L'hospitalisation en chambre radioprotégée
Elle est nécessaire, pendant 2 à 5 jours, dès que l’activité administrée est supérieure à 740 MBq (20 mCi).
Contrairement au traitement isotopique des hyperthyroïdies où les doses sont nettement moindres
, il y a une contrainte légale d’hospitalisation dans une chambre plombée dont l’air est constamment renouvelé et dont les sanitaires sont reliés à une cuve de décontamination spécifique dans le but de limiter au maximum l’irradiation de l’entourage. »
www.arcagy.org/infocancer/localisations/autres-cancers/cancer-thyroide/traitements/la-radiotherapie.html

Cette situation correspond peut-être à celle de la résidente dont vous parlez.

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles pour mieux comprendre ce traitement et ses conséquences, et vous permettront d’enrichir le dialogue que vous pourrez avoir avec votre hiérarchie et le service hospitalier dispensant le traitement par iode 131.

Nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut