Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - mai

Titre de la question Traces de sang
Question J'ai découvert récemment qu'il y avait du sang dans mon sperme et j'aimerais savoir pourquoi. Je suis un traitement quotidien suite à un avc (2005), une thyroïde neutralisée et une arythmie cardiaque.
Réponse

Bonjour,

Vous avez découvert la présence de sang dans votre sperme et souhaitez en connaître l’origine. Par ailleurs vous nous précisez être sous traitement pour diverses pathologies.

Tout d’abord et à titre d’information générale, nous vous invitons à lire le dossier du site e-sante (site d’information médicale dont les articles sont rédigés par des médecins) sur la présence de sang dans le sperme :
« Présence de sang dans le sperme
Il est normal que les hommes qui constatent la présence de sang dans leur spermes'inquiètent. Mais ils doivent se rassurer : ce problème est rarement grave.
Cela dit, il vaut toujours mieux consulter son médecin. […] »
www.e-sante.fr/presence-sang-dans-sperme/symptome-maladie/982

Dans un document rédigé par le Centre d’urologie Prado-Louvain, voici les informations qui nous sont données sur les causes de l’hémospermie [présence de sang dans le sperme] :
« D’où cela vient-il ?
Pour impressionnante qu'elle soit, l'hémospermie est rarement révélatrice d'une affection organique.
La recherche d'une cause à cette hémospermie est fonction de l'âge du patient.
Chez le sujet jeune, l'hémospermie peut témoigner d'une infection génitale et notamment prostatique. Elle est alors le plus souvent associée à des symptômes infectieux : fièvre, troubles mictionnels, douleur. Plus rarement elle est une manifestation clinique isolée témoignant alors plutôt du caractère chronique de l'infection. L'hémospermie disparaît le plus souvent après un traitement antibiotique.
Chez le sujet plus âgé, l'hémospermie peut avoir plusieurs origines. Comme chez le sujet jeune, un épisode infectieux prostatique est à éliminer.
Plus rarement l'hémospermie peut révéler un cancer de la prostate. Un toucher rectal et un dosage sanguin du PSA orientent vers le diagnostic. Il faut alors en faire la preuve par des biopsies prostatiques.
Un cas particulier est celui du patient ayant subi des biopsies prostatiques. Une hémospermie peut persister plusieurs semaines après le geste et inquiéter le patient. Elle est due au traumatisme du parenchyme prostatique par les biopsies. Il faut préalablement aux biopsies prévenir le patient de cette conséquence pour éviter une inquiétude injustifiée.
Enfin, dans la majorité des cas, l'hémospermie ne révèle aucune affection organique. Tous les examens complémentaires sont normaux. Elle témoigne simplement d'une inflammation de l'urètre prostatique où le sperme s'accumule sous pression avant son expulsion vers l'extérieur (éjaculation).
À ce niveau des veines peuvent êtres turgescents et se rompre sous l'effet de la pression entraînant un saignement et une coloration du sperme. Il n'y a pas de traitement spécifique à envisager. »
www.urologie-cupl.com/wp-content/uploads/2012/11/He%CC%81mospermie.pdf

Nous vous rappelons que Questions-santé est un service de documentation en ligne et ne peut en aucun cas remplacer une consultation médicale. Nous vous recommandons de prendre rendez-vous avec votre médecin traitant. Lui seul, connaissant votre dossier médical et après vous avoir examiné, pourra poser un diagnostic.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour vous apporter des informations complémentaires si un diagnostic est posé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut