Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - mars

Titre de la question PSA élevé, biopsie normale
Question Bonsoir, J'ai un PSA qui monte doucement depuis 4 ans (14) Nombreuses échographies, 3 biopsies et IRM, tous négatifs. Prostate de 25g. On me prévoit une anesthésie pour d'autre recherche. Le PSA me pourrit la vie depuis 4 ans, je regrette d'avoir commencé et j'ai l'intention de tout abandonner. Je ne vois pourquoi ce PSA baisserait maintenant. Est-il vrai qu'avec l'âge tous les hommes ont des cellules cancéreuses dans la prostate ?
Réponse

Bonjour,

Vous avez un taux de PSA qui augmente régulièrement depuis 4 ans. Les résultats des biopsies sont négatifs et vous vous interrogez sur ce taux.

A titre d’information générale, voici ce que l’on peut lire sur Uropage ,le site d’un urologue : « L'antigène spécifique prostatique (PSA) est un marqueur tumoral utilisé pour la détection du cancer de la prostate. Le PSA est spécifique de la prostate et non pas du cancer.
Le taux de PSA dans le sang est exprimé en nanogrammes par millilitres (ng/ml) et le résultat est habituellement considéré comme normal si le taux est inférieur à 4 ng/ml.
[…]
- Un taux de PSA supérieur à 10 ng/ml est considéré comme élevé. Si le taux de PSA total est au-dessus de 10 ng/ml, une biopsie de la prostate faite sous contrôle échographique endorectal est recommandée. Si la biopsie est négative, la possibilité d'un résultat faussement négatif (l'aiguille peut avoir manqué un petit foyer de cancer) doit être discutée et la biopsie doit éventuellement être répétée.[…] »
www.uropage.com/ART_malpros2.php

Le site Labtestonline (site spécifiquement conçu pour le patient français et rédigé notamment par des membres de la Société Française de Biologie Clinique) ajoute au sujet de ce taux :
« 
Valeurs de PSA en fonction de l'âge. Depuis longtemps on sait que le PSA augmente naturellement avec l'âge; il faut donc établir des intervalles de valeurs normales en fonction de l'âge. »
www.labtestsonline.fr/tests/PSA.html

Il faut savoir également que l’intérêt du taux de PSA pour le dépistage du cancer est controversé. En témoigne ce document émanant de la Haute Autorité de Santé (HAS) : Dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA : intérêt non démontré chez les hommes présentant des facteurs de risque. Vous pourrez lire dans ce communiqué de presse : « Après avoir recherché la littérature sur le sujet et examiné les rapports et recommandations des sociétés savantes et organismes d’évaluation en santé au niveau national et international, la HAS a conclu qu’il n’y a pas de preuve suffisante pour justifier la mise en place d’un tel dépistage dans ces sous-populations. La HAS insiste également sur la nécessité de fournir une information complète aux hommes envisageant la réalisation d’un dépistage, notamment sur ses conséquences éventuelles. [….] »
www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1238094/depistage-du-cancer-de-la-prostate-par-dosage-du-psa-interet-non-demontre-chez-les-hommes-presentant-des-facteurs-de-risque

Vous indiquez que le poids de votre prostate est de 25 g. On peut lire sur le site Uropage que « Chez l'homme jeune, la prostate fait environ 20 g. »
Puis plus loin que :
« L'augmentation du volume de la prostate avec l'âge est un phénomène normal.
Une première augmentation de volume survient à la puberté : la prostate double de volume à ce moment là.
Vers l'âge de 25 ans, la glande recommence à grossir progressivement mais les symptômes sont rares avant 40 ans. La moitié des hommes de 60 ans et 90% des hommes de 70 à 80 ans ont des symptômes urinaires liés à une augmentation du volume de la prostate. Cette augmentation bénigne de la prostate avec l'âge est appelée hyperplasie bénigne de la prostate, ou hypertrophie prostatique, ou adénome.
L'hyperplasie bénigne de la prostate associe une prolifération des cellules prostatiques et l'augmentation progressive du volume de la prostate qui entraîne une obstruction du jet urinaire. »
www.uropage.com/ART_malpros2a.php.

Quant à votre question sur la présence de cellules cancéreuses dans la prostate de tous les hommes d’un certain âge, voici les informations que nous avons trouvées :

« On sait que 30 % des hommes âgés de 60 ans ont des foyers microscopiques de cancer dans la prostate, comme l'indiquent les séries autopsiques (faites chez des hommes décédés d'autres causes), mais ces petits foyers ne sont pas forcément évolutifs. »
www.uropage.com/ART_malpros2.php.

Ces informations sont confirmées par la HAS qui dans le Rapport d’orientation sur le cancer de la prostate précise : « La présence de cellules cancéreuses dans la prostate ne signifie pas un développement malin futur. » (voir page 11)
www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-04/rapport_dorientation_-_cancer_de_la_prostate_2012-04-03_16-39-9_898.pdf

Le Dr Dupagne, indique également sur son forum : « Ce dépistage aboutit dans de nombreux cas à découvrir dans la prostate des cellules cancéreuses qui n’auraient jamais provoqué de cancer. La moitié des hommes de 60 ans ont des cellules cancéreuses dans leur prostate, c’est un phénomène quasi normal et c’est le cas de près de 100% des hommes de 90 ans. »

Vous trouverez aussi sur ce forum un manifeste de médecins contre le dépistage systématique du cancer de la prostate. [1] ainsi qu’une vidéo expliquant cette controverse.
[1] Ces données sont ne sont pas contestées. Pour les hommes de 60 ans, les épidémiologistes parlent de 30% de porteurs de cellules cancéreuses et les urologues de 60% ( Rapport du Pr Bernard Debré ) ; 50% constituent une moyenne.
www.atoute.org/n/Touche-pas-a-ma-prostate.html

En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons d’interroger votre médecin. Comme vous semblez un peu désappointé sachez qu’il est toujours possible de prendre un second avis médical auprès d’un autre spécialiste.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut