Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - février

Titre de la question Allergie à l'iode
Question Bonjour, ma mère a subi un examen il y a une semaine, et des plaques rouges brûlantes sont apparues sur son corps. Le médecin dit que c'est dû à l'iode pour son examen. J'aimerais savoir si c'est grave ou pas et combien de temps cela dure. Le médecin ne connaissait pas trop le problème. Pourriez-vous me renseigner. Merci
Réponse

Bonjour,

Votre mère a eu une réaction allergique à la suite d’un examen nécessitant l’injection d’iode. Vous vous interrogez sur cette allergie et sa gravité.

Voici ce que l’on peut lire sur le site d’un radiologue suisse :
« Allergie aux produits de contraste iodé
L'injection intraveineuse de produit de contraste peut se manifester par des réactions dont les symptômes sont similaires à celles des réactions allergiques. De telles réactions ont été également observées lors d'injections intra-articulaires de produits de contraste iodé. Ces réactions peuvent être immédiates ou retardées (jusqu'à 24-48h par exemple).
Lors d'une réaction immédiate, la symptomatologie observée peut aller d'une simple rougeur cutanée, de l'urticaire jusqu'à des troubles cardio-respiratoires pouvant nécessiter un traitement en milieu hospitalier.
Par définition, les réactions tardives se manifestent 1h après l'injection. Le plus souvent il s'agit de réactions cutanées (rougeur, rash) peu importantes.[…] »
www.info-radiologie.ch/allergie_contraste.php

Le Centre hospitalier universitaire de Nantes précise que les complications graves sont très rares :
« L'injection de produit iodé peut entraîner une réaction d'intolérance.
Ces réactions imprévisibles sont plus fréquentes chez les patients ayant déjà eu une injection mal tolérée d'un de ces produits ou ayant des antécédents allergiques. Elles sont généralement transitoires et sans gravité.
Elles peuvent être plus sévères, se traduire par des troubles cardio-respiratoires et nécessiter un traitement. Les complications réellement graves sont rarissimes; pour votre information, le risque de décès est de moins d'un cas sur 100 000, soit 14 fois moins que le risque d'être tué dans l'année lors d'un accident de la route.
Des accidents rénaux, également liés au produit iodé, sont également possibles, notamment chez certains sujets atteints de maladies fragilisant le rein (insuffisance rénale chronique, diabète avec insuffisance rénale, etc.). »
www.chu-nantes.fr/centre-hemodynamique-et-vasculaire-interventionnel-scanner-2050.kjsp

Si vous êtes inquiet, vous pouvez interroger le radiologue qui a pratiqué l’examen afin qu’il puisse vous informer en fonction de sa connaissance de l’état de santé de votre mère et de la dose d’iode injectée.

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles afin de mieux comprendre l’allergie de votre mère et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut