Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - avril

Titre de la question Traitement d'une maladie
Question Serait-il possible de me donner des conseils pour la maladie abdominale de mon fils et ce si les résultats de l'échographie : ganglion mésentérique d allure inflammatoire pouvant être en rapport avec une adénolymphite mésentérique
Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez que nous vous donnions des conseils pour la maladie abdominale de votre fils.

A titre d’information générale, voici la définition d’adénolymphite mésentérique du Dictionnaire de médecine Flammarion (8e éd., 2008) :
« Adénolymphite mésentérique :
Inflammation aiguë, d’origine imprécise, des ganglions lymphatiques mésentériques iléo-caecaux (particulièrement des amas juxta-intestinaux) survenant chez l’enfant et pouvant simuler en tout point une appendicite aiguë, alors que l’appendice reste indemne de toute lésion. »
(Le mésentère est une partie du péritoine, membrane qui tapisse l’abdomen)

Sur le site de la Société Nationale Française de Gastro-entérologie, vous trouverez à la page 6 du document en lien ci-dessous des informations plus précises sur l’adénolymphite mésentérique :
« Adénolymphite mésentérique
C’est la cause la plus fréquente de syndrome pseudo-appendiculaire chez l’enfant. Les arguments faisant évoquer ce diagnostic sont : des antécédents récents de rhinopharyngite, une fièvre supérieure à 39 °C (trop élevée pour une appendicite non compliquée), une douleur de la FID [fosse iliaque droite] mais sans réelle défense. Le diagnostic repose sur l’échographie (très utile chez l’enfant et n’entraînant pas d’irradiation) ou le scanner (dont l’indication doit cependant être mesurée chez l’enfant) qui élimine l’appendicite aiguë et peut montrer des adénopathies multiples et volumineuses du mésentère de la dernière anse iléale (figure 224.2). En cas de doute diagnostique la surveillance en hospitalisation pendant 24 h permet souvent de faire la part entre une appendicite (majoration des signes cliniques, défense de la FID) et l’adénolymphite (disparition des symptômes), mais une exploration chirurgicale (coelioscopie) pour lever ce doute est parfois nécessaire notamment, lorsqu’il existe des signes péritonéaux. »
www.snfge.asso.fr/05-Interne-Chercheurs/0B-internes-etudiants/abrege/PDF/CDU_18bis_item_224.pdf

Questions-santé étant un service de documentation sur la santé, nous ne pouvons faire davantage ni vous donner de conseils médicaux. Seul le médecin qui suit votre fils, connaissant son dossier médical et l’ayant examiné, sera à même de le faire.

Nous restons à votre disposition pour toute autre recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut